Un week-end en Ardèche : notre programme

Un week-end en Ardèche : notre programme

L’Ardèche c’est : des grottes, des villages de caractère, de la Préhistoire à la Caverne du Pont d’Arc, du canoë, de la randonnée, de la bonne bouffe, des paysages sublimes et du soleil… L’Ardèche, c’est notre gros coup de cœur cette année !

L’Ardèche est un département de France qui évoque immédiatement la rivière, le canoë et la nature. Oui, c’est vrai, on y trouve tout ça, mais l’Ardèche, c’est bien plus encore. C’est un grand département, qui s’étend du Rhône au Gard, de la Drôme au Massif Central. Autant de territoires différents à découvrir. L’Ardèche est d’une richesse incroyable : paysages, activités, randonnée, culture, gastronomie… Pour nous, ça a été un énorme coup de cœur et nous prévoyons déjà d’y retourner bientôt.

Prêt pour un week-end sportif et ensoleillé ? Embarquez dans la canoë on y va !

Quand visiter l’Ardèche ?

On n’a pas vraiment eu le choix de la date : on a été obligés de partir le week-end de l’Ascension, un des plus chargé de l’année. Pour la météo, ça a été le top : grand soleil, un peu de vent, 30°C tous les jours, des fleurs partout. Pour la foule, c’était moins bien. Il y avait pas mal de circulation dans les gorges (surtout en fin de journée), les supermarchés complètement dévalisés : on n’avait jamais vu ça. Mais s’il y avait du monde, cela ne nous a jamais vraiment gêné sauf pour la sortie en canoë. Mais ça, on vous en parlera dans un autre article. Juillet et Aout sont évidemment très chargés. Nous, on prévoit d’y retourner en septembre. C’est encore l’été, mais la lumière est plus douce, et c’est beaucoup plus calme.

Visite de Vogüé

Vendredi : Vogüé, Balazuc et l’Aven d’Orgnac

Nous démarrons la journée depuis Lyon, où nous avons fait étape dans la famille. D’ailleurs Maxime ne nous accompagne pas ce week-end : il reste avec mamie et papy. Nous avons 2h de route pour rejoindre le premier village de caractère au programme : Vogüé, entre Aubenas et les Gorges de l’Ardèche. Nous passons la fin de la matinée à explorer le village, puis à grimper sur un petit bout de sentier de randonnée au dessus du château. Depuis la chapelle, nous profitons d’une très belle vue sur le village et l’Ardèche. Après un petit pique-nique (merci Maman), nous nous dirigeons vers Balazuc, autre village de caractère, à tout juste 9 km de Vogüé.

A Balazuc, nous zappons le Museum de l’Ardèche, consacré aux fossiles, pour nous diriger vers le village. Nous passons rapidement dans les ruelles pour vite nous retrouver aux pieds du pont, impressionnant. Nous trempons les pieds pour nous rafraichir (fait chaud !) puis nous traversons l’Ardèche, et empruntons un sentier le long de la rivière pour rejoindre le hameau du Vieil Audon. Si la promenade est très belle, le Vieil Audon ne nous a pas vraiment charmé. Nous avons mis presque 1h pour faire l’aller retour vers le hameau. Si on avait su, on aurait plutôt pris les maillots de bain pour piquer une tête. Pour la baignade dans l’Ardèche, laissez tomber la petite plage de Balazuc, certes surveillée, mais en gros galets. Descendez plus bas vers le Vieil Audon : superbe vue sur le village accroché à la falaise et plage de sable, plus douce pour vos petons. Nous quittons Balazuc en milieu d’après midi car nous devons visiter l’Aven d’Orgnac un des gros morceaux du séjour. Mais il nous faut presque 45 minutes pour rejoindre le site, en passant par Vallon Pont d’Arc et Labastide-de-Virac, où on aurait bien voulu s’arrêter tellement ça avait l’air joli au soleil de la fin de l’après midi.

visite de l'Aven d'Orgnac Nous voilà vers 17h à la billetterie de l’Aven d’Orgnac et nous avons 30 minutes à tuer avant d’entrer dans le monde souterrain. Nous en profitons pour enfiler jeans, pulls et polaires, et faire du shopping à la boutique de produits régionaux du site. Nous craquons pour du miel de lavande (pas cher comparé aux prix vus sur les marchés) et de l’huile essentielle de lavandin.

