Nos 10 sites incontournables à visiter en Franche-Comté

Entre citadelles, vieille villes, musées et nature, voici 10 sites pour découvrir un peu de l’identité de la Franche-Comté.

10 sites, c’est peu pour définir une région aussi vaste et aussi diverse que le Franche-Comté. Des Ballons des Vosges au nord, à la frontière Suisse au sud, en passant par les plaines de Haute-Saône, la région des Lacs du Jura… la Franche Comté est tellement belle et riche ! Cette sélection n’est pas exhaustive et ne prétend pas l’être. C’est juste un aperçu de la richesse du patrimoine et de l’histoire de la Franche-Comté, peut être une des plus sauvages et mystérieuses régions de France.

Besançon

Vieille ville de Besançon

1. Besançon : vieille ville et Citadelle de Vauban

Capitale de la Franche-Comté, Besançon est une jolie petite ville. Le quartier de la Boucle, enfermé dans un méandre du Doubs, abrite de beaux hôtels particuliers du XVIIIe siècle, et des musées passionnants, comme le Musée du Temps, la Maison Natale de Victor Hugo ou la Cité des Arts. La Citadelle de Vauban classée au patrimoine Mondial de l’UNESCO vaut à elle seule le voyage. Elle comporte plusieurs musées, un zoo, et offre une vue superbe sur Besançon. Baladez vous le long du Doubs, ou partez découvrir les forts autour de la ville.

2. Le Plateau des 1000 Etangs : au royaume de la randonnée

Charlotte et son nouveau sac à dos

Randonnée dans les 1000 Etangs

Territoire secret et préservé, le Plateau des 1000 Etangs est un petit bijou de nature, lové au nord de la Haute-Saône dans le Parc Naturel de Ballons des Vosges. Des centaines d’étangs, des kilomètres de sentiers de randonnées, des paysages parsemés de fermes traditionnelles , des grenouilles qui chantent, et des digitales qui balancent leur clochette roses dans le vent… C’est un des nos coins préférés en Franche-Comté !

Voir notre article sur le plateau des 1000 Etangs

3. Rencontrer Courbet à Ornans

Courbet, vous l’avez déjà croisé au Musée Orsay à Paris. Mais venez le rencontrer chez lui, dans sa maison à Ornans, où un superbe musée a été installé, avec des expos très intéressantes. En vous baladant dans la Vallée de la Loue, vous découvrirez des sites qui ont inspiré le peintre, comme la célèbre source de la Loue (attention descente et remontée musclée, mais ça vaut le coup d’œil).

Voir notre article sur le Musée Courbet

Cascade du Hérisson - Jura

Cascade du Hérisson

4. Les cascades du Jura

Le Jura est réputé pour ses reculées et ses cascades. Les trois plus célèbres sont la cascade du Hérisson, la cascade des Tufs aux Planches près Arbois, et la cascade des Tufs à Baume les Messieurs. La cascade du Hérisson est la plus imposante (et aussi la plus touristique), avec le grand éventail. Un sentier de randonnée la longe et permet d’accéder aux cascades secondaires (prévoir de bonnes chaussures de marche). Les deux autres cascades se ressemblent un peu. C’est la cascade des Tufs près d’Arbois que je préfère. Elle est facile d’accès et très tranquille.

 

5. Revoir ses certitudes architecturales à la Chapelle de Ronchamp

Chapelle de Ronchamp

Chapelle de Ronchamp

La Haute-Saône est plutôt connue pour ses petits villages typique, ses fontaines et ses paysages. Mais à Ronchamp on fait plutôt dans le moderne. Le Corbusier y construisit il y a déjà plus de 50 ans une chapelle futuriste. Situé sur une colline, lieu de culte très ancien, la chapelle Notre Dame du Haut est un monument étonnant, de béton, de pierre, de bois et de vitraux colorés dans cet ensemble immaculé. En 2011, Renzo Piano, un autre architecte de génie compléta l’œuvre, avec un couvent et la Porterie. Cet endroit ne laisse personne indifférent, entre les matériaux modernes et urbains, la beauté du paysage, et la spiritualité qui se dégage du lieu.

