Itinéraire de balade : sur les berges du Rhône à Lyon

Berges du Rhône à Lyon

Les berges du Rhône permettent de se balader à Lyon, sans être gênés par les voitures et sans subir un feu rouge, tout en admirant de nombreux monuments. Focus sur une balade tendance à Lyon.

Les berges du Rhône, c’est tendance !

Logements insolites à Lyon : les péniches sur le Rhône

Logements insolites à Lyon : les péniches sur le Rhône

Quand j’étais gamine, les berges du Rhône n’étaient qu’un vaste parking, sans charme aucun et plutôt mal famés. Depuis les années 2000, la ville de Lyon a totalement réaménagé les berges du Rhône en un super espace de loisirs et de détente. Aujourd’hui, se balader au bord du Rhône est prisé aussi bien par les Lyonnais que par les visiteurs. C’est une « voie rapide » pour les piétons et vélos, que l’on emprunte aussi bien au quotidien pour se rendre au travail, pour le footing, ou la balade du dimanche en famille. Il y a de très nombreux points d’accès, la plupart du temps au niveau des ponts. Sur certaines sections des quais, il y a deux voies distinctes séparées: une pour les piétons et une pour les cyclistes, rollers, et trottinettes. Pour votre sécurité, respectez ces espaces de circulation.

 Voici du nord au sud, les principaux atouts de ce parcours.

Au Nord – Cité Internationale et Parc de la Tête d’Or

Sur cette partie, les berges du Rhône sont bordées d’arbres et se font un peu sauvages. De l’autre côté du fleuve, sur la colline, c’est Caluire. La ville est connue pour avoir été le théâtre de l’arrestation de Jean Moulin. Par les berges, vous pouvez rejoindre facilement le Parc de la Tête d’Or. L’entrée principale est celle des Enfants du Rhône, située sur le Boulevard des Belges, mais plus haut, il y a aussi une entrée au niveau de la Cité Internationale.

Du Pont Morand au Pont Wilson : déjeuner au bord de l’eau

Cafés péniches sur les bords du Rhône à Lyon

Cafés péniches sur les bords du Rhône à Lyon

Vous longez ici les quartiers chics de Lyon. Au niveau du Pont Morand, la petite place Maréchal Lyautey est très mignonne (remontez au niveau du pont et traversez le quai Sarail). J’aime beaucoup ses deux kiosques à fleurs du XIXe et sa jolie fontaine. C’est aussi un lieu fréquenté par les boulistes.

De l’autre côté du Rhône, l’Opéra de Lyon est facile à reconnaitre avec son dôme de verre. A droite de l’opéra, vous voyez les pentes de la Croix Rousse. En automne, guettez au sommet la grande roue qui indique que la Vogue aux Marrons (la fête foraine) y est installée. Enfin, en arrière plan, vous reconnaissez la silhouette de la basilique de Fourvière.

Sur cette section, vous trouverez un jardin d’enfant au niveau de la Passerelle du Collège, des transats pour faire bronzette, et des aires de repos enherbées et plantées de prairies fleuries. Mais pour être bien vu, il faut aller prendre un verre sur une des nombreuses péniches-bar. Certes c’est agréable, mais le portefeuille en prend un coup ! Vous pouvez aussi emporter votre apéro – pique nique et votre guitare pour vous installer dans l’herbe. C’est tout aussi tendance et moins cher.

Pour les noctambules, il y a aussi des péniches-boîte de nuit, comme l’Ayers Rock Boat. Sympa et original. Toutefois, si vous avez un coup dans le nez en sortant de boîte, souvenez vous que vous êtes au bord de l’eau et évitez de finir à la baille, car il n’y a pas de garde-fou au bord du quai !

De l’autre côté du Rhône, l’Hôtel-Dieu est un des plus majestueux monuments au bord du Rhône à Lyon.

Du Pont de l’Université à Gerland : la croisière s’amuse

En direction de la mer en descendant le Rhône

En direction de la mer en descendant le Rhône

Après avoir longé la piscine du Rhône, vous voila dans le quartier des facs, qui bordent les quais. De ce côté, les péniches laissent place aux immenses bateaux de croisière qui descendent le Rhône jusqu’en Camargue. Il est impressionnant de voir ces bateaux faire la manœuvre de retournement : on dirait qu’ils vont toucher le quai des deux côtés !

En continuant encore vous arrivez vers le vaste Parc des Berges dans le quartier de Gerland. Non loin se trouvent le stade de Gerland (qui ne saute pas n’est lyonnais !!!), et la Halle Tony Garnier. Anciens abattoirs de Lyon et marché aux bestiaux, la Halle Tony Garnier a une architecture remarquable. C’est la plus grande salle de concerts de Lyon.

C’est à ce niveau que le Rhône et la Saône se rejoignent à la Mulatière. C’est en faisant une balade en bateau mouche que l’on peut observer au mieux les couleurs de deux cours d’eau qui se mélangent, le Rhône, fleuve glaciaire, étant plus clair que la Saône, chargée d’alluvions.

En traversant le Pont Pasteur, vous rejoignez le quartier de Confluence avec le nouveau Musée des Confluences qui devrait ouvrir fin 2014.

Balade sur les berges du Rhône à Lyon : les + / –

Balade sur les berges du Rhône à LyonLes +

♥       Un itinéraire de 5 km sans véhicules motorisés

♥        Facile d’accès et convivial

♥        Agréable pour un footing en soirée ou de bonne heure le dimanche matin. Les filles, si vous courez seule, pas de crainte à avoir, vous ne serez jamais seule pour courir ici !

♥        Une façon originale de découvrir les monuments de Lyon

♥        Super sympa parcourir en Vélo’V

♥        Une petite faim ? arrêtez vous au marché sur la quai Victor Augagneur (mardi, mercredi, jeudi vendredi, samedi, dimanche : le matin / jeudi : l’après midi aussi de 14h à 19h30

 Les –

–        Une balade peu ombragée : en été, avec la réverbération de l’eau et de l’asphalte, ça cogne fort. En hiver, le vent souffle souvent fort dans le conduit formé par la vallée du Rhône.

–        Les quais sont victimes de leur succès : c’est bondé le dimanche après-midi.

,

No comments yet.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.