Puis, nous plongeons dans un monde fantastique à près de 120 mètres sous terre. On n’en dit pas plus, un article arrive sur le sujet, mais cette visite est un gros cop de cœur. A notre sortie nous n’avons malheureusement pas le temps de visiter la Cité de la Préhistoire, incluse avec le billet. Mais on peut revenir un autre jour (le billet est valable 1 an !).

Nous dînons à Vallon Pont d’Arc, au Café du Nord, face à la mairie. C’est bien, sympathique, mais rien d’affolant non plus. A noter toutefois la classe de la patronne qui nous a apporté une assiette supplémentaire pour s’excuser d’une confusion avec nos plats. Ce sera notre seule « balade » à Vallon Pont d’Arc qui nous a fait l’effet d’être le dernier arrondissement de Lyon ou Paris : surpeuplé ! Et aussi défiguré par les boutiques à touristes, alors que ça doit être un bourg mignon comme tout…

Descente en canoë kayak de l'Ardèche

Samedi : route des gorges de l’Ardèche, canoë, randonnée, caverne du Pont d’Arc, Labeaume

Ce matin, nous voilà de bonne heure sur la route pour rejoindre le côté Est des Gorges de l’Ardèche (32 km de virages). Enfin, il nous en manque un petit bout, puisqu’on ne l’a pas prise depuis le tout début. Nous ne pourrons malheureusement pas faire tous les belvédères, d’une part à cause du manque de temps et parce que, les parking étaient souvent déjà pleins. Mais ceux qu’on a peu voir nous ont impressionné par la majesté du paysage et la beauté de la rivière. Nous avons même improvisé un arrêt surprise, avec des chèvres sauvages (enfin, sauvages, plus ou moins…).

Nous arrivons vers 11h à Vallon Pont d’Arc où nous avons réservé une descente en canoë sur l’Ardèche. Nous galérons pour trouver le loueur, assez mal indiqué, et pas au bord de la route comme tous les autres. Après un certain temps d’attente et d’équipement, nous rejoignons à pieds la plage, où nous embarquons pour une descente de 7km. Nous passons 3 rapides (dont un ou nous nous viandons), et nous passons sous le Pont d’Arc avant d’arriver. Vers 14h, nous chopons au vol une navette (alors que nous avions réservé pour 15h).

Randonnée en Ardèche

Une fois changés, nous revenons en voiture au hameau de Chames. Nous nous garons au parking le long de la route des gorges, pour faire une randonnée. Normalement la rando devait durer 2h30, or, nous n’avons pas autant de temps devant nous. Nous faisons donc juste un aller-retour vers le site qui justifie la rando : un bassin de rétention d’eau d’un ancien moulin, aux eaux turquoises. Nous faisons l’aller retour en 1h30 sur le chemin non balisé mais bien emprunté (fiche rando téléchargée sur Visorando « ruisseau de la Tiourre »). Puis, nous nous rendons au site de la Caverne du Pont d’Arc, reconstitution de la Grotte Chauvet.

C’est la visite de la Caverne du Pont d’Arc qui a définit le programme de la journée (et même de tout le séjour). Le billet sont réservés depuis 15 jours (et c’était tout juste pour avoir une place !) pour 17h50, mais il faut être sur place 30 minutes avant. En attendant l’heure de la visite, nous allons voir un des ateliers proposé en extérieur sur le feu (il y a aussi la chasse et la sculpture préhistorique). C’est vraiment super bien fait et intéressant et nous n’en verrons malheureusement qu’une petite partie, alors que j’aurais voulu tout faire Nous visitons ensuite la reconstitution de la grotte Chauvet. C’est tellement bien fait qu’on oublie très vite qu’on n’est pas dans l’original ! Une visite très intéressante, mais menée tambour battant (55 min, pas une de plus). A la sortie de la caverne, nous n’avons encore une fois pas le temps de visiter les sites annexes : dommage…

