Weekend nature en Haute-Saone
  • Facebook
  • Pinterest

Notre week-end nature à Villersexel, en Franche-Comté, a été aussi sportif que convivial. Une vraie bouffée d’air pur et de nature ! On part pour une descente en canoë sur l’Ognon, une rivière très tranquille, puis pour une nuit en lodge avant d’enchainer sur une journée accrobranche !

canoe en Franche-Comté sur l'Ognon
  • Facebook
  • Pinterest

Sortie en Franche-Comté : descente de rivière en canoë 

Sans être des pros, on aime bien faire du canoë et du kayak de temps en temps. En effet, on a déjà testé le canoë sur mer et sur l’Ardèche, mais notre expérience la plus nature, c’est en Franche-Comté avec le Plein Air et Nautisme que nous l’avons vécue.

Dans la région, c’est une institution ! La petite base nautique est gérée par la même famille depuis bien 40 ans. C’est dire le professionnalisme de l’équipe.

Pour commencer, nous avons rendez-vous vers 13h à la base nautique pour une descente d’environ 12 km entre les villages de Villersexel et Bonnal. On gère comme on veut notre temps, sachant qu’il faut entre 2 et 3h de descente et que les navettes retour commencent à partir de 16h.

Après les quelques formalités d’usage et l’équipement, nous voilà sur l’eau pour environ 3 heures de balade.

Balade bucolique sur l’eau

Le premier barrage (un petit rapide) arrive assez vite. La balade en canoë est très bucolique et verte. En effet, la rivière fait beaucoup de méandres et est assez variée. On passe près des champs, où se reposent des troupeaux de vaches montbéliardes et quelques chevaux comtois. Nous prenons notre temps pour les croiser, pour le plus grand plaisir de Maxime qui aurait carrément voulu s’arrêter.

Par endroit, des herbes aquatiques forment des cheveux qui ondulent dans l’eau, parsemés de jolies fleurs blanches. Si Maxime l’avait bouclé 5 minutes, on n’aurait entendu que le clapotis de l’eau, le bruit du vent dans les feuillages et le chant des oiseaux.

canoe sur l'Ognon à Villersexel
  • Facebook
  • Pinterest

Canoë en famille

Sur la première moitié du parcours canoë, il y a pas mal de petites plages où l’on peut s’arrêter pour pique-niquer ou goûter. Maxime s’en donne à cœur joie, entre les lancers de cailloux et les sauts dans l’eau peu profonde. Il y a assez peu de monde, c’est vraiment très tranquille ! Nous avons profité d’une de nos pauses au bord de la rivière pour cacher un galet en forme de clin d’œil au Plein Air et Nautisme.

Ensuite, la rivière s’élargit. Si parfois au début, il y avait peu de fond, la rivière prend un cours plus calme. Mais cela reste marrant, car sur l’ensemble du parcours, nous avons dû passer 6 ou 7 rapides. Le plus impressionnant est celui de la fin, peu avant l’arrivée à Bonnal ! Puis, en arrivant sur Bonnal, on aperçoit les Cabanes des Grands Lacs, un chouette spot d’hébergement insolite et de baignade en Franche-Comté : Hébergement insolite : on a dormi dans une cabane perchée 

La balade en canoë de Villersexel à Bonnal prend environ 3 heures. C’est top avec un enfant à partir de 4-5 ans. Maxime ne sait pas encore nager, mais avec son gilet de sauvetage, pas de soucis (il a même fait la morale à d’autres promeneurs aquatiques). Enfin, la balade est assez cool pour de jeunes enfants, mais assez variée et ludique pour qu’ils ne s’ennuient pas.

canoe en Franche-Comté sur l'Ognon
  • Facebook
  • Pinterest

Descente en canoë : avant de partir pensez à

  • prévoir de vielles baskets pour ne pas vous blesser en cas de chavirage
  • attacher les lunettes de soleil avec un cordon
  • ne pas partir avec des lunettes / vêtement de valeur / bijoux
  • mettre de la crème solaire d’indice élevé
  • empoter de quoi boire et manger
  • porter votre gilet de sauvetage
  • prévoir une serviette et une tenue de rechange

Où dormir en Haute-Saône : un camping au coeur de la nature

C’est aussi le Plein Air et Nautisme qui gère le camping « le Chapeau Chinois » à Villersexel en Franche-Comté, à deux pas de la base nautique. On ne change pas une équipe qui gagne, et surtout on reste dans l’ambiance très nature et proche de la rivière. Ce soir, nous dormons dans les tout nouveaux lodges.

Camping en Franche-Comté : lodge à Villersexel
  • Facebook
  • Pinterest

Le camping est situé dans un endroit très calme, entouré aux 2/3 par la rivière, et au fond d’une impasse. Aucun bruit de voiture, on est complètement perdus dans la nature. Notre lodge est placé face à la rivière. Devant nous, il n’y a que des arbres et le bruit de l’eau. On se croirait presque dans le Montana ! L’emplacement est particulièrement bien choisi et aussi très sécurisant pour les enfants. Juste devant le lodge, il y a un vaste espace enherbé où Maxime peut jouer en toute sécurité.