 

6. Découvrir l’histoire du sel à la Saline Royale d’Arc et Senans

Site majestueux et passionnant, la saline Royale d’Arc-et-Senans a été construite au XVIIIe siècle par Claude Nicolas Ledoux pour exploiter la saumure extraite à Salins-les-Bains dans le Jura. Elle n’a fonctionné que durant une centaine d’années, puis fut abandonnée … Malgré tout, elle a été bien conservée. La visite guidée est très intéressante. Ne manquez pas non plus les jardins qui changent de visage tous les ans grâce au Festival des Jardins

Voir notre article sur la Saline Royale d’Arc et Senans

7. Remonter le temps au Château d’Oricourt

château d'Oricourt

La bataille se prépare au château d’Oricourt

Il reste peu de vestiges médiévaux en Franche-Comté, merci à Louis XIV qui fit démanteler la plupart des places fortes au XVIIe siècle. Miraculeusement, le château médiéval d’Oricourt, fondé au XIIe siècle (excusez du peu !) est toujours debout dans un tout petit village de Haute-Saône. Une visite au château c’est un bond dans le temps, mais aussi une rencontre. Jean-Pierre et Colette soutenus par une association, restaurent ce lieu chargé d’histoire depuis… 40 ans. Entre le pigeonnier, la boulangerie, le puits, la basse-cour et la haute-cour, ici l’Histoire se raconte avec passion !

 

8. Rouler des mécaniques au Musée de l’Aventure Peugeot à Sochaux

Lion Peugeot

Musée Peugeot

Sochaux, on connait surtout grâce à l’équipe de foot. Ce que l’on sait mois, c’est que l’équipe fut fondée grâce à l’entreprise Peugeot, implantée depuis le XIXe siècle dans le Pays de Montbéliard. Le Musée de l’Aventure Peugeot retrace l’histoire de la marque au Lion à travers les véhicules, cycles et objets produits par les usines Peugeot, depuis les premières voitures, jusqu’aux véhicules futuristes, en passant par LE taxi de Luc Besson. J’ai particulièrement aimé voir l’évolution de l’emblème de la marque, le lion, décliné de façon différente sur tous les véhicules Peugeot.

Voir notre article sur le Musée de l’aventure Peugeot

9. Devenir un vrai Franc-Comtois au Musée des Maisons Comtoises

Voila un musée vivant comme je les aime. Cet écomusée à ciel ouvert raconte la petite histoire des gens du peuple de Franche-Comté, comment ils vivaient, et à quoi ressemblait leur habitat. Ici, pas de fake ! D’authentiques maisons traditionnelles de tous les secteurs de Franche-Comté on été démontées, puis reconstruites pierre par pierre pour être sauvegardées sur ce site préservé. Elles sont meublées comme dans le temps, les jardins sont cultivés comme autrefois. On croise même des animaux comme le sympathique cheval comtois. Des expos et animations très intéressantes ont lieu en saison.

 10. Savourer le silence des Hautes-Combes du Haut-Jura

En hiver comme en été, les hautes combes du PNR du Haut-Jura sont magiques, dominées par la chaîne des Monts Jura et le Crêt de la Neige. En hiver, le manteau blanc transforme le Haut-Jura en un incroyable terrain de jeu pour les fondeurs et randonneurs en raquettes. Au printemps été et en été, vous croiserez quantité de plantes de montagne au cours de vos randonnées dans le Haut-Jura: orchis, gentianes, jonquilles. Les fameuses vaches montbéliardes paissent dans ces alpages. Grâce à elles, la Franche-Comté est célèbre pour ses fromages AOC (Comté, Morbier, Mont d’Or et Bleu de Gex).

Voir notre article sur la randonnée dans le Haut Jura

Infos Pratiques

, , ,

3 Responses to Nos 10 sites incontournables à visiter en Franche-Comté

  1. Teaso 11 août 2014 at 23 h 20 min #

    Yes! En tant que native franc-comtoise, je n’ai visité que la Citadelle de Besançon dans la liste :D.
    Par contre le reste, je n’ai jamais pu les faire, mais j’espère avoir un jour l’occasion de retourner dans cette région, pour mieux découvrir sa beauté!

  2. Carnets de Voyage Photos 12 août 2014 at 8 h 48 min #

    C’est vrai que la Citadelle de Besançon jouit d’une notoriété importante du fait de son récent classement UNESCO. Il y a tellement de beaux endroits à découvrir en Franche-Comté !

  3. Germondani Danilo 6 juin 2015 at 11 h 39 min #

    Prossimamente verrò a visitare la Franca Contea, anche per vedere il piccolo villaggio di Germondans, forse luogo d’origine della mia famiglia.

Laisser un commentaire

*