Une légende (lucrative) du cinéma : Monument Valley

Monument valley

Monument Valley Drive

Monument Valley en Utah est un passage obligé de l’Ouest Américain, un décor de cinéma en territoire Navajo. Mais comment visiter et s’y loger ? Voici nos bons plans et nos avis sur Monument Valley et ses services.

Sur la route de Monument Valley

Sur la route de Monument Valley

Sur la route de Monument Valley en venant de Mexican Hat

Avant d’atteindre Monument Valley, nous avons un peu de route à faire, puisque nous démarrons de Monticello. Entre Bluff et Mexican Hat, nous étions sensés passer par Valley of the Gods, réputée pour être un mini-Monument Valley, en moins visité mais tout aussi beau. Malheureusement, la pluie de la nuit (et pas la petite pluie, hein ! la grosse pluie de cinéma qui te rentre dans les chaussures et te trempe en 2 minutes) rend la piste impraticable pour notre SUV. Nous ne prenons pas de risques et renonçons, la mort dans l’âme, parcourir cette piste. Tant pis, on se venge par un arrêt photo à Gooseneck State Park. Ce n’est qu’un point de vue, mais assez impressionnant, sur les méandres de la San Juan River. Comptez entre 10 et 15 min pour observer le point de vue. Sur la route menant à Gooseneck SP, nous croisons des engins de chantier à côté de gros tas de sable. Apparemment, c’est ce qui vient d’être déblayé pour dégager la route. Heureusement que nous n’avons pas pris la route de Valley of The Gods, je crois qu’on serait restés ensablés !

Nous passons les « villes » de Bluff, Blanding, et Mexican Hat, puis tout d’un coup, je reconnais le paysage ! Merci à mon copain Forrest Gump, qui avait l’habitude de venir faire un petit footing dans le coin. Nous ne sommes pas les seuls à reconnaitre l’endroit : de nombreux véhicules sont arrêtés sur le bas côté, et les photographes mitraillent Monument Valley de loin. On entre en territoire Navajo, et on peut dire qu’ils ont le sens du commerce : ils ont installé à cet endroit des boutiques de bijoux, le long de la route.

Après cette pause photo obligatoire, nous reprenons la route de Monument Valley. Avant d’entrer dans la réserve, nous allons faire un tour au Goulding’s Grocery pour faire quelques courses.

Sur la terre de Navajo : Monument Valley Drive

Monument Valley Drive

Monument Valley Drive

Après la « pause shopping », nous prenons la direction de l’entrée de la réserve Navajo et payons notre écot à la guérite d’entrée. Quelques mètres plus loin, nous nous garons sur le parking, on s’approche du belvédère et là… woooooosh ! la baffe ! Nous voilà devant le paysage mythique, sans doute le plus connu des Etats-Unis.

Après quelques minutes d’observation, nous allons faire un tour au Visitor Center. Son principal intérêt est une série de panneaux explicatifs sur la Nation Navajo qui retrace les faits marquants de cette tribu indienne. Très intéressant. J’y apprends notamment que les « native americans » (comprenez les tribus amérindiennes) n’ont été reconnus citoyens américains que dans les années 1920 ! Il n’y a même pas 100 ans. On comprend un peu mieux la complexité des rapports des Navajo avec les « blancs », et la difficulté de leur quotidien. Même si l’époque des guerres indiennes est depuis longtemps révolue, les Indiens souffrent toujours de ségrégation, de pauvreté et d’un manque de reconnaissance.