Camping lodge à Villersexel
  • Facebook
  • Pinterest

Les lodges : camping version luxe en Franche-Comté

C’est la première fois que nous restons les lodges, et on adhère totalement ! Le lodge est luxueux, très bien pensé et équipé. C’est idéal pour ceux qui aimeraient faire du camping, mais qui apprécient un certain niveau de confort. Pour commencer, je suis épatée de découvrir le nombre de rangements, le confort des lits, l’ingéniosité de l’agencement, la qualité de la cuisine. Le top, c’est d’avoir les sanitaires dans le lodge. Avoir des WC et une salle de bain avec une vraie douche, et de l’eau bien chaude, c’est cool ! La terrasse de 15 m2 avec son coin salon fait aussi son petit effet, pour l’apéro à la tombée de la nuit face à la rivière et pour le petit déj. Une fois Maxime couché (et ravi du lit en mezzanine), nous profitons d’un dernier verre sur la terrasse à la lueur des bougies. Troooop romantique ! ♥

Camping lodge à Villersexel
  • Facebook
  • Pinterest

Le lendemain matin, nous profitons encore des joies de la baignade juste en bas du lodge. On a du mal à attirer Maxime hors de la rivière et pourtant, nous sommes attendus à une vingtaine de kilomètres de Villersexel pour une sortie accrobranche.

Activité sportive en Haute-Saône : l’Accro’cimes parc à Thiénans

En milieu d’après-midi, nous arrivons sur le site d’accrobranche du Plein Air et Nautisme, juste à côté de Montbozon. Il fait frais et un peu nuageux, c’est le temps idéal pour une activité sportive en forêt ! On nous équipe de baudriers puis on nous explique le fonctionnement des lignes de vie. Maxime commence tout de suite avec le parcours « Pitchoune ». On reste vers lui pour l’aider à passer les plaques métalliques de sécurité. Les agrès sont sympas et de super qualité. S’il lui faut un petit tout de chauffe pour d’adapter, il s’élance sans crainte pour la belle tyrolienne qui termine le parcours. Pour un parcours « petits », ils ne sont pas volés en sensations ! C’est vraiment sympa.

accrobranche en Haute-Saone
  • Facebook
  • Pinterest

Ensuite, nous enchainons avec le parcours jaune, que je peux faire avec lui. C’est un peu plus haut, difficile et impressionnant pour lui. Il est encore un peu petit pour cette piste, mais malgré tout, il se débrouille comme un chef. Nous enchaînons les ponts de singe et les autres agrès sous la voute émeraude de la forêt. Bien entendu, on termine par la tyrolienne. Si Maxime trépigne d’impatience avant de se lancer, ce n’est pas mon cas… Aller, je serre les dents, je crie un coup et c’est partiiiiii ! En fait, c’est super sympa 😀 J’aurais bien voulu la refaire, ou même passer à la piste supérieure, mais c’est au tour de Nico d’en profiter un peu. Il expérimente les pistes violette (assez facile) et rouge (plus difficile). Pendant ce temps, nous retournons sur la piste Pitchoune.

accrobranche en Franche-Comté en Haute-Saone
  • Facebook
  • Pinterest

Sensations fortes garanties ! 

Au bout de 2 heures d’activité physique intense, Maxime commence à fatiguer. Pendant que Nico termine son parcours, nous nous dirigeons vers l’aire de jeux (petit parcours accrobranche), juste au pied du « bunjy eject », un saut à l’élastique inversé. Deux groupes de filles (des enterrements de vie de jeune fille apparemment), s’essaient à l’attraction. C’est clairement le niveau au-dessus question sensations, donc pas pour moi ! Il est déjà presque 18h quand Nico nous rejoint. Et nous sommes loin d’avoir testé les 60 ateliers sur les 9 parcours du site !

Pendant cette chouette après-midi sous les arbres, on se sera fait dévorer par les moustiques (prévoyez des vêtements de sport assez couvrants). On se sera pincé les doigts, cogné les genoux et on aura passé de super moments. Tellement bien que Maxime nous a demandé le soir même si on y retournait le lendemain.

Notre week-end nature en Franche-Comté aura été un véritable dépaysement. Dans un rayon de 20km on a testé des activités sportives de pleine nature et dormi dans un site naturel préservé au bord de la rivière.

week-end nature en franche-comte
  • Facebook
  • Pinterest

Où réserver mon week-end nature en Franche-Comté ?

Un seul numéro de téléphone, un seul site internet pour réserver toutes les activités proposées en Haute-Saône, sur 5 sites différents, avec le Plein Air et Nautisme : 

03 84 20 52 26 – www.pan-sarl.eu 

Tu as aimé cet article ? Épingle-le sur Pinterest !