Où manger bon et pas cher à Venise ?

Quels plats, quelles boissons déguster, bien manger sans se ruiner et faire ses courses à Venise : tous nos bons plans et nos bonnes adresses pour manger pas cher à Venise .

Soirée au Campo San Margherita à Venise

Soirée au Campo San Margherita

Manger bon et pas cher à Venise c’est possible. Mais il faut ruser pour éviter les restos à touristes et découvrir les spécialités de la gastronomie vénitienne. Voilà quelques astuces pour vous régaler lors de votre séjour à Venise.

L’apéro à Venise : le spritz

Dégustation d'un spritz apéritif traditionnel à Venise

Dégustation d’un spritz

Le spritz, c’est LE cocktail vénitien par excellence. Si la couleur orange chimique peut vous rebuter, il vous faudra tout de même goûter une fois à ce mélange d’Apérol ou Campari (qui donne la couleur orange et l’amertume), de vin blanc (du prosecco) et d’eau de Seltz. Si vous n’aimez pas ce genre d’apéro, vous trouverez également des quantités d’enoteca et de bars à vins. La Vénétie étant une région viticole, vous pourrez goûter à de très nombreux crus italiens, en les accompagnant de tartines, façon tapas vénitiennes.

A Venise, vous n’aurez que l’embarras du choix pour prendre l’apéro. Reste donc la question cruciale de savoir où boire le spritz. S’il vous plait, de grâce, évitez les quartiers trop touristiques comme la place Saint Marc et le Café Florian ! Là, c’est du vol pur et simple : le Spritz, facturé 12,50 euros a le même goût qu’ailleurs. Nous avons bien aimé prendre l’apéro sur le campo Santa Margherita dans le quartier de Santa Croce. Le soir, le quartier est très animé, et une foule d’étudiants vient y passer la soirée. A la vôtre !

Pasta del mare, un plat traditionnel à Venise

Pasta del mare

Quels plats déguster à Venise ?

Bien sûr, quand on pense à la gastronomie italienne, on pense : pasta, pizza, et risotto. Mais à Venise, ce sont les produits issus de la pêche qui sont typiquement locaux (en même temps, sur la lagune, c’est un peu logique). Les pâtes à l’encre de seiche sont une spécialité de Venise. On vous conseille de les manger plutôt le soir, car ça colore quand même un peu (gare au sourire de pirate sur les photos). Si la couleur peut sembler un peu surprenante et peu engageante, c’est vraiment un plat à découvrir ! En tout cas, nous, on a beaucoup aimé. Vous trouverez aussi toutes sortes de plats de pâtes « du rocher », avec des crevettes, langoustines, palourdes, etc. Les poissons et la friture sont aussi excellents.

Quelques bons restos pour manger pas cher à Venise

Pâtes à l'encre de sèche

Pâtes à l’encre de sèche

Comme à notre habitude, nous nous sommes la plupart du temps contentés d’un plat, souvent des pâtes. Nous préférions manger une glace en dessert. Pour les boissons, plutôt que de boire du vin le midi et d’être cassés pour le reste de la journée, nous préférions prendre un spritz en apéro le soir. Mais attention, quand on dit « manger pas cher à Venise », c’est quand même un budget. On tourne autour de 18 euros par personne, sans entrée ni dessert. Et oui, vous êtes à Venise : tout ou presque est apporté de la terre ferme, et tout est plus cher qu’ailleurs.

Osteria Ai do Farei

Calle Capeller – Dorsoduro – Venise

C’est en cherchant sans succès un autre resto qu’on est tombés sur cette osteria. Le cadre est sympa : la salle est décorée de récompenses de course de gondoliers. On y a goûté les pâtes à l’encre de seiche et les pâtes du rocher (aux coquillages et fruits de mer). On a bien apprécié nos plats. Le service était sympathique bien que très lent (et la salle loin d’être pleine !).

Total : 37 euros pour 2 (pas donné tout de même pour deux plats de pâtes, mais c’était bon et on est ressortis contents).

