Nos 10 accessoires indispensables pour la photo de voyage

Avant de partir en voyage, le choix du matériel photo est souvent un casse tête. Comment voyager léger sans rien sacrifier ?  Aujourd’hui on déballe pour vous notre sac photo afin de vous faire découvrir les 10 accessoires indispensables à emporter lorsqu’on veut faire des photos en voyage.

1. Les Filtres

utilisation-filtre-polarisant

Les filtres sont des éléments essentiels de la photo de voyage. Si aujourd’hui il est possible de simuler des filtres de façon logicielle (couleurs, dégradés) certains d’entres eux restent incontournables.
Si je ne devais en emmener qu’un seul, ça serait le filtre polarisant, indispensable en photo de paysage.

Beaucoup de photographes l’utilisent pour renforcer le bleu du ciel, mais il a aussi la particularité de supprimer les reflets et les réflexions sur l’eau, les surfaces vitrées et d’augmenter la saturation des couleurs (sur les feuillages notament).

2. Un Trépied

trepiedmanfrottoEncombrant, lourd et peu pratique, le trépied est bien souvent laissé à la maison alors que c’est l’accessoire qui peut faire toute la différence.

Si vous voulez vous améliorer, commencez par utiliser un trépied. Son rôle principal est d’améliorer la netteté de l’image, il est indispensable en photo de paysage, tout comme en photo de nuit. Mais le trépied n’est pas seulement utile lorsqu’on veut utiliser des vitesses lentes, il permet aussi de travailler davantage sa prise de vue, de réfléchir au cadrage, à la composition, de prendre son temps. Toutefois, attention à bien le choisir car sinon, il restera dans votre valise.

3. Une télécommande

Complément idéal du trépied, la télécommande permet d’améliorer la netteté d’une image en réduisant les vibrations transmises au boitier. Certain diront qu’on peut remplacer la télécommande en utilisant la fonction retardateur du boitier. C’est vrai que ça peut dépanner mais à l’usage ce n’est pas très pratique. Devoir attendre 5 secondes entre 2 prises, on s’en lasse vite, surtout lorsque le sujet est en mouvement. Et que dire des poses très lentes, comme celles utilisées pour les feux d’artifice ? sans télécommande c’est possible mais pas très concluant.
Certaines télécommandes disposent d’un intervallomètre capable de déclencher à intervalles réguliers, idéal pour les timelapse. Si vous devez investir dans une télécommande, évitez les modèles de la marque de votre boitier. Il existe des sous-marque compatibles beaucoup moins chère et tout aussi complètes.
trepied-telecommande-sangle
Un trépied solide et une télécommande permettent de réaliser des photos bien nettes

4. Un Kit de nettoyage

kit-nettoyage-reflex-economiqueEntre les différents changements d’objectifs et l’utilisation de zoom à grandes amplitudes, les poussières et les taches de graisses viennent s’accumuler sur les capteurs. Même si les boitiers réflex modernes disposent d’un système antipoussière, il n’est pas toujours suffisant. Un nettoyage en profondeur s’impose pour le capteur comme pour le boitier et les objectifs. Voici la liste du matériel que j’utilise régulièrement :
Pour le nettoyage du capteur :
  • Poire soufflante
  • Pinceau en fibres synthétiques (j’utilise le modèle Artic Butterfly de Visible Dust, cher mais efficace)
  • Kit de nettoyage de capteur (bâtonnets avec microfibre stérile et liquide de nettoyage)
Pour le nettoyage des objectifs :
  • Tissus microfibre
  • Poire soufflante
  • Pinceau de nettoyage optique avec tampon carbone Lenspen (grâce à lui mes lentilles sont toujours nickel)

5. Un Videur de carte

videur de carte mémoire nextoUne règle élémentaire quand on photographie en voyage est de toujours sauvegarder ses photos, sur 2 supports différents. On peut collectionner les cartes mémoires, utiliser un ordinateur et des disques durs ou, si on ne veut pas trop s’encombrer, prendre un videur de carte.

Le videur de carte est un disque dur muni d’une batterie et de connecteurs de cartes mémoires. Il permet de copier le contenu d’une carte pour en faire une sauvegarde.
Certain videurs de carte disposent d’un écran de visualisation en couleur. Cela permet de trier les photos mais c’est peu pratique et ça coûte plus cher.
Le videur de carte s’utilise comme un disque dur externe qu’on branche sur l’ordinateur.

