Canyonlands National Park : Randonnée dans The Needles

The Needles (« aiguilles » en anglais) est une partie du parc de Canyonlands, en Utah. Il y a plusieurs randos très belles à faire dans les Needles, mais Chelser Park est sans doute la plus emblématique, et la plus variée.

Canyonlands National Park est un des parcs les plus connus de l’ouest américain, de par sa proximité avec Moab. Si le secteur de Island in the Sky est le plus facile d’accès, the Needles offre encore des sites préservés des foules, et le décor y est très spectaculaire.Canyonlands National Park, The Needles

Canyonlands National Park : Long is the road

Canyonlands National Park, The Needles : long is the Road

Canyonlands National Park, The Needles : Long is the Road

Pour notre randonnée dans les Needles, nous quittons Moab à 6h30. Le soleil n’est pas encore levé, mais on voit bien que c’est très nuageux et orageux sur Moab. La route est longue pour atteindre la partie Est du Canyonlands National Park. Nous empruntons d’abord la route 191, puis tournons à droite sur la route UT 211. Une fois entré dans le parc, nous nous arrêtons au Visitor Center pour nous renseigner sur les conditions météo et sur l’itinéraire à suivre. Puis, nous continuons notre route jusqu’au parking de Elephant Hill. En tout, il nous aura fallu 2h30, sans trop trainer pour atteindre notre point de départ.

Nous nous équipons consciencieusement, avec eau, pique-nique, bâtons de rando, crème solaire et matériel photo, sans oublier la carte. Au moment de partir, nous croisons deux femmes rangers qui nous demandent notre programme pour la journée. C’est agréable et rassurant.

The Needles : Chelser Park et le Joint Trail

Canyonlands National Park, The Needles

Canyonlands National Park, The Needles

Nous commençons notre rando à 9h tapantes. Il n’y a qu’un seul chemin qui part du parking. Tout de suite on est mis dans l’ambiance avec une belle petite montée et quelques passages un peu délicats entre les roches. J’ai un genou esquinté et je me demande comment je vais faire au retour, mais j’oublie bien vite ces questions pratiques, face au spectaculaire paysage. Nous évoluons autour de formations en forme de hamburger, de champignons, d’aiguilles colorées. Le chemin peut être assez technique. Il faut parfois grimper sur les cailloux, et parfois marcher sur les slickrocks, des roches lisses et plus ou moins pentues. La difficulté vient aussi de la chaleur qui arrive en même temps que le soleil. Et il n’y a pas toujours d’ombre sur le chemin. Nous faisons des pauses régulières pour nous hydrater, nous ménager et bien sûr mitrailler à mort le paysage.

Sheilan, Ranger à Canyonlands National Park

Sheilan, Ranger à Canyonlands National Park

Pour l’instant, nous ne savons pas si nous faisons juste l’aller retour jusqu’à Chelser Park Overlook, ou si nous faisons la boucle complète en passant par le Joint Trail. On avisera en temps voulu, mais je sais bien que la boucle est super réputée. Nous atteignons en 1h30 le point où la boucle de Chelser Park démarre (nous avons fait 2,7 miles). A seulement 11h30, il n’est pas question de faire demi tour. C’est parti pour le Joint Trail. La première partie de la boucle est assez plate, et traverse une vaste prairie, entourée par les hautes silhouettes des Needles. Au loin, l’orage colore de façon spectaculaire le ciel, mais heureusement, il à l’air de s’éloigner vers l’ouest.

Jusqu’à présent, nous n’avons croisé que très peu de monde sur le chemin.

Slot Canyon à Canyonlands National Park, The Needles

Dans le slot Canyon du Joint Trail

C’est l’avantage de visiter un endroit plus difficile d’accès, et plus exigent : c’est presque désert. Je dis bien « presque », car nous croisons bientôt une autre ranger. Nous nous arrêtons pour échanger quelques mots. Sheilan nous explique alors qu’elle est « volunteer » et qu’il s’agit en fait d’un job d’été. Elle randonne dans le parc, entretient le balisage des chemins, renseigne les visiteurs et peut aussi intervenir en cas de problème : elle est reliée au Visitor Center grâce à sa radio. Moi, je trouve que c’est chouette comme job d’été ! Après une petite photo pour garder un souvenir de cette jolie rencontre, nous continuons notre chemin. Le sentier commence à s’incliner vers le bas et nous décidons de faire notre pause pique-nique avant d’aborder le slot canyon. L’orage gronde toujours au loin.

Nous arrivons assez vite à la descente dans le slot canyon. C’est un passage très étroit creusé par l’eau dans la roche. Le canyon fait souvent moins d’un mètre de large, et Nico frôle parfois des épaules des deux côtés ! Pour les claustrophobes, ça peut ficher des angoisses, mais pas de soucis pour nous, et puis, on a toujours le ciel au dessus de notre tête. Comme nous sommes seuls, on n’a pas besoin de se demander comment faire si quelqu’un devait venir en face. Le slot canyon est presque tout plat, sauf un endroit où il y a un fort décrochement. Un arbre mort, avec des encoches pour positionner les pieds a été placé là pour passer l’obstacle. Peut après, le chemin tourne dans une vaste caverne pour ressortir en plein cœur des Needles. La descente offre des vues très impressionnantes. L’ambiance devient menaçante, car durant notre passage dans le slot canyon du Joint Trail, l’orage est venu vers nous ! Au fur et à mesure que nous évoluons au plus près des Needles de Chelser Park, les gouttes se mettent à tomber. Mais dans un tel paysage, il n’est pas difficile de trouver un endroit où s’abriter. L’averse passe rapidement, et nous continuons le chemin. Mais bien vite, l’orage nous rattrape de nouveau, et cette fois, nous ne pourrons pas nous mettre rapidement à l’abri. La foudre est loin, mais la pluie mouille bien. Nous attendrons une petite demi-heure que l’orage s’éloigne définitivement. Nous achevons la boucle autour de Chelser Park. Indéniablement, cette partie du chemin est très spectaculaire.

