Où manger et dormir aux Saintes-Maries-de-la-Mer en Camargue ?

Les Saintes-Maries-de-la-Mer est une station balnéaire familiale, capitale de la Camargue. Donc forcément, il y a pléthore de restos. Mais comment faire le tri des bons restos et des attrapes-touristes ? Voici une petite liste des restaurants testés et approuvé par nos soins…ou pas !

Ou manger en Camargue

Le Camargue : pas cher, mais pas extraordinaire

Pour notre premier soir en Camargue, on n’a pas vraiment assuré côté resto. On a pris la première rue qui s’écartait de la rue principale surchargée. Les grandes ardoises vantant la viande de taureau, le côté très jovial du serveur, et la fatigue, avouons-le, nous ont conduit en terrasse de ce petit resto sans prétention. Maxime est rapidement servi : ses spaghettis bolognaise sont étonnamment bons. C’est un plat qui n’est pas forcement très soigné dans les restos, mais là, tout baigne.

Mon steak de taureau arrive. Pas mal, assez dur (normal, la viande de taureau est plus ferme que le bœuf), mais je n’ai qu’une pauvre poignée de frites surgelées en accompagnement. Même pas un quartier de tomate pour faire diversion ! La paëlla de Nico est correcte, sans plus. Nous sommes déçus du pichet de vin de pays, sans goût. Le dessert ne nous a pas laissé un souvenir éblouissant, d’ailleurs on ne souviens même pas de ce qu’on a pris. Bref, ce resto ne casse pas trois pates à un canard, mais n’est pas non plus une mauvaise affaire. Le budget n’est pas énorme, mais ne vous attendez pas à des folies gustatives.

1 steak de taureau + 1 plat de spaghettis bolognaise + 1 paëlla + 1glace + 2 desserts + 1 jus de pomme + ¼ de vin : 47,50 € 

Ou manger en Camargue

La Manade des Baumelles : notre meilleur repas camarguais

Nous avons déjeuné à la Manade des Baumelles à l’issue de la visite de la manade. Le prix du repas et de la visite combiné est de 45 euros par personne, demi-tarif pour les enfants. Il est aussi possible de déjeuner sans faire la visite, et inversement de visiter la manade sans déjeuner. On vous conseille toutefois de combiner les deux car c’est très avantageux et absolument délicieux.

La visite de la manade dure environ 2h et est très intéressante : à découvrir ici. Après la visite, tout le monde se voit offrir l’apéro, une délicieuse sangria maison. Ensuite, nous prenons place sur la jolie terrasse ombragée, très conviviale. En entrée, on nous propose de superbes plateaux de charcuterie de taureau et de crudités ainsi qu’une crème d’anchois maison (ça nous rappelle Turin 😉 ) L’entrée est a elle seule tellement copieuse que ça pourrait suffire à un petit appétit comme repas. Tout le monde est conquis par la charcuterie de taureau, qui contrairement à l’idée reçue, n’est pas si forte en goût.

Le plat est ensuite constitué d’une gardiane de taureau, c’est à dire une sorte de daube parfumée au vin et aux épices, accompagné de riz de Camargue. Vous en verrez à la carte dans presque tous les restos en Camargue, mais pour manger de la viande de taureau AOP de Camargue, c’est dans une manade qu’il faut aller. En fait, le manadier nous apprend qu’il y a tellement peu de production de viande de taureau que seulement quelques restos des Saintes sont en mesure de proposer de la viande de taureau de Camargue !

Pour le fromage, une petite tranche de fromage de chèvre assaisonné d’huile d’olive, c’est parfait. Le dessert, léger (ouf !!) est une sorte de biscuit roulé, glacé, au caramel. Idéal pour terminer cet énorme repas, accompagné de vins des sables de Camargue, rouge et rosé. Personne ne nous met la pression pour quitter la table. Nous partons vers 15h, conquis par la visite et le repas à la Manade des Baumelles.

Total : 112,50 € visite et repas inclus pour 2 adultes et 1 enfant

Café Oppidum : une prestation honorable

Des crêpes en Camargue, ça fait pas très couleur locale. Pourtant, ce café restaurant est plutôt sympa, avec sa déco néo-vintage. Situé dans une rue perpendiculaire à la rue principale, le café Oppidum est assez prisé, on a d’ailleurs eu du mal à y obtenir une table. Les crêpes sont bonnes et variées, avec des petits légumes, de bons lardons, le cidre est bon et ça change du vin des sables de Camargue. Ce n’est pas très copieux, mais ça passe avec une bonne glace à déguster dans la rue comme dessert. Maxime s’est contenté de quelques bouchées de nos crêpes salées et d’une crêpe sucrée banane caramel au beurre salé. Un point en plus pour la jolie présentation. Après, comme toujours, je trouve qu’une crêperie ça reste un peu cher pour ce que c’est. Les crêpes salées tournent autour de 15 euros, les sucrées sont un peu moins chères.