6. l’Iphone (ou un autre smartphone)

En plus de servir de téléphone, de lecteur MP3 dans les transports, de GPS auto, de carnet de note et j’en passe, l’Iphone permet de geotagger ses photos via une application comme GPS4Cam.
De retour à la maison, vous pourrez grâce à un logiciel de géolocalisation, positionner automatiquement vos photos sur une carte (google map) et vous remémorer notre voyage.
Avantages : coût de l’application comparé à celui d’un système de géolocalisation dédié.
Inconvénients : Utiliser le GPS4Cam use la batterie de votre téléphone qui se décharge en 1 journée.

7. Courroie sangle

courroie-carry-speedLes appareils photos reflex possèdent tous une magnifique courroie d’origine, de couleur bien visible avec en gros la marque et le modèle du boitier. En plus de faire de la publicité gratuite pour le fabricant de votre boitier, c’est un peu comme si vous aviez autour du cou une pancarte « volez moi ». Au milieu de la foule, il est alors facile d’aller y mettre un coup de cutter et de se retrouver délesté de son boitier préféré. Avant de partir, remplacez cette courroie, car après de longues heures avec votre matériel autour du cou, vos cervicales vont sérieusement déguster. En plus d’être visibles, ces sangles d’origine sont très inconfortables.

Après quelques essais, j’ai opté pour 2 modèles que j’utilise en fonction du type de destination et de matériel que j’emporte:
– Pour une utilisation en ville où mon matériel court un risque, je visse à mon boitier une sangle sun sniper renforcée par des fils en acier. Elle est noire, discrète et rembourée au niveau de l’épaule. Mon boitier est glissé sur le côté, ce qui est encore plus discret. Son inconvénient : je suis obligé de la dévisser si je veux utiliser mon trépied.
– Pour transporter du matériel plus lourd, en randonnée ou si je dois utiliser régulièrement mon trépied, j’utilise une sangle carry speed FS-pro munie d’un plateau rapide. Compatible avec mon trépied et munie d’une écharpe en néoprène, elle est très confortable. Cette sangle est un peu moins discrete que le modèle sun sniper, mais elle est très efficace.

8. Pochette cartes mémoire

pochette carte mémoire étancheElle permet de gérer et de protéger plusieurs cartes mémoires. Il existe des modèles souples mais mon préféré est un modèle rigide étanche qui permet d’y stocker les cartes mémoire en toute sécurité.

Une astuce pour s’y retrouver entre les cartes vides et celles déjà utilisée : je place les cartes vides du côté inscrit et les cartes pleines du côté étiquette ou vide selon les modèles

9. Lampe frontale ou lampe torche

Une lampe frontale ou une mini torche est très utile pour la photo de nuit. Elle permet de retrouver son matériel et de réaliser les réglages du boitier ou du trépied. En pleine nature, elle vous aidera à trouver votre chemin après une prise de vue au crépuscule ou avant le levé du soleil.

10. Flash

flash cobra nikon SB 910Je n’utilise jamais le  flash intégré au boitier, car sa lumière est dure et il fait apparaitre l’ombre des zooms sur les photos. Un flash cobra (monté sur le boitier) peut être utilisé en photo de portrait ou dès que la lumière vient à manquer. Il sert également de lumière d’appoint pour la photo en intérieur. Certains photographes sont très réticents face à l’utilisation du flash car il a tendance à dénaturer l’éclairage de la scène cependant, bien utilisé, il peut donner d’excellents résultats.

8 Responses to Nos 10 accessoires indispensables pour la photo de voyage

  1. stefan tanned 26 février 2014 at 22 h 48 min #

    Sympa ces quelques conseils pour faire des photos, je ne suis pas un professionnel et j’aimerais améliorer mes photos lorsque je pars en voyage. Par contre, je me vois pas avoir un trépied en voyageant longtemps.