Restaurant à Venise : Trattoria Al Ponte del Megio

Pasta à la Trattoria Al Ponte del Megio

Al Vecio Maragon

Calle Toletta – Dorsoduro – Venise

Situé pas très loin du musée de l’Accademia, ce restaurant, nous avons eu du mal à la trouver. ll est un peu en retrait de la ruelle passante, mais au final on a quand même réussi à y dîner ! On est arrivés de bonne heure, car la salle est toute petite. Là encore, il y avait beaucoup d’italiens. L’accueil est assez rugueux. Nous étions installés contre le bar, juste au niveau des antipasti qui nous faisaient saliver, avec une vue imprenable sur la cuisine. On peut vous dire qu’ils en passent des paquets de pâtes Barilla ! Après un spritz en apéro, Nico a opté pour les cannellonis et moi pour les pâtes aux cèpes et aux langoustines. Le dessert a bien sûr été une glace chez Grom en revenant vers notre hôtel !

Total : 37 euros pour 2 apéros et 2 plats

Trattoria Al Ponte del Megio

A l’intersection de la Calle Larga Rosa et de la Calle dello Spezier – Santa Croce – Venise

Là encore, c’est un resto que nous avons dégoté en cours de route. La petite terrasse juste à côté d’un joli pont nous a séduite. Encore une fois deux plats de pâtes (aux légumes pour moi et aux fruits de mer pour Nico). Correct mais pas non plus transcendant.

Total : 37 euros pour 2

Restaurant à Venise : Osteria San Barnaba

Osteria San Barnaba

Trattoria Pizzeria da Paolo

Campo de l’Arsenal – Castello – Venise

La seule pizza de notre séjour. Et franchement, elle était bonne. Même moi qui ne suis pas une grande fan des pizzas, j’ai tout mangé ! La terrasse est vaste et ensoleillé, face à l’entrée de l’Arsenal, gardée par deux lions majestueux. Le service était sympathique et c’était le repas le moins cher de notre séjour.

Total : 25 euros pour 2 pizzas et 1 bouteille d’eau

 Osteria San Barnaba

Calle Lunga San Barnaba – Dorsoduro – Venise

Quand on est sur le Campo San Barnaba devant chez Grom, il faut s’engager dans la petite ruelle sur la droite, et le restaurant se trouve un peu plus loin. C’est plus retiré que sur le Campo c’est sûr, mais aussi bien plus authentique ! Cette osteria est aussi une enoteca, c’est à dire, un caviste. Faites vous conseiller sur les vins à déguster avec votre repas, vous ne serrez pas déçus. La friture y est délicieuse !

Restaurant à Venise : Osteria La Perla Ai Bisatei à Murano

Dorade

Osteria La Perla Ai Bisatei à Murano

Campo San Bernardo – Murano – Venise

Pour trouver cette osteria, il faut s’écarter des canaux touristiques bordés de cafés et de boutiques. En pleine semaine, dans le centre de Murano, on se serait cru un dimanche : tout est très calme. L’osteria se repère au bruit des couverts et des conversations des clients, mais pas à son enseigne : il n’y en a pas ! On passe devant le bar qui regorge d’entrées et d’antipasti pour accéder à la salle. Il y a pleins d’italiens dans la salle, et aussi des ouvriers du bâtiment : c’est bon signe. Pour attendre nos plats, on nous sert de gros haricots blancs marinés et avec des oignons et de l’huile d’olive. En plat, j’ai choisi la dorade grillée et Nico des pâtes aux palourdes. Si la dorade, c’était un peu juste comme plat, tout était délicieux. C’est sans doute le restaurant le plus authentique dans lequel on ait mangé à Venise.

Total : 27 euros pour 2

 Ne soyez jamais trop pressés quand vous allez au restaurant à Venise. Le service est souvent trèèèèèès lent.

Un gelato per favore : manger une bonne glace à Venise

Biscuits typiques de Venise : les buranelli

Biscuits typiques de Venise : les buranelli

Les desserts au resto ne nous ont pas vraiment marqués, sans doute parce que nous avions plutôt l’habitude de leur préférer une glace que l’on dégustait en se baladant après le repas.