2 crêpes + 1 bouteille de cidre + 1 jus de fruit:   54,50€

Ou manger en Camargue

La Taverne Italienne : la déception

En panne d’inspiration, nous avons choisi un peu au hasard ce resto qui est pourtant pas trop mal noté sur TripAdvisor. Mais ça a été la déception. Si la cuisine n’est pas mauvaise, elle est sans inventivité, sans passion, le vin sans goût, et nous avons été très très déçu du menu enfant, vraiment minable !

En entrée, les tellines et la soupe de poissons sont OK, ni mauvaises ni incroyables. Le poisson, et la gardianne de taureau sont bons, sans plus. Maxime pour son menu enfant a deux bâtonnets de filet de cabillaud frit. D’accord c’est pas juste du poisson pané reconstitué, mais c’est très peu copieux et uniquement accompagné de frites pas maison, et suivi d’une minuscule boule de glace servie dans un mini-verre. Le petit cadeau (un flacon à bulles de savon) ne fait pas pour autant passer la pilule. Ce repas nous laisse une impression un peu insipide.

1 menu enfant + 2 menus + 1 jus de pomme + ¼ de vin : 54,30 €

Ou manger en Camargue

Les Flots Bleus : excellent resto de poissons

Situé dans la rue des restos (Rue Frédéric Mistral), la devanture des Flots Bleus ne sort pas vraiment du lot. Et pourtant c’est un de nos meilleurs restos en Camargue. Le serveur est super sympa et adapte même le menu enfant pour Maxime. De cette façon, il peut manger des spaghettis bolognaise qui n’étaient pas prévus au menu enfant.

En entrée, les tellines à la crème d’ail sont délicieuses et le gratin de fruits de mer est excellent. En plat, ma marmite du pêcheur, une petite bouillabaisse est à tomber. La dorade de Nico est magnifique et farcie aux herbes de Provence. En dessert, Maxime a sa traditionnelle boule de glace, puis on nous apporte le nougat glacé de Nico. Le serveur, délicat, nous apporte 3 cuillères pour le partager. Le service est rapide et attentionné, les plats vraiment très bons et on voit que c’est du fait maison. Une adresse à retenir qui vaut le détour, et pour le prix, il n’y a vraiment rien à dire !

1 menu entrée-plat + 1 menu entrée-plat-dessert + 1 menu enfant + 1 jus de fruit +  ¼ de vin : 60,80 €

Ou manger en Camargue : resto poisson

Le Brûleur de Loups : cuisine de la mer classique et de bon goût

Situé le long de la promenade face à la mer, le Bruleur de Loups est un peu à l’extérieur du centre hyper touristique des Saintes-Maries-de-la-Mer. Encore un fois, il ne faut pas se laisser influencer par l’extérieur du resto qui ne rend pas compte de l’ambiance véritable du restaurant. C’est plutôt classique, l’accueil est professionnel, un rien formel, mais très gentil.

Un soin particulier est apporté à Maxime : couverts à sa taille, une sucette à la fin du repas et un vrai menu enfant, avec, ô miracle, des légumes, et 3 plats ! Pas de frites, le resto n’en propose pas. La panure du poisson (délicieux) est faite maison. C’est d’ailleurs une fierté du restaurant qui indique sur la carte les plats faits maison et les produits frais.

Nos entrées sont très soignées et délicieuses (terrine de Saint-Jacques, soupe de poisson et sa rouille, saucisson de taureau), et nos plats sont à l’avenant : des gnocchis maison aux fruits de mer. En dessert nous prenons la crème aux œufs au caramel au beurre salé, un délice. La présentation des plat est très soignée. Le cadre lui même est plus élégant que dans la plupart des restos des Saintes : nappes et serviettes en tissus. Toutefois, les vins sont chers : à partir de 12 € la demi bouteille et pas de pichet.

3 menus dont 1 pour enfant + ½ bouteille de vin + 1 jus de fruit : 72 €

Ou manger en Camargue

Le Chante Clair : cuisine tendance et soignée

Pas facile de trouver un resto aux Saintes-Maries-de-la-Mer un soir de 15 août, à plus forte raison, un bon resto ! Et pourtant, en insistant un peu, on a bien voulu nous accepter au Chante Clair. Ok c’est un budget, mais ça vaut le coup. Ce soir, dernier soir en Camargue, on se lâche !

