Où manger à Lyon : nos bonnes adresses de restaurants et bouchons lyonnais

Suivez notre petit guide de la gastronomie lyonnaise, entre bouchons lyonnais, spécialités lyonnaises, et bonnes adresses. On a testé quelques restaurants à Lyon qui valent le détour.

Les bouchons lyonnais et la cuisine lyonnaise

Bouchon lyonnaisLes bouchons lyonnais sont des restaurants typiques et traditionnels. On y déguste les spécialités lyonnaises par excellence. Tables de bistrot, nappe à carreaux vichy : l’ambiance est simple et conviviale. Si vous êtes végétariens, les bouchons lyonnais ne sont pas faits pour vous : la gastronomie lyonnaise est issue d’une cuisine familiale et paysanne, et tourne autour du cochon. Ici, pas de chichis : les plats sont simples, copieux et familiaux. Les produits utilisés viennent du terroir : volailles de Bresse, écrevisse du Bugey pour la sauce Nantua (quenelles), poissons de la Dombe, et bien sûr, vin du Beaujolais ! Le vin tient une place importante dans la cuisine des bouchons lyonnais. A table, commandez un pot lyonnais : il contient 46 cl et se reconnaît à son cul très épais.

Le nom de bouchon, viendrait du fait qu’autrefois, les cafetiers accrochaient un bouchon de paille en guise d’enseigne pour se signaler aux clients. Les bouchons lyonnais sont vraiment uniques, et c’est un passage obligé d’un séjour à Lyon. Rassurez-vous, même si vous n’êtes pas fous de cochonnaille et d’abats, vous trouverez votre bonheur dans les bouchons lyonnais.

Quelques spécialités lyonnaises

    • Gastronomie lyonnaise : Saucisson et vin du Beaujolais

      Gastronomie lyonnaise : Saucisson et vin du Beaujolais

      A l’apérogoûtez la rosette de Lyon ou les grattons. Ce sont des résidus de graisse de porc frits (attention aux calories !)

    • Plat principal : Le saucisson de Lyon est un jésus non fumé, truffé et pistaché, qu’on cuit dans l’eau avec des pommes de terre, ou qu’on peut aussi faire brioché. Les quenelles de brochet sauce Nantua sont un grand classique. Le tablier de Sapeur est une spécialité à base de gras-double pané. Le gratin de cardons avec de la moelle, est typiquement lyonnais, mais moi, je préfère sans.
    • Le formage lyonnais par excellence est la cervelle de Canuts. Non ce n’est pas un remake d’Indiana Jones et du Temple Perdu ! La cervelle de Canuts, c’est un fromage blanc battu, et assaisonné avec des fines herbes, ail et échalotes. C’est très rafraichissant après toutes ces cochonnailles.
    • En dessert, la tarte à la praline est un must.
En dessert spécialité lyonnaise : la tarte à la praline

En dessert une spécialité lyonnaise : la tarte à la praline

  • Vin : Lyon est au cœur d’une région viticole, et vous pourrez goûter au Beaujolais qui est principalement composé de vins rouges. Les Coteaux du Lyonnais et le Côtes du Rhône sont les autres vins souvent proposés dans les bouchons lyonnais. Même si on trouve du vin blanc, à Lyon, on boit surtout du vin rouge pour accompagner les spécialités lyonnaises.

Nos bonnes adresses de restaurants à Lyon

Ici, nous ne donnons que quelques adresses de restaurant à Lyon que nous avons testées et aimées. Si vous cherchez un annuaire des restos de Lyon, tournez vous plutôt vers le site du Petit Paumé. Les bouchons lyonnais sont aussi une bonne source d’info pour trouver les bouchons labellisés.

Côté Presqu’île : Brasserie L’Entrecôte

D’accord, c’est un restaurant de chaine (5 restaurants en France). D’accord, il n’y a qu’un seul plat au menu. Mais justement c’est ça qui est bien: le faux-filet-frites avec une sauce huuuummm, dont la recette est top secrète. La viande est excellente, et la salle est tout le temps pleine. Pas de réservation, donc arrivez de bonne heure le soir. Accepte les chèques-déjeuner.

