Les grottes d’Ardèche : visiter l’Aven d’Orgnac et la Caverne du Pont d’Arc

Des grottes en Ardèche ? Oui,  vous allez en visiter ! Au moins une ou deux, sinon ce serait un sacrilège. Ne loupez pas la Caverne du Pont d’Arc et l’Aven d’Orgnac !

Le Sud Ardèche est truffé de grottes et de gouffres, car à cet endroit là, ce sont des plateaux calcaires. L’eau en s’infiltrant a creusé des puits, des galeries et des merveilles de sculptures naturelles superbement mises en valeur. Ces grottes, les animaux d’autrefois et les hommes de la Préhistoires les ont investies. Aujourd’hui c’est un capital touristique énorme pour l’Ardèche. Les grottes c’est sympa à visiter quand il fait très chaud, mais aussi quand il pleut. De plus les aménagements sont de très haut niveau.

Grotte de l'Aven d'Orgnac en Ardèche

L’Aven d’Orgnac : merveille de la nature et coup de coeur

L’Aven d’Orgnac est notre première visite du monde sous-terrain en Ardèche. C’est par une très chaude journée, en fin d’après midi, que nous atteignons, le Grand Site de France, au sud des gorges de l’Ardèche. On est d’ailleurs presque à la limite du Gard. La prochaine visite est pour dans 30 minutes. Ca nous laisse le temps de retourner à la voiture pour enfiler jeans, pulls et polaires, et pour faire un tour à la boutique du site. Bonne surprise, ce ne sont que des produits régionaux et pas des articles issus du marketing commercial. Nous achetons du miel, de l’huile essentielle et d’autres bricoles aux deux exploitantes qui tiennent la boutique à tour de rôle.

A 17h30 tapantes, notre guide ouvre la porte d’entrée vers l’Aven d’Orgnac, mais avant de descendre sous terre, un petit film explique comment la grotte s’est formée, a été explorée, et ouverte au public. Ensuite, nous empruntons un escalier, qui fut percé à la dynamite en 1939, en vue de son ouverture au public. Ce qui me frappe immédiatement, c’est à quelle vitesse la température chute ! En quelques dizaines de marches, nous passons de 30°c à 11°C (d’où l’utilité de la polaire un jour de canicule). A la fin de cette descente un peu glissante, nous atteignons la 1ere salle où se trouve le puits naturel (aven signifie puits), par lequel Robert de Joly descendit avec quelques amis pour explorer le gouffre. Si le puits était connu depuis des centaines d’années par les habitant du coin, il ne fut exploré que très tardivement. Et ce que découvrit de Joly et ses potes fut une énorme claque ! L’Aven d’Orgnac est une des grottes parmi les plus importante d’Europe par sa taille et sa richesse. Durant la visite, nous ne voyons « que » 3 salles, c’est à dire 1/10 de l’Aven d’Orgnac qui recèle est fait 25 salles gigantesques ! Tout bonnement renversant !

Notre guide, dont la visite est rythmée par des blagues qu’on devine répétées à longueur d’année (mais assez efficaces quand même), nous éclaire zone par zone pour préserver au maximum les concrétions. Les éclairages changeants mettent remarquablement bien en valeur les formations que notre guide explique très bien. Nous plongeons toujours plus profondément au fond de l’Aven d’Orgnac. D’ailleurs, les petits, si bavards au début de la visite, ont la trouille et s’accrochent à leurs parents.

Grotte de l'Aven d'Orgnac en Ardèche

La 3e salle, et le clou du spectacle, un son et lumières, finissent la visite. C’est très bien fait et les éclairages sont encore une fois très réussis. Cela fait presque 1 heure que nous explorons l’Aven d’Orgnac. Il est temps de remonter. On nous fait grâce des 700 et quelques marches : on remonte en ascenseur. Comme il est déjà 18h30, nous n’avons plus le temps de visiter la Cité de la Préhistoire et cela nous frustre un peu, car on sait que les aménagements sont très bien fait (tables tactiles, expositions temporaires, ateliers, etc.). Alors, on garde précieusement notre billet, car la 2e partie est valable tout le reste de l’année. On reviendra peut être en cours de séjour… ou plus tard.

Mais ce qui est sûr, c’est que l’Aven d’Orgnac, on a adoré. Rien que la visite « classique » mérite amplement d’être faite. Mais pour les amateurs de sensations fortes, il y a l’option via ferrata au cœur de l’Aven d’Orgnac : le Vertige Souterrain, 3 heures de parcours dans les plafonds aménagés. Pas mon style, mais cela doit être une super expérience !

Billet complet : 12, 50 euros par pers.

Achetez vos billets pour l’Aven d’Orgnac

Prévoir des vêtements chauds car il fait 11°C toute l’année dans l’Aven d’Orgnac

Caverne du Pont d'Arc - grotte Chauvet

La Caverne du Pont d’Arc : reconstitution de la Grotte Chauvet

La Grotte Chauvet a été découverte il y a assez peu de temps, en 1994. Qualifié de 1er chef d’œuvre de l’Humanité elle date de 30 000 ans avant notre ère. Classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, elle est fermée au public afin de la conserver intacte. Mais l’UNESCO oblige les sites classés à être ouverts au public. Il a donc fallu concevoir un site de restitution, comme à Lascaux, avec des méthodes super high-tech pour reproduire jusqu’à la moindre anfractuosité de la roche.