Déjà, on adore la déco avec d’anciennes carte de géographie au mur. Vous savez, celles que la maitresse accrochait au tableau quand on était en CM2. Et puis, je kiffe la carte des vins : dans de vieilles BD des Dalton ou de Tintin. En allant payer au bar, je rigolais toute seule en feuilletant les BD.

Une focaccia en apéro, une bière des gardians au riz, un verre de rouge et un jus de pomme, nous voilà parés pour bien commencer la soirée. Le plat de Maxime arrive rapidement : une superbe assiette avec un beau poisson, de petits légumes grillés et de délicieuses frites maison. De notre côté, Nico et moi on se fait plaisir avec l’entrecôte Salers, aussi joliment accompagnée. C’est très bon mais pas donné, donc le dessert sera un cornet de glace pris dans la rue. La Chante Clair est vraiment une belle adresse avec des produits de grande qualité. A faire au moins une fois au cours de votre séjour en Camargue.

2 verres de vin + 1 bière de gardians + 1 jus de pomme + 1 focaccia + 1 menu enfant + 2 entrecôtes : 97,50 €

Ou manger en Camargue : le Chante Clair

Le Fournelet : bon resto de poissons

Encore un restaurant où il ne faut pas se laisser influence par la devanture qui fait un peu attrape-touriste. La carte est plutôt sympa et propose un grand nombre de formules à partir de 16 euros. Nous optons pour la marmite du pêcheur une dernière fois, accompagné de sa rouille et de croutons. Elle est très bonne, mais j’avais préféré celle des Flots Bleus. Maxime, comme d’habitude, a son filet de poisson accompagné de petits légumes (bon point) et de quelques frites. Je crois qu’il commence à en avoir marre de ce menu unique décliné dans tous les restos des Saintes ! En dessert, ce sera glace pour lui, et crème caramel pour nous. En somme, un bon repas, copieux mais toute de même pas donné, sachant que notre menu ne comportait qu’un plat et un dessert.

1 menu enfant + 2 marmites du pêcheur + 1 verre de vin + 3 jus de fruit + 1 café : 93,50 €

Ou manger en Camargue

Marchés en Camargue et alentours

On n’a pas visité beaucoup de marchés en Camargue : juste celui des Saintes-Maries-de-la Mer et d’Aigues-Mortes.

Le marchés des Saintes est assez grand, il y a du monde, mais il n’y a pas grand chose d’authentique. Il n’y a que 2 maraichers et une seule est des Saintes. Elle a toutefois de beaux produits.

Le marché d’Aigues Mortes est bien plus intéressant. Il est agréable à parcourir sous une grande allée de platanes. Il est très grand, avec pas mal de producteurs et d’artisanat provençal. On a pique-niqué sur le marché avec un plat à emporter asiatique, des abricots et des framboises en dessert. On s’est aussi offert un délicieux jus de fruit frais sur le marché. Un repas sur le pouce vraiment pas cher (autour de 12 euros pour 3) qui nous a permis de nous faire plaisir au Chante Clair le soir 😉

Marché Aigues Mortes Camargue

  • Marché aux Saintes-Maries-de-la-Mer      –  Lundi, Vendredi
  • Marché  à Aigues-Mortes                              –  Mercredi, Dimanche
  • Marché à Arles                                                –  Mercredi, Samedi
  • Marché au Le Grau du Roi                           – Mardi, Jeudi, Samedi

Marché Camargue : Saintes Maries de la Mer

Camping la Brise : pas extraordinaire mais pas (trop) cher et bien placé

Quand j’ai regardé le prix des locations en plein été en Camargue, j’ai eu un mouvement de recul. Puis, je me suis dit que le camping était la solution rapide, efficace et économique. Il n’y a que 2 campings aux Saintes-Maries-de-la-Mer. Nous avons choisi la Brise car c’était le plus proche du centre-ville.

Les points positifs 

  • on pouvait aller à pieds aux Saintes. Pas la peine de prendre la voiture tout le temps
  • la plage surveillée était accessible directement depuis le camping
  • il y a une piscine, mais nous ne l’avons pas testée

Les points à améliorer 

  • pas d’ombre du tout sur les emplacements. Pas évident à gérer avec des petits
  • des problèmes de canalisations. Pas terrible de déjeuner dans les odeurs d’égouts
  • pas vraiment de supérette, juste un dépôt de pain, un snack et quelques souvenirs
  • Des emplacements pas très grands

En bref, La  Brise n’est pas LE Camping du siècle, mais nous a permis plus de flexibilité qu’une location et grâce au coût pas trop élevé nous avons pu rester plus longtemps sur place. Malgré la photo ci-dessous, non, ce n’est pas un camping nudiste 😀

Camping en Camargue

Carte des restos

No comments yet.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.