Hébergement insolite : on a dormi dans une cabane perchée

Une cabane perchée avec un bain nordique : notre première nuit dans les arbres aux Cabanes des Grands Lacs a été magique !

Ce matin, ce n’est pas la sonnerie stridente du réveil qui nous tire du soleil, mais tout simplement la lueur de l’aube et le chant des oiseaux. Faut dire qu’on est aux premières loges dans notre cabane perchée à 7 mètres de hauteur à l’abris d’un magnifique chêne. Cette nuit, on a testé les Cabanes des Grands Lacs, un hébergement insolite et super dépaysant. On a adorée cette étape en Franche Comté. Venez, on vous fait faire le tour du propriétaire !

Cabane flottante

Les Cabanes des Grands Lacs : immersion en pleine nature

Nous n’avons que très peu de kilomètres à parcourir, car on habite à 7km du site des Cabanes des Grands Lacs. Et pourtant le dépaysement et la déconnexion sont complets ! On arrive vers 18h sur le site, où nous sommes accueillis à la réception. On nous explique les conditions de sécurité, on prend la commande pour le petit déj’ du lendemain, puis on nous accompagne jusqu’à notre cabane.

Au moment de réserver (à l’avance hein ! Les cabanes ont un succès fou), on a choisi la Cabane Murmures, car elle vient tout juste d’être équipée d’un bain nordique. A 7 mètres de haut, on y accède par une échelle assez pentue. On a une jolie petite terrasse et on accède par un pont volant au spa perché dans l’arbre voisin ! On est conquis par notre nid douillet pour la nuit.

La cabane perchée est équipée de toilettes sèches, mais sinon, pas d’eau courante bien sûr. Par contre, il y a quand même un peu d’éclairage LED mais cela reste minimal pour rester dans une ambiance très nature et intime. D’ailleurs, la nature et sa préservation, c’est la philosophie des cabanes des Grands Lacs. Dans le petit livret mis à disposition dans chaque cabane, on est sensibilisé à l’écologie. Des points de collecte des déchets et de tri sont disposés partout sur le site. Les produits proposés au petit déj sont tous soit bio, soit produits au plus près du site des cabanes. Une éthique nature qui nous plaît bien !

cabane avec bain nordique

Au clair de la lune, mon ami le spa

Le spa nous fait tellement de l’œil que nous ne résistons pas longtemps. Nous bullons un moment dans l’eau à 38°C avant d’aller faire un tour sur les chemins qui contournent les lacs pour partir à la découverte des autres cabanes perchées ou sur l’eau, puisqu’elles sont toutes différentes. Au cours de la balade, nous tombons sur l’éco-hutte, une maison qui regroupe toutes les commodités : douches, toilettes, mais aussi salon, machine à café/ thé / tisanes, jeux et livres pour les jours de pluie. Bien pensé et très agréable (et d’ailleurs, le café est très bon, ce qui n’est pas toujours le cas.)

Après avoir admiré le coucher du soleil sur les lacs, nous revenons profiter de notre pique-nique sur la terrasse, avant de refaire un tour au spa. La nuit est tombée, mais nous voyons suffisamment puisque qu’on nous a remis des lampes frontales au moment de l’accueil. Et puis comme c’est la pleine lune, nous choisissons de nous passer d’éclairage. C’est un moment super romantique, que nous apprécions à sa juste valeur. Après ce bain très relaxant, nous enfilons les confortables peignoirs et finissons la soirée sur la terrasse en écoutant les bruits de la nuit.

Cabane des grands lacs

Le lendemain matin, à 6h, nous voila en train de nous balader autour des lacs, et de profiter d’un instant de calme et de silence absolu. La brume flotte paresseusement au dessus de l’eau tandis que le soleil monte doucement au dessus des frondaisons. Je laisse Nicolas à ses prises et vues pour faire un balade d’un pas vif. Je passe par l’éco-hutte pour rapporter un café à Nico. C’est très appréciable, car le petit déjeuner ne sera servi qu’entre 8h et 8h30. Ce moment à savourer notre café au lever du soleil est aussi particulièrement beau (bon, je ne vous parle pas de la rosée et des mes pieds trempés).