Notre préférence va au glacier Grom. Ce glacier originaire de Turin, est présent dans de nombreuses villes d’Italie. Toutefois, rien n’est sacrifié à la qualité : œufs, laits et fruits bios, pas de colorants ni de produits chimiques. C’est d’ailleurs le credo de la marque, qui s’ancre dans le mouvement de la Slow Food, né en Italie. Il y a plusieurs glaciers Grom à Venise, donc on a toujours réussi à trouver notre bonheur. On a aussi testé les glaces de La Mela Verde, dans le quartier du Castello, mais on a été nettement moins convaincus (le citron de chez Grom a bien plus de goût, et les petit bouts de peau de pomme dans le sorbet, bof…). Enfin, sur les Zattere, face à l’île de la Giudecca, le glacier Nico est facile à trouver. Si par son nom il nous était prédestiné, nous n’avons pas eu l’occasion d’y manger une glace. Dommage, car il parait qu’elles y sont délicieuses.

Venise n’est pas vraiment réputé pour ses desserts, mais si une petite faim subsistait après la glace, vous pourrez toujours vous offrir quelques biscuits secs comme les buranelli. Originaires de Burano, ils sont liés à la tradition maritime de Venise. Les pêcheurs embarquaient autrefois des provisions de ces gâteaux secs avant de prendre la mer.

Faire ses courses à Venise

Marché aux poisson du Rialto à Venise

Marché du Rialto

Vous l’avez peut être déjà remarqué, en Italie, les supérette ne sont pas facile à dénicher. Il faut avoir l’œil pour les repérer. Un des plus grands supermarchés Coop de Venise se trouve à côté de la station de bus de Piazzale Roma. Il faut passer devant les pontons ACTV des vaporettos, et continuer en bordure du quai. Là, vous trouverez tout ce qu’il vous faut pour préparer vos pique-niques. Mais si revenir à Piazzale Roma tous les jours vous fait trop loin depuis votre hébergement, il y a d’autres option : dénicher les supérettes dans le centre de Venise (on a réussi à en trouver une près du Campo San Margherita) ou acheter des fruits au marché. Attention, les supérettes sont souvent un peu cachées : pas d’enseigne super visible, et un peu en retrait de la rue. Si vous voulez consommer des fruits frais dans la journée, vous pouvez vous arrêter au marché du Rialto, ou bien au bateau-primeur, amarré près du campo San Barnaba dans le Dorsoduro.

Bateau primeur à Venise

Bateau primeur

Le marché du Rialto est de toute manière un endroit à part entière à visiter à Venise. Mais attention, il ne faut pas arriver trop tard le matin pour pouvoir profiter des superbes étals de poissons, poulpes et crustacés. Le marché du Rialto est fermé le dimanche et le lundi.

En dehors des courses alimentaires, n’espérez pas ramener de Venise des spécialités gastronomiques. D’une part, les spécialités, vous auriez du mal à la ramener (quoique le poulpe, dans les bagages, ça parfume), d’autre part, peu de produits sont fabriqués à Venise, la grande majorité étant apportés de la terre ferme. Pour la grappa, les vins, les charcuteries, et les fromages italiens, il y a bien d’autres régions d’Italie qui se prêtent mieux à ce genre de shopping.

Trucs et astuces pour manger pas cher à Venise (et éviter les arnaques)

Le café Florian, place Saint Marc à Venise

Café Florian

Pour manger bon et pas cher à Venise, voici encore quelques conseils :

  • éloignez vous au maximum des quartiers très touristiques de San Marco, des abords du Rialto et de San Paolo.
  • si vous repérez un resto où déjeunent des gondoliers, allez-y sans hésiter ! Si eux, sont du genre à profiter du tourisme de masse, ils ne mangeraient jamais dans un resto à touristes (en atteste le tour de taille de nombreux gondoliers !).
  • évitez les restaurants avec un service continu toute la journée. Les meilleurs restaurants que nous avons testés offraient tous un service uniquement aux heures des repas. Ce mode de fonctionnement permet aux restaurants de proposer des préparations plus élaborées ce qui n’est pas possible quand on sert des plats en continu

Vous l’aurez peut être compris, nous n’avons pas vraiment été les clients du Café Florian sur la Place Saint Marc. Ce café fondé en 1750 est une institution à Venise. Le décor est luxueux, avec ses miroirs et ses boiseries du XVIIIe siècle. La terrasse, sur la place Saint Marc, offre un beau spectacle, avec en prime un orchestre qui joue en fin d’après-midi. Ca, c’est pour la carte postale. Voici la dure réalité : le Café Florian profite de son emplacement de choix pour pratiquer des prix absolument honteux ! 6,50 euros l’expresso, 12 euros le cappuccino, 15 euro le café filtre, 12,50 euros le spritz. Et les prix sont encore majorés aux moments où joue l’orchestre. Bref, si on est prêt à payer ce prix-là pour boire un coup, c’est qu’on mérite de se faire arnaquer.