Manger en Ardèche

Normalement nous avons bouclé le programme du jour, mais nous décidons de nous offrir un coucher de soleil à Labeaume, un autre village de caractère. Bien nous en a pris, c’est un de nos villages coup de cœur ! Nous zappons même le triste taboulé qui nous attend dans la voiture pour nous payer un dîner au Bec Figue (encore un coup de cœur). Superbe soirée en terrasse sur l’adorable place de l’église. Le service est jeune et sympa, les assiettes (que des produits frais du terroir) copieuses et à tomber, la déco, vintage/colorée/villageoise. Bref, on a a-do-ré.

Nous rentons fatigués mais ravis !

Dimanche : Alba-la-Romaine, Saint Thomé

Dernière matinée avant de rentrer de bonne heure sur Lyon pour éviter les bouchons. Nous choisissons de visiter 2 villages qui ne nous éloignent pas trop de l’autoroute et du chemin du retour. Cap sur Alba-la-Romaine, entre Aubenas et la vallée du Rhône. De la nationale, on voit le château féodal de loin. Oui, féodal, car si on parle d’Alba-la-Romaine, le cœur du village est médiéval. Le village n’en est pas à une contraction près : Alba (blanche en latin) est construite en pierre basaltique … noire ! La bonne surprise, c’est qu’en ce dimanche matin, il y a un joli petit marché (pas si petit que ça d’ailleurs). Cela anime bien le village, charmant par ailleurs. Bien qu’on soit tout près des gorges de l’Ardèche, l’ambiance est différente. Il y a comme un petit air de Massif Central. On a adoré ce petit village tout mignon.

Alba la Romaine

Nous enchainons sur Saint Thomé à 8km d’Alba-la-Romaine. Encore un village perché, encore un style différent, encore un coup de cœur (vous comprenez maintenant pourquoi on a tellement envie de retourner en Ardèche). Des ruelles fleuries, des coins et recoins à explorer, et pour finir, une adorable église aux allures de forteresse au sommet. C’est vraiment à regret que nous quittons l’Ardèche. Mais avec une certitude : on reviendra !

Nos coups de cœur en Ardèche :

  • Des villages de caractère restés authentiques, pas défigurés par les boutiques et les restos à touristes (sauf Vallon Pont d’Arc)
  • L’Aven d’Orgnac
  • La caverne du Pont d’Arc
  • La descente en canoë sur l’Ardèche
  • Le bistrot de pays Le Bec Figue à Labeaume : la meilleure soirée au resto qu’on ait passé depuis longtemps
  • L’Ardèche, c’est un petit air de Provence à 2h de route de Lyon (sans les prix de la Provence).

Dommage :

  • on n’a pas eu le temps de faire beaucoup de rando
  • on n’a pas eu le temps de visiter l’intégralité des sites de l’Aven d’Orgnac et de la Caverne du Pont d’Arc
  • on aurait voulu visiter d’autres grottes, comme la grotte de Saint Marcel d’Ardèche
  • si on avait su, on aurait choisi une autre portion de l’Ardèche pour faire du canoë, plus haut, du côté de Balazuc
  • on n’a pas eu le temps de visiter des cave et coopératives des vignerons d’Ardèche, et pourtant c’est pas cela qui manque !
  • j’aurais voulu faire un peu plus de baignade

Moralité : la prochaine fois, je réserve 1 semaine !

Descente de l'Ardèche en canoe kayak

Conseils pour bien profiter de l’Ardèche :

  • les sites ont l’air proches les uns des autres. Oui, à vol d’oiseau. Mais les routes sont pleines de virages et très empruntées. Les temps de parcours peuvent donc êtres assez longs
  • ne faites pas vos courses à Vallon Pont d’Arc si vous pouvez l’éviter. Les supermarchés sont pris d’assaut
  • ayez toujours dans le sac à dos votre maillot de bain, une serviette microfibre et une paire de tongs pour les baignades improvisées (c’est possible presque partout, dès qu’il y a un ruisseau).
No comments yet.

Laisser un commentaire

*