A notre retour à la cabane, on nous livre le petit déj. Il est accroché à la poulie et nous le remontons sur la terrasse.

Ca valait la peine de l’attendre ce petit déj : croissants, pains au chocolat, petit pains, thé, jus de fruit bio, beurre de baratte cru local, confiture de mirabelle, miel produits à 5 km… Un vrai petit déj de roi ! D’ailleurs les oiseaux sont du même avis, ils sont 2 ou 3 à rôder dans les branches en attendant qu’on file au spa pour profiter des miettes.

Petit Déjeuner dans les arbres

On fait un dernier tour au spa car le temps file, et il faut rendre les clés de la cabane avant 11h. Mais après ça, on peut rester le reste de la journée sur le site, et continuer à se balader ou profiter du lac de baignade. D’ailleurs à notre arrivée, on nous a remis un bracelet qui nous permet d’accéder au camping et à sa piscine, situé sur l’autre rive de la rivière.

En bref, pour profiter à fond du site et de ses activités, une nuit c’est trop court, il faudrait y passer 2 nuit ! Mais même si notre séjour a été court, on est étonnés de voir à quel point nous avons déconnecté du quotidien. A tel point que l’on a l’impression d’avoir eu un week-end en semaine !

Je dois dire que je n’étais pas forcement très fan à l’idée de dormir dans une cabane perchée. Mais l’expérience est fun et haut de gamme. Au final on a beaucoup aimé cette pause nature. A refaire à l’automne : l’ambiance doit être magique, mais à ce moment là, il faut aussi prévoir l’équipement pour se protéger du froid et de l’humidité.

Pour en savoir plus sur les Cabanes des Grands Lacs

Cabane perchée dans les arbres

Que faire à proximité des Cabanes des Grands Lacs ?

Veilles pierres :

  • visiter le Château Médiéval d’Oricourt : le château fort le mieux conservée de Franche Comté et à côté, l’église romane de Marast
  • visiter la Chapelle Notre Dame du Haut à Ronchamp (classée UNESCO)
  • faire un tour à Besançon et sa citadelle, Belfort, Montbéliard et Vesoul

Activités sportives :

  • Du canoë kayak avec le PAN Sarl à Villersexel : descente de rivière à la demi-journée ou la journée
  • de l’accro’cimes à Thienans (Montbozon) avec le PAN Sarl
  • De la randonnée : topo-guides téléchargeables sur le site de l’office de tourisme www.ot-villersexel.fr
  • Du vélo sur la voie verte de la Vallée de l’Ognon ou sur une des nombreuses boucles cyclo de Haute-Saône

Cabane flottante

En famille :

  • le Parc des Campaines à Accolans : pleins de jeux d’extérieur pour les enfants de 2/3 ans à 12 ans : animaux, balade à dos de poneys, piscines à balles, jeux gonflables, trampolines, jeux d’eau, petites voitures,pistes de rollers, toboggans, accrobranche, tyrolienne, etc.
  • le Musée de l’Aventure Peugeot : une visite qui va bien les jours de pluie ou quand il fait très chaud.
  • le gouffre de Poudrey et le Dino-Zoo : sur le route de Pontarlier, les 2 sites travaillent ensemble
  • le Musée des Maisons Comtoises : un éco-musée de plein air très sympa aux portes de Besançon
  • manger une friture de carpe dans un des restos du coin (à Villersexel : le Relais des Moines, La Terrasse ou encore le Rullet)

Pour avoir d’autres idées, visitez notre article sur nos 10 sites incontournables à visiter en Franche-Comté

Une nuit en cabane perchée dans les arbres

2 Responses to Hébergement insolite : on a dormi dans une cabane perchée

  1. LES BUBUS 22 octobre 2017 at 18 h 14 min #

    ça donne vraiment l’envie d’y rester quelques jours et quelques nuits ,,,beau reportage et une étoile supplémentaire pour cette photo superbement cadrée
    toujours aussi classe vos reportages
    A+
    les bubus

  2. Carnets de Voyage Photos 26 octobre 2017 at 16 h 50 min #

    Bonjour les Bubus,
    merci pour votre passage par ici.
    Bises 😉

Laisser un commentaire

*