Après 3 ans de travaux, la Caverne du Pont d’Arc a donc vu le jour en 2015, sur les hauteurs de Vallon Pont d’Arc. Ce site, impressionnant pas sa taille et sa richesse demande d’y passer un après-midi. Mais avant toute chose, si vous souhaitez visiter la caverne du Pont d’Arc, ne vous y prenez pas au dernier moment pour acheter vos billets, sinon vous pourrez vous trouver une autre occupation. 3 semaines avant notre visite, je me suis dis « tiens, je vais aller voir les places ». Il n’en restait plus que 3 pour la visite de 17h50 ! En fait, c’est la visite de la Caverne du Pont d’Arc qui a défini tout le programme de notre séjour.

Il faut être présent sur place 30 minutes avant la visite. Cela nous laisse le temps de passer un pull, d’entrer sur le site et de rejoindre tranquillement la caverne. Nous avons même le temps de regarder un atelier « maîtrise du feu ». Extrêmement intéressant ! Nous avons quelques connaissances sur le sujet (scout toujours !) mais on apprend comment l’homme a réussi à domestiquer le feu et que cela a impliqué pour l’Humanité. C’est vraiment à regret que nous abandonnons l’atelier car notre visite est dans 5 minutes. Et il y avait aussi l’atelier « chasse » et celui « sculpture préhistorique » que j’aurais aimé suivre. Passionnant !

Caverne du Pont d'Arc - grotte Chauvet

Nous attendons le départ de notre visite. Le jeune à l’entrée scanne notre billet (c’est d’ailleurs une galère sur Smartphone). Il y a un départ toutes les 5 minutes ! Hallucinant… mais en même temps, faut bien rentabiliser ! On nous équipe de casques pour la visite, et comme pour l’Aven d’Orgnac, on est éclairés zone par zone. Parc contre il est interdit de prendre des photos. Notre guide, bien qu’intéressant, commence à fatiguer à 18h passées. Sa visite est chronométrée, et ne laisse pas beaucoup place à l’impro. Ce n’est pas très grave, car le casque nous coupe assez du reste du groupe et le commentaire, bien de standardisé est très intéressant. Normalement cette visite devrait m’émouvoir plus que celle de l’Aven d’Orgnac : les première représentations figurées de l‘histoire des Hommes. Mais, même si je suis passionnée par la visite, je n’éprouve pas le coup de cœur. Malgré tout, on ne peut qu’être frappés par la beauté et la modernité des représentations faites de mémoire (ben oui, allez demander à un lion ou un mammouth laineux de poser pour vous au fond d’une caverne). Ces hommes, on ne sait pas pourquoi ils peignaient, mais c’étaient de sacrés artistes. Ce qui est aussi passionnant, c’est tout ce que nous enseignent ces peintures sur la vie des hommes préhistoriques. Et pourtant, beaucoup de questions restent pour l’instant sans réponse.

La visite dure 55 minutes, mais jamais on ne trouve le temps long. Encore une fois, à la sortie de la caverne du Pont d’Arc, nous avons trop peu de temps pour visiter la Galerie de l’Aurignacien. Je devine que ça doit ressembler à la Cité de la Préhistoire à l’Aven d’Orgnac, mais en plus impressionnant encore. Tant pis ! On sort en passant par la boutique. Pour le coup, on est un peu déçus. C’est cher et nous ne trouvons rien qui nous tape dans l’œil.

Billet complet : 13 euros par pers.

Achetez vos billets pour la Caverne du Pont d’Arc

Nos prochaines visites : La grotte Saint Marcel d’Ardèche et l’Aven Marzal

Loin de nous lasser, les visites de l’Aven d’Orgnac et de la caverne du Pont d’Arc nous ont donné envie d’en voir plus. Malheureusement, nous avons du changer nos plans en dernière minute, donc pas de nouvelle plongée sous terre pour l’instant.

Nous aimerions quand même vraiment voir la grotte Saint Marcel d’Ardèche, réputée pour ses vasques replies d’eau, et ses tonneaux, remplis de vin. L’Aven Marzal avec ses concrétions, le musée du monde sous-terrain et le zoo préhistorique nous faisait bien de l’œil aussi. Ce sera pour notre prochaine visite. Un week-end en Ardèche, c’est vraiment trop court pour profiter à fond de tout.

Visite des grottes d'Ardèche

Visiter les grottes en Ardèche : conseils pratiques

  • Ayez toujours dans la voiture une tenue adaptée à la visite de grottes : un jean, des basquets, un pull et une polaire pour les plus frileux. La température dans les grottes tourne autour de 11°C. C’est sympa 5 minutes quand il fait très chaud, et puis on se pèle tout le reste de la visite. Pensez aussi à bien couvrir vos enfants, surtout les bébés.
  • Prévoyez assez de temps pour profiter des sites. Nous avions un programme assez chargé donc il a fallu faire des choix, et je ne le regrette pas. Mais j’aurais quand même bien aimé profiter plus des sites préhistoriques d’Ardèche qui sont extrêmement bien aménagés.
  • Anticipez surtout pour la caverne du Pont d’Arc en réservant à l’avance. Pour l’Aven d’Orgnac et les autres grottes, pas besoin de réserver. Au pire, vous patienterez une petite demi-heure pour la visite suivante.
No comments yet.

Laisser un commentaire

*