L’Entrecôte
10 Rue de la République – 69001 LYON
04 78 28 16 64 – Métro Hôtel de Ville ou Cordeliers
Le resto est situé sur la principale artère du centre de Lyon. Il peut très bien faire l’affaire pour le déjeuner si vous suivez notre itinéraire de visite dans le Centre de Lyon et sur la Presqu’île.

Du côté des Pentes de la Croix Rousse : Bouchon lyonnais Le Sathonay

Bouchon lyonnais le Sathonay : spécialités à base de cochon

Vitrine du Bouchon le Sathonay

La Place Sathonay est une des plus jolie places de Lyon, derrière la place des Terreaux et juste aux pieds des pentes de Croix Rousse. La statue du Sergent Blandan y surveille les boulistes du quartier, abrités par les platanes. On y trouve le bouchon lyonnais le Sathonay.

Je l’ai testé à l’occasion d’une sortie avec 5 collègues de passage sur Lyon. Après une dure journée de labeur, j’avais pour mission de leur faire découvrir Lyon et sa gastronomie. Vous imaginez un peu la pression ! Mes copines qui ne sont pas du tout lyonnaises, ont adoré le cadre typique, fait de meubles anciens et de décoration chinée avec en vedette, le cochon, et la cuisine concoctée par Madame, dans la plus pure tradition des Mères Lyonnaises. A nous 6 nous avons pu tester un large éventail de plats : œufs en meurette, saucisson chaud brioché, gratin de ravioles, andouillettes, quenelles, boudin aux pommes… Bref, nous sommes ressorties de là avec la banane, et le ventre bien rempli ! Un des meilleurs bouchons lyonnais.

Le Sathonay
34, Rue Sergent Blandan (sur la place Sathonay) – 69001 LYON
Tél : 04 78 98 73 59 – Métro Hôtel de Ville
Mention spéciale pour le cadre et l’ambiance « comme à la maison ».

Du côté des Berges du Rhône : Chez les Garçons

Restaurant à Lyon : chez les garçons

Restaurant à Lyon : Chez les Garçons

Voilà une bon restaurant à Lyon, convivial, chaleureux et original. Déjà, quand j’appelle pour réserver (obligatoire sinon vous n’aurez pas de place), c’est mon prénom et non pas mon nom qui m’est demandé. Sur place, je choisis de manger plutôt en salle qu’en terrasse car la déco vaut vraiment le coup d’œil ! De veilles affiches lyonnaises, côtoient des dizaines de cadres, cartes postales, la truite qui chante, et même les têtes de Diana et du Prince Charles. Au fond de la salle trône une énorme table de billard qui sert de chariot à dessert. Ici, on n’a pas de carte car les plats changent tous les jours en fonction des arrivages du marché. Nous testons les pâtes aux aubergines et jambon cru, ainsi que le carpaccio de bœuf. En dessert, l’incontournable tarte à la praline, la tarte au citron, les îles flottantes, les mousses au chocolat ou encore la salade de fruits sont toute faites maison. C’est délicieux, pas cher et authentique (que des lyonnais dans la salle).

Comptez autour de 10 euros pour un plat, 14 euros pour une formule entrée-plat ou plat-dessert, et autour de 17 euros pour le menu complet, hors boissons. Accepte les chèques-déjeuner.

Moi, je n’ai qu’une chose à dire : merci les Garçons !

Chez Les Garçons
5 Rue Cuvier – 69006 LYON
Tél : 04 78 24 51 07 – Métro Foch
Mention spéciale pour le service très sympa et la cloche qu’on sonne à chaque pourboire.
C’est une très bonne alternative aux péniches-restos qui sont souvent très chers sur les berges du Rhône

Du côté de la Part Dieu : La Maison Thaï

restaurant Lyon : bouchon lyonnaisA Lyon, vous trouverez aussi pleins de restaurants aux saveurs d’ailleurs. La Petite Maison et la Maison Thaï sont situées dans le quartier de Brotteaux. C’est un peu en dehors des circuits touristiques traditionnels mais c’est un super bon plan pour manger pas cher et bon à Lyon. Je garde un souvenir exceptionnel de la soupe aux crevettes et à la citronnelle, des brochettes de fruits de mer, et du curry vert de poulet. Par contre, il faut reconnaître que les desserts ne sont pas aussi enthousiasmants.