Monument Valley : John Ford Point

Monument Valley : John Ford Point

Nous filons ensuite à la voiture pour entamer la piste. On descend tout doucement car la piste présente de gros cailloux, et même si on roule en SUV, on n’a pas trop l’habitude ! C’est cette première partie qui est plus rock and roll, après c’est plus facile de rouler. Nous faisons d’une traite la partie en double sens de la piste, jusqu’à John Ford’s Point. A cet endroit, un marché de bijoux en turquoise à ciel ouvert se tient, et un indien, pour quelques dollars, vous propose de poser avec son cheval sur le promontoire. Bof, c’est un peu too much, on a l’impression que les indiens se parodient eux-même. Ce n’est pas vraiment ce que nous préférons et nous filons rapidement vers la boucle. Nous passons devant Totem Pole, un rocher qui ne fut gravi que par quelques personnes, dont Clint Eastwood en 1975 pour le film La Sanction. Le machin fait quand même 45 mètres de haut ! Nous poursuivons notre balade et redécouvrons des points de vue célèbres. Il nous aura fallu 2 heures pour faire le tour de Valley Drive. A notre retour, nous faisons rapidement le check-in pour l’hôtel. Nous nous installons, puis, nous voila de retour sur le parking pour assister au coucher du soleil. Ce soir, nous inaugurons, et lançons notre tout premier timelapse !

Manger et dormir à Monument Valley : infos pratiques

Monument Valley Drive

Monument Valley Drive

Monument Valley Drive

Monument Valley est situé en territoire Navajo. L’entrée sur la réserve est donc payante, et aucun pass n’est accepté. Il vous en coûtera 20 $ par véhicule. Le parc est ouvert toute l’année de 6h à 20h30 de mai à septembre et de 8h à 16h30 d’octobre à avril.

Monument Valley Drive est la piste de 17 miles (27 km) qui serpente autour des plus célèbres formations rocheuses de Monument Valley. La première partie s’effectue dans les deux sens, puis à peu près au niveau de John Ford Point, vous effectuez une boucle dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. La piste est dans un état assez inégal, mais elle reste bien praticable par temps sec. S’il a plu dans les jours précédant votre visite, renseignez vous bien au Visitor Center, même si vous roulez en SUV. La partie la plus difficile de la piste est le tout début, quand il faut descendre dans la vallée. On passe parfois de gros cailloux. Toutefois, nous avons vu de nombreuses voitures basses de garde au sol s’engager sur Monument Valley Drive et y aller franco ! Faites tout de même gaffe, le loueur de voiture ne vous assure pas sur les pistes aux Etats-Unis. La vitesse est limitée à 15 miles/heure, mais de toute façon, vous ne roulerez pas très vite sur la piste.

Vous pouvez aussi visiter Monument Valley avec une des agences qui vous emmènent, en véhicules tout terrain et ouverts, à tous les points d’arrêt du parcours. C’est bien sûr plus cher que si vous y allez seuls, vous ne pourrez pas vous arrêter où vous voudrez pour faire des photos, et vous allez manger de la poussière. Si vous choisissez cette option, prévoyez un bandana pour vous couvrir le visage au cours du transport (pas cons les cowboys !).

Dormir à Monument Valley : hôtel The View

Monument Valley - The View

Vue sur Monument Valley depuis notre chambre à The View

Il n’y a qu’un seul hôtel à Monument Valley : The View. L’hôtel porte bien son nom étant situé juste en face des célèbres buttes. Il comporte une centaine de chambres, et pourtant, elles sont prises d’assaut des mois avant la date de réservation. Si vous voulez profiter du lever ou du coucher de soleil à Monument Valley, vous n’aurez pas le choix, il faut dormir sur place, car les « villes » des alentours ne sont pas tout près. Toutes les chambres (sauf 6) donnent sur Monument Valley et disposent d’un balcon. Il y a 3 étages, et bien sûr, celles du 3e étage sont les plus chères, car elles sont supposées proposer la meilleure vue sur Monument Valley (catégorie Starview). A savoir que les chambres portant la mention « premium » n’ont pas la vue obstruée (en partie seulement) par le lobby.

 Nous étions logés au 2e étage, et la vue bien que très belle, n’était pas optimale. Mais franchement, quand on a déjà fait le trajet pour venir à Monument Valley, est ce que c’est la mort de quitter la chambre pour le lever du soleil et aller se positionner dehors, devant le parking, c’est à dire, le meilleur endroit pour photographier les buttes ? Je pense que non. Du coup, il est inutile de se ruiner en nuit d’hôtel à Monument Valley, à moins que vous ne teniez particulièrement à prendre votre café en face des buttes (et encore, on peut emporter un gobelet !). Il suffit de prendre la chambre la moins chère possible, ce qui restera tout de même au dessus du budget moyen pour un hôtel ou motel aux USA.

