5 musées à visiter à Florence

Visiter les musée de Florence

Quels sont les musées incontournables à Florence, sur lesquels faire l’impasse, faut-il acheter un pass ? On vous dit tout sur les musées à visiter absolument à Florence.

Qui dit « voyage à Florence » dit « musées ». Mais notre objectif n’était pas d’entamer un « marathon-musée». Nous avons visité un musée par jour, en général le matin, d’une part pour éviter la queue, et pour être dans les meilleures dispositions pour apprécier les collections. L’après midi, nous prenions le temps de nous balader, et même de beaucoup marcher.

1- Musée des Offices

Musée des Offices à Florence

On y a déjà consacré un article tout entier ici: https://www.carnets-voyage-photos.fr/visiter-musee-des-offices-florence/

Si vous ne devez passer que très peu de temps à Florence, ce qui a été notre cas pour notre 1er séjour en avril 2017, donnez la priorité au Musée des Offices. Il faut impérativement réserver en ligne si vous voulez limiter le temps d’attente à l’entrée. Mais ensuite, c’est chef d’œuvre sur chef d’œuvre garanti !

Billet complet Musée des Offices avec réservation en ligne : 17 euros par personne

Attention les prix peuvent varier en fonction des expos

2- Le Duomo, le Campanile et le baptistère de Santa Maria del Fiore

Duomo à Florence

Ce ne sont pas des musées à proprement parler, mais ces monuments sont parmi les plus visités de Florence. Comme pour le musée des Offices, on vous conseille très fortement d’acheter votre billet en ligne sinon il y a très peu de chance (voire pas) que vous puissiez accéder à la coupole et au dôme de Santa Maria Del Fiore. Il faut s’y prendre bien à l’avance, surtout si vous visitez Florence en haute saison, et choisir le jour et l’heure de votre visite. Cela n’est pas pour l’instant nécessaire pour le campanile, le baptistère et la cathédrale.

Commencez par visiter le campanile de Giotto, en fin d’après midi pour admirer le Duomo sous la lumière du coucher de soleil. Malheureusement, toutes les ouvertures du campanile ont été tapissés de grilles si serrées qu’il est devenu impossible d’y glisser un objectif photo. Mais ça vaut quand même le coup de monter les 414 marches pour admirer la beauté du Duomo et la ville à ses pieds.

Un autre jour (dans la limite de 7 jours consécutif après le 1er usage du billet), visitez le Duomo le matin pour avoir le soleil levant dans le dos éclairant le campanile, mais on fait comme on peut avec les horaires disponibles. Pour nous, ça a été vers 14h30, sous la pluie. Malgré le temps pourri, c’est une visite impressionnante (plus que le campanile), et la vue reste exceptionnelle. La queue pour le Duomo s’effectue sur le côté gauche de l’église. Une fois passé le portique (et ça va assez vite), on entame une première montée qui nous amène directement sous la coupole, à 54 mètres de haut. De là, on est aux premières loges pour observer les somptueuses fresques de Vasari sur le thème du Jugement Dernier, qui couvrent 4000 m2 de surface ! Ensuite, on monte sur le dôme, et cette fois, on a l’impression de s’engager dans un labyrinthe d’escaliers secrets. C’est assez impressionnant quand on se rend compte qu’on monte sur le dôme et qu’on pense à ce qu’il y a en dessous, c’est à dire, un gros vide. Puis, on sort enfin sur une petite plate forme de marbre autour du lanternon. Attention, ça glisse quand c’est mouillé ! C’est étroit et il y a beaucoup de monde, alors faites abstraction de l’environnement et profitez. Une vue de Florence à 360° et 91 mètres de haut, même quand il pleut, ça en jette !

En haut du Duomo à Florence

L’église en elle même ne nous a pas fait un effet fou. L’entrée est gratuite et pour cause, les principales attraction sont ailleurs (duomo, baptistère…). Elle est tellement sobre par rapport à la richesse de sa façade qu’elle en paraît presque terne et triste. La plus belle partie, c’est la coupole, mais on la voit bien mieux en montant sur le Duomo.