  2. Carnets Voyage Photos 27 février 2014 at 18 h 59 min #

    Bonsoir Stefan,
    Moi non plus, au début, je ne me voyais pas me trimballer avec un trépied, mais à force on s’y habitue et on prend même plaisir à le sortir.
    Pour en avoir acheté plusieurs, j’ai compris que si on veut l’utiliser, il faut y mettre le prix.
    Pour moi l’élément décisif a été le poids, j’ai donc fini par prendre un trépied en carbone et aujourd’hui je ne le regrette absolument pas (même si à l’achat il était plus cher que le modèle en aluminium).
    Il existe des trépieds dit de « voyage » plus légers et plus petits. Je vais surement en tester un, j’en reparlerai ici très bientôt.
    Bonnes photos et à bientôt

  3. Découvre le monde 7 mars 2014 at 10 h 02 min #

    Les trépieds de voyage sont vraiment pratique. Tu peux le mettre facilement dans un petit sac à dos.

  4. joana@venividivoyage 29 août 2014 at 10 h 39 min #

    Eh bien, quel équipement ! Et quel budget également ! Malheureusement je ne pense pas qu’on puisse tous se permettre de tels investissements, même si j’ai bien compris que l’idée de l’article est plus de nous proposer de piocher parmi tous ces accessoires que de tous les acheter. Pour ma part, il va sûrement s’écouler un long moment avant que je n’ai le budget pour tout ça. Pour l’instant je privilégie le voyage en lui même, c’est à dire pouvoir voyager le plus longtemps possible. Mais ca veut aussi dire que malheureusement j’en suis réduite à prendre mes photos avec un vieil appareil numérique tout pourri 🙁 pas top pour une blogueuse !

    Bref, avec tout cet équipement je compte sur vous pour nous ramener de superbes photos des USA ! Qu’est-ce que je vous envie !

  5. Didier 29 août 2014 at 11 h 54 min #

    J’ajouterais également qu’il est impératif d’emmener un second appareil en cas de pépins, mais plus petit, surtout étanche, anti-chocs, etc…Je possède un Olympus TG 820 (maintenant il existe le TG 830) qui me suit partout, même en plongée bouteilles ! (avec caisson évidemment !)

  6. Carnets de Voyage Photos 29 août 2014 at 18 h 06 min #

    @Joana : C’est sûr que dès que l’on commence à s’équiper avec un matériel un peu sérieux, c’est un vrai budget. Ici, on ne parle que d’accessoires (ce qui ne veux pas dire qu’il ne sont pas nécessaires 😀 ), mais on ne parle pas des boîtiers, objectifs et sacs de photos, qui eux représentent des investissements conséquents. Heureusement la tendance aujourd’hui est aux appareils plus petits et discrets (et plus légers !!!). Du coup, tu hésites moins à sortir ton appareil et c’est plus discret pour faire de la photo de rue. On fera de notre mieux pour ramener de belles images des USA (grosse pression 😀 ) Mais on va aussi tâcher de ne pas se laisser envahir par la nécessité de faire des photos et aussi de profiter. Je passerais le bonjour au Grand Canyon de ta part 😉

    @Didier : C’est vrai que le 2ème boitier est indispensable et peut bien compléter le boitier principal (voir même lui faire de l’ombre). Nous on utilise un fuji X100s, discret, léger et qui a une qualité d’image aussi bonne que celle d’un reflex. A tel point qu’on ne le considère plus comme un accessoire, ni même comme un boitier de rechange tellement il est pratique. Par contre c’est sûr qu’il n’est ni étanche, ni antichoc mais on n’est pas non plus des grands baroudeurs 😉

  7. Francis 23 décembre 2016 at 16 h 26 min #

    bonjour tous deux,

    bravo pour ce super blog!

    j’aimerais en savoir plus sur le videur de cartes.
    j’ai des cartes SDHC.
    svp me répondre en perso.

    merci et bonne fêtes,

  8. Carnets de Voyage Photos 23 décembre 2016 at 19 h 14 min #

    Bonjour Francis,

    Le videur de carte que nous avons utilisé est le Nextodi ND2901 par contre depuis la baisse des prix des cartes mémoires et la généralisation des appareils photo à double carte, il n’est plus beaucoup distribué.

    Voici les caractéristiques : http://www.nextodi.com/product/fr_nd2901_feature.html
    Cet appareil lit bien les cartes SDHC

    Voici un site français où vous pouvez le trouver (assez cher) http://lecirque.fr/index.php?id_product=5737&controller=product

    Kingston propose un disque Wifi acceptant les cartes SDHC mais la capacité est limitée à 128 Go : https://www.amazon.fr/Kingston-Wi-Drive-Disque-Android-brillant/dp/B00AHTKV80

    Bonne soirée

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.