Monument Valley - The View

Projection de Film Western à the View

The View fait partie du top 3 des hôtels que nous avons testé aux Etats-Unis. Chambre et salle de bain très spacieuses, décoration soignée inspirée de l’artisanat navajo, lit monstrueux (mais on s’habitue !), micro-onde, frigo, cafetière, wifi inclus, petit balcon avec tables et chaises et propreté impeccable. Etant donné notre expérience au resto la veille (voir la suite de l’article), nous n’avons pas testé le petit déj’ qui a pourtant la réputation d’être délicieux. Le petit déjeuner n’est pas inclus. Check-in et check-out rapides. Autour de la réception, un grand salon (lobby) avec accès wifi est aménagé. Pas testé mais il avait l’air très confortable.

Le site comprend également un camping, et, nouveauté lancée par The View en 2014, des cabins pouvant accueillir jusqu’à 6 personnes. Une alternative sympa à l’hôtel.

L’hôtel comporte une grande boutique souvenirs, avec deux vitrines de bijoux, hors de prix. Perso, j’ai préféré acheter des bricoles sur les nombreuses échoppes de Monument Valley Drive. C’était certes moins beau mais aussi beaucoup moins cher, et plus dans mes goûts.

Restaurant Monument Valley The View

Au restaurant, Charlotte n’a pas l’air très convaincue

Un détail que nous avons beaucoup apprécié : en saison, des films qui ont été tournés à Monument Valley sont diffusés en extérieur, sur un des murs de l’hôtel. Nous avons regardé pendant quelques minutes un des nombreux films dont John Wayne tient la vedette. Si vous souhaitez visionner un film en entier, prévoyez la petite laine, la nuit peut être froide dans le désert.

Pour les réservations surveillez la période d’ouverture des ventes pour vos dates de voyage, et n’attendez pas pour acheter ! Les chambres les moins chères partent très vite.

Le restaurant de l’hôtel the View

Pas le choix là non plus, à moins que vous n’ayez prévu un pique-nique dans votre chambre : il n’y a qu’un seul restaurant. La vue est sensées être sublime car la pièce et entièrement vitrée, mais à l’heure du dîner, la nuit noire ne nous a pas permit de profiter du paysage ! L’attente est longue : il faut laisser son nom à l’entrée du restaurant et on vous donne un jeton qui bipe et flashe quand c’est votre tour d’être installé. Pour l’intimité du restaurant, on repassera ! A l’heure de pointe, c’est très bruyant. Nous n’avons pas apprécié notre repas, très moyen, et pas donné. Seule la salade d’entrée était bonne. Pas d’alcool ici, vous êtres en territoire indien, vous devrez vous contenter des bières et vins sans alcool (nous, on a préféré éviter !).

Sunrise Monument Valley

Levé de soleil sur Monument Valley

Shopping autour de Monument Valley

Pour le ravitaillement, autour de Monument Valley, c’est un peu le désert. A Bluff où nous pensions faire des courses, c’était le néant. Avant d’entrer dans le parc, nous avons fait des courses à la supérette Goulding’s Grocery. Arrivé au carrefour de Monument Valley, tournez à droite avant l’hôpital en venant de Mexican Hat. Vous allez passer devant une église. Continuez…. Tout au bout, voila la supérette. Pas super folichon, mais vous y trouverez des salades et des fruits frais.

Le top pour faire vos courses, c’est à Kayenta, au supermarché Basha’s. Contrairement à ce que dit le Routard, nous y avons trouvé un grand choix de fruits et légumes frais, de boissons, sans parler des habituels rayons de chips, gâteaux, etc. Juste à côté se trouve aussi un Subway si vous préférez vous faire préparer un sandwich.