Le baptistère, quant à lui se trouve juste devant Santa Maria Del Fiore. C’est un véritable joyau sur lequel il ne faut pas faire l’impasse ! Petit, sa visite ne vous prendra pas beaucoup de temps, et il est facile de le rajouter à n’importe quel programme dans une journée. Cette basilique du 12e siècle est conçue comme un octogone entièrement recouvert de mosaïques dorées qui s’étagent en registre, autour d’un formidable Christ en majesté. Même si on n’a jamais été au catéchisme, on reconnaît certaines scènes : Adam et Eve, le baptême du Christ, l’Enfer à gauche du Christ et le Paradis (ils ont pas l’air de trop s’amuser au Paradis 😛 ), l’Annonciation, les rois mages.

Billet complet : Duomo, Campanile, Baptistère et musée dell’Opera: 15 euros par personne valable 7 jours à partir de la 1ere utilisation

3- Musée San Marco ou l’œuvre de Fra Angelico

Musée San Marco à Florence

Ce musée me tenait à cœur. Ce n’est pas tout à fait un musée, c’est en fait un couvent. Les salles qui le bordent le cloitre présentent des peintures religieuses de deux écoles : Fra Angelico le lumineux, et Fra Barotomeo le ténébreux. Mais la grande richesse de ce musée se trouve à l’étage. Les cellules des moines ont toutes été ornées de fresques de Fra Angelico. D’ailleurs, le couvent recèle la quasi-totalité des œuvres de l’artiste ! En haut de l’escalier, une délicate Annonciation révèle des teintes pures et lumineuses. Les ailes de l’angle scintillent même d’un éclat invisible sur les reproductions papier.

Dans les cellules des moines, la scène qui domine largement est la Crucifixion (pas très fun, OK), probablement peintes par les élèves de Fra Angelico, mais quelques autres scènes sont aussi représentées dont une adorable et unique Nativité.

Billet Musée San Marco : 4 euros par personne. Au vu de la richesse du musée je n’aurais pas été choquée que payer 3 ou 4 fois plus cher !

4- Palazzo Davanzati : un palais typiquement florentin

Musée Florence : Palazzo Davanzati

Voilà un musée de Florence qui n’est pas surpeuplé et pourtant qui mérite vraiment une visite. Ici, on entre dans un authentique palais d’une riche famille de marchands. Conçu autour du patio, il a 4 étages. En bas, on peut se poser dans une salle où un film raconte en italien l’histoire du bâtiment. On apprend qu’il est resté fermé pendant 20 ans pour une totale rénovation. Au 1er étage, on visite la grande salle d’apparat donnant sur la rue et occupant tout la longueur de la façade, et les autres chambres et bureaux. Un système ingénieux permettait de remonter de l’eau du puits à chaque étage, grâce à une petite fenêtre. Chaque étage était aussi pourvu d’un cabinet de toilette et de latrines (ôh luxe).

On s’inscrit auprès du surveillant pour visiter les étages supérieurs. Il y a 3 visites à 10h, 11h et 12h.

Les chambres sont richement décorées de peintures aux tons rouge et verts. On termine au dernier étage par la cuisine, placée là de façon stratégique : pas d’odeurs de cuisine, et on limite le risque d’incendie : le feu brûle toute la journée et plus il est placé en haut du bâtiment moins le risque est grand de faire des ravages.

Billet Palazzo Davanzati: 6 euros par personne.

5 – Musée du Bargello : la puissance de Florence

Visite le musée du Bargello à Florence

C’est peut être le musée qui nous a le moins marqués, surtout à cause du type des collections. Le musée est abrité par le 1er palais communal de Florence et représente bien la puissance de la ville. Ce fut pendant un temps le siège de la prison et les condamnés à mort étaient exécutés dans la cour. C’est une forteresse médiévale qui impressionne par sa masse qui domine le visiteur !

Dans les étages, nous découvrons des collections de faïences anciennes (bof), de monnaies, d’armes et armures (assez impressionnant quand même, quand on voit la taille et le poids de certaines armes !) et de statues et statuettes en terre, bronze, et marbre.

Le clou de la visite, c’est la salle du rez-de-chaussée qui abrite les plus célèbres statues du musée du Bargello et notamment du Michel Ange.

