Top 8 des villages perchés de Provence

Village de Provence : LacosteVillages perchés et joliment restaurés, châteaux, églises et calades : bienvenue au cœur de la Provence. Voici notre top 8 des villages perchés de Provence.

Situé sur le Vaucluse et les Alpes de Haute Provence, le Lubéron c’est ce grand massif calcaire où la garrigue et le chêne vert sont les rois. A l’Est, c’est le Grand Lubéron : plus haut, plus sauvage, il culmine au Mourre Nègre. A l’Ouest entre Apt et Cavaillon, c’est le Petit Lubéron, moins haut et plus touristique avec sa flopée de jolis villages perchés, tous plus mignons et charmants les uns que les autres.

Bonnieux

Village de Provence : BonnieuxLe premier aperçu sur Bonnieux, c’est depuis le village de Lacoste, autre village perché de nous l’avons eu. Construit de façon pyramidale en pierre calcaire blanche typique de la région, Bonnieux semble prometteur. Nous nous y rendons un vendredi matin, pour aussi profiter de son marché provençal, très sympathique, qui s’étend dans la partie basse du village. Puis, nous partons à l’assaut des ruelles pentues (et parfois même très pentues). Tout en haut de la colline se trouve l’ancienne église d’origine romane, accompagnée d’un bouquet de vénérables cèdres. En dessous de l’église, on profite d’un beau panorama sur le Comtat Venaissin jusqu’au Mont Ventoux. En redescendant vers le marché, Bonnieux offre de très jolis points de vue sur l’église de la ville basse. Nous avons beaucoup aimé cette matinée à Bonnieux, mais le marché provençal rend le village très vivant. En semaine, ça doit être légèrement plus calme.

Lacoste

Village de Provence : LacosteLacoste fait face à Bonnieux et 4 km seulement séparent ces deux villages perchés de Provence. L’impression de douceur de vivre de Bonnieux s’estompe ici. Le village est presque entièrement minéral, et les ruelles caladées sont parfois bien pentues. L’impression martiale du village est renforcée par les vestiges des remparts et des portes de la cité datant du Moyen Age. Le château est placé tout en haut du village de Lacoste. Sur l’esplanade devant l’entrée du musée, il y a d’ailleurs quelques sculptures que j’ai trouvées assez moches. Si aujourd’hui de nombreuses parties du château de Lacoste sont détruites, le marquis de Sade y avait entrepris en son temps de grands travaux et y donna des fêtes très coûteuses qui faillirent le ruiner. Pierre Cardin, le propriétaire actuel, organise tous les ans des expos d’art contemporain au château de Lacoste. On n’a pas visité l’église romane dédiée à Saint Trophime, mais on est passé sur le terrain de boules / place du village, ombragé de platanes, qui se trouve derrière, et qui offre un agréable espace plat et calme pour grignoter un pique-nique.

Ménerbes

Village de Provence : MénerbesDans ce coin si fréquenté de Provence, un village touristique qui propose des parkings gratuits ET ombragés, ça mérite qu’on le dise ! C’est le cas à Ménèrbes où on a pu royalement se garer au frais ! Encore un fois, les mollets sont sollicités pour grimper tout là-haut là-haut… mais ça vaut le coup d’œil. D’abord, les ruelles sont vraiment sympas à parcourir, et en plus il y a quelques boutiques et commerces qui égayent le village. Ensuite, quand on est motivés pour pousser jusqu’à l’église et la mairie, on est récompensés par une très jolie vue sur les toits du village et la montagne du Lubéron en arrière plan. Et comme les courageux sont globalement peu nombreux, c’est assez tranquille.

Oppède-le-Vieux

Village de Provence : Oppède le VieuxOppède le Vieux, c’est un nom qui évoque irrésistiblement la Provence. Je m’attendais à trouver un joli village perché du Lubéron, comme ceux que nous avions déjà visité. Joli oui, mais village… plus vraiment. C’est plutôt un site archéologique que l’on découvre, car la plus grande partie d’Oppède le Vieux est en fait en ruine, ce qui a aussi son charme. En marchant sur ces sentiers qui ne mènent non pas à Rome, mais à l’église (et c’est presque la même chose J), je ne pouvais m’empêcher de penser que le village était autrefois vraiment très vaste. Alors pourquoi est-il en ruine alors que de nombreux autres villages perchés du Lubéron ont été restaurés ? J’ai du attendre de rentrer à la maison et de retrouver mon guide (resté en plan) pour apprendre qu’au XVIIIe siècle, les habitants préférèrent s’implanter dans la plaine. Et ça, je peux le comprendre ! En arrivant tout en haut, ça fait bizarre de tomber sur une église debout et superbement bien restaurée. Elle fait presque penser à une fortification. On a bien aimé cette jolie balade, mais un peu moins les prix pratiqués : 4 euros le parking, 2 euros le canette de Perrier. Promis, la prochaine fois, je n’oublierai pas la gourde au gite.

Maubec

Village de Provence : MaubecC’est un peu par hasard que nous sommes tombés sur ce village perché, en cherchant la route pour Oppède le Vieux. Bon là, on ne peut pas vraiment parler de visite, car il n’y a qu’une seule rue qui traverse la partie ancienne de Maubec. Mais le point de vue en bas du vieux village est tout de même très joli, avec ses maisons accrochées en hauteur, ses cyprès qui rythment le paysage, et en bas, les vergers d’oliviers.

Et aussi Gordes, Murs, et Roussillon

Ces villages là, on en a déjà parlé dans notre article sur notre itinéraire à faire dans le Lubéron, alors ce n’est pas la peine de nous répéter. Allez plutôt lire notre article à ce sujet !

Et vous, quels sont les villages de Provence que vous préférez ?

No comments yet.

Laisser un commentaire

*