 Goulding’s Grocery
Tous les jours de 7h à 21h

Basha’s
A l’entrée de la ville en venant de Monument Valley. A côté du Burger King, du Mac Do et du Subway
Ouvert du Lundi au samedi au 7 à 22h er dimanche de 7h à 20h

10 Responses to Une légende (lucrative) du cinéma : Monument Valley

  1. Julie 15 décembre 2014 at 10 h 17 min #

    Superbe article ! Ton article me donne envie de partir visiter Monument Valley et de quitter la pluie d’Amsterdam 🙂

  2. Carnets de Voyage Photos 15 décembre 2014 at 20 h 46 min #

    Merci Julie ! C’est vrai que Monument Valley est impressionnante. mais si un jour on y retourne, je ferais bien une balade à cheval avec un guide Navajo. Ca doit vraiment être autre chose que de la découvrir en voiture !

  3. Valérie@EnvieVoyages 18 décembre 2014 at 17 h 36 min #

    Je me demande si cet hôtel n’a pas été le décor d’un film avec Julia Roberts. Faudrait que je me renseigne…
    Regarder un western sur grand écran, à l’extérieur dans ce décor absolument fantastique, ça donne envie.

    Merci pour tes info bien complètes.

  4. Carnets de Voyage Photos 18 décembre 2014 at 20 h 24 min #

    Alors là , je en saurais pas te dire si un film a été tourné à The View avec Julia Roberts… mais je ne suis pas non plus une spécialiste. Pour les westerns, j’ai vraiment trouvé l’idée sympa, mais :
    1. il faut aimer les westerns (pas mon cas, sauf avec Clint Eastwood)
    2. faut pas être frileux 😀

  5. Alexandra 1 mars 2015 at 14 h 57 min #

    On verra si vous arrivez à faire la même photo (celle du Monument Valley Drive) d’ici quelques mois, avec le gros bidou !!!!

  6. Carnets de Voyage Photos 1 mars 2015 at 16 h 42 min #

    Excellent Alexandra ! Oui, tu as raison, on va éviter de faire la même photo encore pendant quelques mois 😀
    Mais Nico a quand même du mérite, vu tous les burgers que je me suis tapée aux Etats Unis 😉

  7. Audrey 20 novembre 2015 at 15 h 57 min #

    Bonjour,

    Nous partons bientôt pour visiter les parc américains. J’ai une question pour vous. Croyez vous que c’est possible de faire la Valley Drive en moins de 2 heures si nous ne nous arrêtons pas à chaque point ? Sinon, pouvez nous faire demi tour rendu au John Ford point view ? C’est la seule partie à double sens. Rendu là, est ce que nous pouvons revenir au Visitor Center si nous voyons que le temps file. Merci à vous

  8. Carnets de Voyage Photos 28 novembre 2015 at 8 h 22 min #

    Bonjour Audrey,

    Oui, je pense que c’est faisable de faire le tour de Monument Valley en 2 heures. Nous l’avons fait en 2h15 et nous avons fait la majorité des points d’arrêt, mais pas tous, et sans nous presser.

    C’est aussi possible de faire l’aller-retour depuis le Visitor et John Ford Point sans faire la boucle en sens unique. Pour aller du début de Valley Drive jusqu’à John Ford Point, nous avons mis 30 minutes (avec 2 arrêts photos).

    Profites bien de ton séjour aux USA, je t’envie !
    A bientôt,

  9. Delphine 10 avril 2018 at 7 h 46 min #

    Merci pour cet article
    Pour le logement je conseille le camping pas loin de « the View » pour 20$/tente et on a la même vue pour le lever de soleil
    Et la nuit il ne fait pas froid donc très agréable! Ma meilleure nuit de tout mon séjour!

  10. charlotte Monnot 21 avril 2018 at 14 h 42 min #

    Bonjour Delphine,

    Merci pour la précision. Oui, en effet, le camping est imbattable question tarifs. Après, il faut prévoir l’équipement, ce que nous n’avions pas fait, mais je suis certaine que ce genre d’expérience a encore plus de valeur dans un site comme Monument Valley ! 🙂

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.