Visiter Florence en 4 jours : programme et infos pratiques

Visiter Florence en 4 jours : notre programme et nos conseils

 Visiter Florence en 4 jours : quels musées, où loger et quel budget prévoir ? Voici notre mini-guide et notre programme pour un séjour au top à Florence.

Nous avons visité Florence à 2 reprises en 2017 : un séjour éclair en avril et 4 jours en septembre. Nous sommes restés une journée seulement en avril car nous avons dû rentrer d’urgence en France. Cet avant goût nous a tellement plu que nous avons souhaité y retourner.

Couché de soleil sur Florence

Quand visiter Florence ?

Notre visite du mois d’avril a été couronnée par un temps très agréable. Les arbres étaient d’un vert lumineux, et la température déjà très douce. En septembre, on a eu moins de chance avec le temps, mais cela restait tout de même très agréable quand le soleil se montrait. En terme de fréquentation, c’était à peu près équivalent, si ce n’est qu’en avril, on a croisé plus de groupes scolaires qu’en septembre.

Jour 1 : arrivée et premières impressions

Départ à 7h30 de Lyon, route en passant par le tunnel du Fréjus, Turin, Gênes et Pise (beaucoup de tunnels sur cet itinéraire). Arrivée à 15h30, après avoir contourné tout Florence par le Sud. Notre 1er hébergement du côté de la Porta Romana était bien plus facile d’accès depuis l’autoroute !

En fin d’après midi : balade sur la rive sud de l’Arno vers la quartier Santo Spirito, où se déroule un marché d’artisans et producteurs bios.

Dîner de bonne heure à la Trattoria Antica Mescita San Niccolo, puis un panini à côté chez Come di Commanda. Puis coucher de soleil depuis le parking Michelangelo.

Visiter Florence : le Ponte Vecchio

Jour 2 : Duomo, baptistère, coupole et musée San Marco

Arrivée vers le Duomo à 9h et visite du baptistère. En sortant, il pleut des cordes ! On se réfugie au Mercato Centrale face à l’averse tenace. Visite du Musée San Marco et des merveilles de Fra Angelico.

Repas à la Trattoria San Marco, cappuccino au food court du Mercato Centrale accompagné d’un cannolo.

Visite du l’église Santa Maria Del Fiore puis de la coupole (pensez à réserver le créneau horaires en ligne !).

Recherche infructueuse de resto (c’est lundi et beaucoup de restos sont fermés, plus que le dimanche). Repas à proximité de notre hébergement.

Visiter Florence : le Duomo

Jour 3 : Musée du Bargello, Piazza della Signoria, et balade à Santa Croce

Quelques courses à la Coop du centre commercial Gavinana, puis visite du musée du Bargello.

Panini chez All’Antico Vinaio dégusté au soleil au dessus de l’Arno. En dessert, glace à la Gelateria Ponte Santa Trinita. Balade en direction du Mercato Centrale pour aller prendre le cappuccino.

Découverte de la Piazza della Signoria et sa loggia à côté du Palazzo Vecchio. Pause musicale très agréable : un guitariste joue juste entre la place et le Musée des Offices et ses doux accords résonnent sous la loggia.

Balade dans le quartier de Santa Croce, puis retour vers la Piazza Santo Spirito en longeant l’ Arno pour prendre un spritz en terrasse.

Balade dans le quartier Santo Spirito , shopping souvenir et repérage resto.

Dîner à la Trattoria San Agostino.

Les musée des Offices que nous avions déjà visité lors de notre visite de Florence en avril pourrait être rajouté à cette journée. Il faudrait alors commencer par la visite des Office le plus tôt possible le matin.

Visiter Florence : le quartier Santo Spirito

Jour 4 à Florence: Campanile, Palazzo Davanzati, San Miniato Al Monte

Ascension en haut du Campanile de Giotto, puis visite du Palazzo Davanzati. Balade en direction de Santa Maria Novella et de la chapelle Médicis. Repas à la Trattoria Segio Gozzi. Glace à la gelaria Il Gelato Di Filo dans la quartier San Niccolo.

Pause à l’hébergement et rangement en vue du départ tôt le lendemain puis quelques courses à la Coop.

En fin d’après midi, balade sur les hauteurs en montant à San Miniato Al Monte. Visite de l’église, photos, puis descente vers le parking Michelangelo. De là, nous traversons le jardin des roses, charmant, pour retomber dans le quartier San Niccolo.

Retour sur la Piazza Santo Spirito pour dîner à l’Osteria Santo Spirito. Une super dernière soirée !

Comme c’est notre dernier jour, nous décidons de repasser une dernière fois sur le Ponte Vecchio, et d’aller dire bonne nuit à Santa Maria del Fiore avant de rentrer.

Visiter Florence : San Miniato Al Monte

Où loger à Florence ?

Nous avons testé deux hébergements sur Florence. Le premier était situé en dehors de la ZTL du côté de la Porta Romana. Le quartier était sympa, assez animé avec des boutiques et des restos. Une fois passée la Porta Romana, on entre dans l’Oltrarno, notre quartier préféré de Florence. L’emplacement de notre hébergement était idéal : facile d’accès depuis l’autoroute, calme et près du centre ville (10 min à pieds de l’Oltranro et 20-30 min à pieds du Musée des Offices).  400 € pour 4 nuits.

Pas de chance, il était déjà pris pour notre 2e séjour à Florence : nous avons donc choisi un autre quartier, au sud-ouest de la ville à proximité de l’Arno. Le quartier était moins vivant et plus éloigné du centre ville (30-40 min de marche du centre). L’accès a été bien plus compliqué : il faut contourner la ville par le sud, se taper les boulevards et les nombreux travaux qui vont avec. Par contre, c’était moins cher que notre 1er hébergement : 275 € pour 4 nuits.

A choisir, notre préférence va au quartier de la Porta Romana.

Florence : Fiat 500 Vintage

La ZTL, c’est quoi ?

La Zone à Trafic Limitée est mise en place dans de nombreuses villes d’Italie pour préserver les centres historiques et limiter la circulation. Et malgré ces mesures, Florence est une ville assez encombrée par les voitures, c’est pourquoi de très nombreux Florentins se déplacent en scooter. Si vous n’êtes pas résidents de Florence, il est compliqué d’y circuler, et encore plus de s’y garer. Nous avons donc fait le choix de loger en dehors de la ZTL et de faire confiance à nos gambettes pour nous déplacer.

Notre conseil si vous prévoyez de visiter Florence en voiture : louez un logement avec une place de parking ou un garage. C’est devenu quasi mission impossible de stationner à Florence et le stationnement est très cher. Même le parking Michelangelo, réputé sur les forums comme étant le seul parking gratuit est devenu payant.

Budget pour visiter Florence en 4 jours

Retrouvez sur notre article « Où manger bon et pas cher à Florence » toutes nos bonnes adresses.

infographie budget visiter Florence en 4 jours

No comments yet.

Laisser un commentaire

*