Chelser Park : Le retour

Canyonlands National Park, The Needles

Retour au parking après l’orage

Il faut maintenant entamer la 3e et dernière partie du chemin : le retour. On a l’impression que ça va aller tout seul, que ça ne va faire que descendre. Et ben non ! Les derniers kilomètres sont les plus longs. Ca monte encore bien par moments, et le fait de repasser dans un endroit que l’on connaît déjà rend le chemin un tout petit peu moins excitant (mais la fatigue aide aussi). J’ai l’impression qu’on n’en verra jamais le bout ! Et puis, revoilà le fameux passage qui m’a fait me poser des questions ce matin. Comment faire pour passer ce mur ? Pas le choix, il faut se hisser sur les bras. Bon, je suis une grignette, je n’ai pas de force dans les bras, un genou qui souffre, mais j’ai quand même réussi à passer en me positionnant bien et en prenant mon temps. 10 minutes plus tard, nous retrouvons la voiture. Il y a bien plus de monde sur le parking, mais peu de gens se sont aventurés aussi loin sur le chemin.

Nous sommes absolument enchantés par notre rando. Les paysages sont spectaculaires, et l’endroit est (encore) assez peu fréquenté. Nous reprenons la route, assez vannés mais heureux de cette belle journée de rando dans The Needles. Cette rando dans Canyonlands National Park est dans notre top 3 de nos plus belles randonnées dans l’ouest américain.

Canyonlands National Park – The Needles : infos pratiques

A l'entrée de Canyonlands National Park

A l’entrée de Canyonlands National Park

Accès : The Needles est situé à 2h30 de route de Moab et à 1h30 de route de Monticello. Le Visitor Center est placé juste après l’entrée du parc de Canyonlands . Il faut encore parcourir 10 miles, principalement sur une piste pour atteindre le parking de Elephant Hill. La piste est en bon état et praticable même pour un véhicule de type berline. Il faut juste faire attention dans les virages sans visibilité. La piste débute juste avant le camping, sur la droite. Il y a des toilettes sèches au parking de Elephant Hill et à l’endroit où le sentier rejoint la piste 4X4, à mi-chemin de la boucle de Chelser Park.

Difficulté de la rando : La rando est classée difficile. Il faut compter entre 6h et 7h de marche en fonction de votre endurance et de vos pauses photos, pour parcourir les 11 miles (18 km). Il n’y a quasiment pas de plat sur le parcours, sauf une petite partie sur la boucle un peu avant le Joint Trail. Le parcours est sportif, ne laisse que peu de répit et demande une bonne condition physique.

Canyonlands National Park, The Needles

Champignons hallucinogènes !

Balisage : le chemin est balisé par des cairns (des empilements de pierres). Aux points sur la carte, vous trouverez des panneaux directionnels. Les chemins sont très bien balisés, et les cairns sont nombreux. Pour ne pas vous perdre, repérer toujours le cairn suivant avant de vous engager sur un chemin. Ils sont un peu plus difficiles à repérer au retour.

Il ne faut pas sortir des chemins en particulier dans les zones où le sol se recouvre d’une sorte de mini-needles noirâtres. Ce sont des micro-organismes composés de cyanobactéries, de lichens, mousses, etc… qui nourrissent le sol et servent de germoir dans des zones extrêmement rudes pour la végétation. Vous verrez d’ailleurs souvent des panneaux dans les parcs qui vous mettent en garde contre la destruction des cet environnement.

Accessoires : les bâtons de rando m’ont beaucoup aidée à grimper sur les cailloux et à assurer les descentes sur les slickrocks qui peuvent être très glissants après la pluie. Il faut au moins 4 litres d’eau par personne pour faire cette rando, surtout en plein été. Il n’y a pas de point d’eau sur le parcours. Pour vous protéger du soleil, une casquette avec un voile, c’est bien, un chapeau protège votre cou, et un parapluie protège tout le haut de votre corps et fait baisser la température, mais du coup, nous ne pourrez pas utiliser des bâtons.

canyonlands national park - The needles-map

Carte de la Randonnée Chelser Park Loop via le Joint Trail

2 Responses to Canyonlands National Park : Randonnée dans The Needles

  1. Sheilan 2 mars 2015 at 23 h 03 min #

    Hello! This is Sheilan, the volunteer ranger from Canyonlands National Park! I had lost your contact information until today. Your photos are beautiful! Hope you had a wonderful trip.

  2. Carnets de Voyage Photos 3 mars 2015 at 20 h 07 min #

    Hie Sheilan,

    We’re so happy to get your message ! We had a amazing trip trough the USA. We loved almost everything. A thing is for sure : we would come bak in the USA one day.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.