Les deux maisons sont tenues par un couple franco-thaï. Les cuisinières sont thaïes et ça se sent dans l’assiette. Comptez entre 19 et 25 euros pour un menu complet hors boissons. Des réductions sont proposées durant l’été si vous réservez. Le resto propose aussi des cours de cuisine. Accepte les chèques déjeuners.

La Maison Thaï
85, Rue Massena – 69006 LYON
Tél : 04 78 25 85 45 – Métro Massena
A deux pas du centre commercial de la Part Dieu, cette adresse vous proposera une cuisine bien plus authentique que l’habituel hamburger ou sandwich.

La Petite Maison Thaï
16, Rue de Sèze – 69006 LYON
Tél : 04 72 74 02 15 – Métro Foch

Du côté de Perrache : La brasserie Georges

Brasserie Georges à Lyon  A deux pas du terminus du métro de la ligne A, on ne peut pas dire que le coin fasse rêver. Et pourtant, La Basserie Georges, avec sa façade d’origine et sa salle impressionnante en impose. Bon désolée, mais là, je vais parler chiffres :

  • 1836 : c’est la date de sa création
  • 340 000 couverts servis par an : en moyenne 930 couverts par jour. On peut y servir 700 couverts par service
  • tous les ans, la brasserie Georges passe 44 tonnes de choucroute et 60 000 litres de bière maison
  • 600m2 pour la salle de restauration : c’est une des plus grande (la plus grande ?) brasserie d’Europe
  • Un nombre incroyable célébrités ont fréquenté la brasserie Georges. Petit aperçu : Hemingway, Brel, Colette, Alphonse Daudet, Jean Ferrat, Anatole France, Léon Blum, Jean Moulin, Sartre, Saint Exupéry, Verlaine, Wolinsky, Jule Verne, Zola, Piaf, et tout une tripotée de ministres et hommes politiques

Lors de mon appel, pas possible de réserver, tout était plein. On se pointe quand même en début de soirée et miracle, pas d’attente ! Dans cette immense salle, pas la peine de penser à une soirée feutrée et cosy. C’est bruyant et bondé. Certains sont habillés comme pour aller à l’opéra (ils y vont peut être après d’ailleurs) et d’autres, comme moi, sont en jean-baskets. J’aime bien ce mélange des genres, tout comme le style Art déco des fresques, des lustres et des immenses glaces.

Bien entendu, nous faisons honneur à la choucroute. Dès la commande, on réserve aussi les omelettes norvégiennes qui sont la spécialité de la maison, et qu’il faut commander en même temps que les plats. Tout était très bon et copieux bien que je trouve que l’omelette norvégienne ne justifie pas son prix. Il est clair que je n’irai pas à la brasserie Georges tous les jours, mais c’est à faire au moins une fois ! J’ai autant aimé l’assiette que le décor et l’ambiance « brasserie » conviviale. A chaque dessert spécial anniversaire, le limonaire à l’entrée joue « joyeux anniversaire », et les lumières baissent. Le service est très professionnel (en même temps, vu le nombre de couvert servi par jour, y a intérêt !)

La brasserie Georges tient ses promesses, elle est à la hauteur de son ronflant titre d’institution à Lyon. J’y retournerai avec plaisir.

Brasserie Georges 1836
20 Cours de Verdun 69002 Lyon
04 72 56 54 54

Et vous, quels sont vos meilleurs restaurants à Lyon ? N’hésitez pas à les partager dans les commentaires ! 

, ,

2 Responses to Où manger à Lyon : nos bonnes adresses de restaurants et bouchons lyonnais

  1. Alexandra 27 août 2014 at 12 h 00 min #

    Merci pour ces adresses, on est du coin (entre St Etienne et Lyon) et il y a certaines adresses citées ici que je ne connais pas encore. A tester alors !
    J’ai un petit faible (et même un grand faible !) pour la tarte à la praline. Mmmmmhhhhh, la photo me met l’eau à la bouche !

  2. Carnets de Voyage Photos 28 août 2014 at 18 h 25 min #

    Salut Alexandra,

    La tarte à la praline de Chez Les Garçons est à tomber par terre. Je te la recommandes. S tu as des bonnes adresses de restaurant lyonnais que tu as envie de partager ici, n’hésites pas 😉

Laisser un commentaire

*