Visiter Venise moins cher grace à notre partenaire Ticketbar

9 Responses to Où manger bon et pas cher à Venise ?

  1. agier jean marc 28 mars 2016 at 11 h 59 min #

    C’est vrai pour le Café Florian mais je vous plain un peu de fixer un prix à la magie !

  2. Carnets de Voyage Photos 31 mars 2016 at 17 h 50 min #

    Bonjour Jean-Marc,
    Merci pour votre commentaire.
    Bien que la place Saint Marc et ses cafés soient des incontournables, ce n’est pas pour moi le coin le plus authentique de Venise.
    Je pense qu’il y a des endroits tout aussi (voire plus) magiques ailleurs à Venise.
    Mais ce n’est bien sûr qu’un avis subjectif 😉

  3. Greedy 4 mai 2016 at 13 h 37 min #

    Bonjour, je suis revenue avant hier de 4 jours à Venise.
    J’avais pris soin d’imprimer vos conseils de restaurants et j’ai ainsi pu déguster une excellente pizza artichauts et tutti quanti à la Pizzeria Da Paolo. Par contre la bière, facturée 6€! le café infect et l’addition bien bien salée, puisqu’ils comptent couverts et service, on en a eu pour 35€ à deux, pizzas + boissons + 1 café.
    Très bon accueil en tout cas. Ce qui est loin d’être le cas partout ailleurs.

  4. Carnets de Voyage Photos 12 mai 2016 at 20 h 28 min #

    Bonjour Greedy,

    Aaah, les coquins ! Ils ont peut être augmenté les tarifs, mais oui, en Italie, il faut savoir qu’en plus des plats, on paie le pain et le couvert, et ce n’est pas indiqué dans les tarifs des plats de la carte. C’est à savoir, comme quand on va aux USA, il faut savoir que les prix sont indiqués hors taxe. Ca joue parfois des tours… D’ailleurs, faudrait que j’en parle dans un prochain article.
    C’est pas cool pour le café dégeu et la bière chère, mais les conso c’est sûr, plombent la facture… comme j’étais enceinte à Venise, on peut pas dire que de ce côté là, on ait vraiment trop dépensé 😉

    En tout cas, ça me touche beaucoup de savoir que vous avez imprimé nos conseils avant de partir !

  5. virginie66 15 septembre 2017 at 9 h 30 min #

    Bonjour !!

    Tout d’abbord merci d’avoir pris le temps de faire ce petit blog … c’est hyper utile de partir un peu avisés dans une ville aussi touristique !
    Mon conjoint et moi partons pour Venise 4 jours fin Septembre et je vais également imprimer vos conseils avant le départ .
    amitiés

    Virginie

  6. Carnets de Voyage Photos 15 septembre 2017 at 22 h 48 min #

    Bonjour Virginie,
    Merci pour votre message. Bon séjour à Venise 🙂

  7. Greg 9 octobre 2017 at 16 h 03 min #

    Hello a vous deux !
    Je reviens de Venise où j’ai passé 4 jours avec ma femme. J’ai suivi vos conseils sur quelques resto et surtout Grom ! Grâce à vos adresses nous avons passé 4 jours au top et mangé des glaces qui resteront dans nos mémoires !
    Encore merci pour vos bonnes adresses !

    Greg.

  8. Carnets de Voyage Photos 9 octobre 2017 at 18 h 25 min #

    Bonsoir Greg et merci beaucoup pour ce commentaire !
    je suis ravie que nos bonnes adresses aient pu vous rendre service et que vous ayez passé un bon séjour. Si ça vous intéresse, on a un article similaire qui arrive sur Florence !

    A bientôt 🙂

  9. bb 2 novembre 2017 at 14 h 26 min #

    bonjour a tous les deux

    je découvre votre blog. j’aimerai connaitre les endroits ou on mange des super glaces.
    merci encore pour vos adresses qui j’espère sont toujours d’actualités .

Laisser un commentaire

*