Billet plein tarif: 8 euros par personne

Et le Palais Pitti, l’Accademia et le Palazzo Vecchio ?

Et bien non, on ne les a pas visités ! Ca peut vous sembler sacrilège, mais pour nous ça faisait trop. Le palais Pitti nous a découragés par sa façade écrasante et sa taille : une cinquantaine de salles regroupant la Galerie Palatine, le musée de l’Argenterie, le Musée d’Art Moderne, la Galerie du Costume, et le musée de la Porcelaine. Rien que d’y penser, ça donne le tournis !

Visiter les musée de Florence

Pour l’Accademia : nous avions déjà vu deux très beaux musée de peinture : les Offices et le Musée San Marco. J’aime la peinture, mais pas que. L’ Accademia aurait été de trop dans le programme. Ce sera pour la prochaine fois.

Le Palazzo Vecchio, j’avais envie d’y faire un tour et il figurait sur la liste des plans B. Je voulais le visiter de nuit, car en été, il est ouvert jusqu’à minuit. Je me disais que l’ambiance devait être très différentes en soirée. Mais notre hébergement était à plus de 30 minutes de marches du centre de Florence et en général, le soir venu, nous avions entre 25 et 30 km dans les pattes. Y rajouter un musée, c’était trop. Par contre si on avait logé plus près du centre, je pense qu’on l’aurait tenté le dernier soir, histoire d’en prendre une dernière fois plein les yeux.

Faut-il acheter la Firenze Card pour visiter les musées à Florence ?

Visiter les musées de Florence représente un certain budget, c’est vrai, mais il n’est pas utile ni rentable d’acheter un quelconque pass pour les visiter. D’ailleurs la Firenze Card est très chère et à moins de faire un marathon-musées, elle n’est pas rentable. Cela revient moins cher d’acheter les billets séparément et directement à chaque site.

Pour les musées nationaux qui sont reconnaissables au logo Firenze Musei, vérifiez les conditions pour les billets à tarif réduits. Moi par exemple, qui suis guide conférencière, sur présentation de ma carte professionnelle, je suis rentrée gratuitement dans tous les musées. Alors, ça vaut le coup de regarder et de demander !

Firenze Card

4 Responses to 5 musées à visiter à Florence

  1. Bodinier 25 mars 2018 at 22 h 11 min #

    Bonsoir et merci pour votre blog .
    Nous partons en Toscane en septembre . Pourriez-vous nous indiquer votre site de réservation en ligne pour des billets coupe-file pour la visite et la montée au Duomo avec campanile et baptistère .
    Merci pour vos renseignements et conseils .
    MP.

  2. charlotte Monnot 28 mars 2018 at 20 h 44 min #

    Bonsoir Marie Pierre,

    Pour acheter le billet pour le Duomo, baptistère, campanile et tutti quanti, c’est ici : https://www.museumflorence.com
    Ensuite,allez sur le bouton en haut à droit « tickets ». Choisissez vos dates et horaires et faites bien attention en les sélectionnant 🙂
    Profitez bien de votre séjour, vous verrez, c’est magique !

  3. MARIE 9 avril 2018 at 17 h 31 min #

    Bonjour,
    Bravo pour votre site. C’est toujours agréable d’avoir des infos par des personnes qui connaissent.
    Nous partons 8 jours en Toscane en fin de semaine, avec l’intention de sillonner la région. Nous pensons passer 2 jours à Florence et nous ne savons pas quel priorité donner aux musées.
    Avez-vous des infos sur le musée Galileo? Nous envisagions de le faire mais on ne trouve pas grand chose dessus.
    Merci et bons futurs voyages.
    MM

  4. charlotte Monnot 21 avril 2018 at 14 h 41 min #

    Bonjour Marie,
    Désolée pour le musée Galiléo, je n’ai pas d’infos en particulier car nous ne l’avons pas visité. Tout dépend de vos centres d’intérêt, mais à mon avis, il faut donner la priorité à la coupole du Duomo et au musée des Offices, surtout que vous ne restez que peu de temps à Florence, il faudra aller à l’essentiel !
    Bon voyage et bientôt, 🙂

Laisser un commentaire

*