Les animaux en Australie

L’Australie est un pays wild… Lors de vos balades, vous croiserez de nombreux animaux que nous voyons habituellement en France dans les zoos : perroquets, reptiles, koalas, kangourous. La plupart sont sympa, d’autres le sont moins…

Voici un petit aperçu des animaux que nous avons croisés à Sydney et dans les alentours.

Les oiseaux

loriquet et cacaotes

Loriquet et cacatoès

C’est un choc. En pleine ville, vous allez entendre les oiseaux chanter à tue-tête, surtout à l’aube. Ils font un sacré bazar, impossible de continuer à dormir si vous avez des arbres côté de votre fenêtre. En ville, et surtout dans les parcs, vous verrez des ibis. Ils se reconnaissent à leur long bec courbé, et ont pris l’habitude de trouver de la nourriture dans les poubelles publiques. Faites attention, surtout avec les enfants, quand vous sortez le pique-nique. D’autre part, ils ont tendance à attaquer les cyclistes, car le casque leur évoque un oiseau qu’ils prennent alors en chasse.

Le cacatoès à huppe jaune n’est pas rare non plus. Il ressemble à un perroquet tout blanc à l’exception d’une crête jaune. Nous en avons vu beaucoup lors de notre randonnée dans les Blue Mountains. Cet oiseau n’est pas spécialement discret !

Le plus adorable, mais aussi un des plus difficiles à photographier est le Loriquet à tête bleue ou loriquet arc-en-ciel. Son nom le définit bien, il est sans doute l’oiseau le plus coloré au monde. Lui aussi est assez bruyant, mais vu son look, on lui pardonne volontiers !  Il vit dans les zones boisées. Nous avons pu photographier un couple en train de nicher dans un National Park de Sydney. Mais sinon, ce n’est pas l’espèce la plus facile à approcher. Pourtant les animaux australiens courants ne sont pas particulièrement timides !

Les reptiles

nmonnot-Sydney-Australia-119

Gros lézard du bush

Lors de vos balades et randonnées dans le bush (pas besoin d’être dans l’outback, le bush de Sydney fera l’affaire), vous verrez toutes sortes de lézards. Pas dérangeants, pas dangereux, ils vous fichent la paix, si vous leurs fichez la paix. Parfois même, vous passez à côté sans les voir, et quand vous les trouvez à quelques centimètres de vos mollets, vous pouvez faire un petit bond de surprise. Moins sympathiques : les serpents. Pas d’affolement, vous n’en croiserez pas souvent, mais ouvrez l’œil tout de même. Les espèces venimeuses voir mortelles abondent en Australie. Si vous en croisez un, gardez vos distances.

Les Koalas

koala

Koala

C’est un des animaux les plus emblématiques de l’Australie. Il fait partie de la famille des marsupiaux, et vit dans les arbres, notamment dans les zones côtières. Cet animal est malheureusement en voie de disparition, et ce pour plusieurs raisons. Le koala a fait les frais d’une campagne d’extermination au début du XXe siècle. D’autre part, la destruction massive de son habitat le fragilise. Enfin, le koala étant un herbivore, il se nourrit des feuilles de certaines variétés d’eucalyptus. Mais celles-ci sont tellement toxiques que le koala utilise près de 20% de son énergie pour en éliminer les toxines. Il lui reste donc peu d’énergie pour son cerveau (très petit) et pour se reproduire. Sa fourrure est de couleurs gris-marron argentée qui lui permet de se confondre avec les branches des eucalyptus. Avec sa tête ronde, ses grandes oreilles à plumets et son nez proéminent, le koala ressemble vraiment à un nounours, mais attention ! Il a des griffes très acérées.

Nous avons photographié des koalas au Taronga Zoo. Il y a une rampe d’accès tournant autour des arbres qui permet de mieux les observer. Mais ils sont assez apathiques. Le notre s’est « fermé » en quelques secondes. Il mangeait, et hop, il a éteint le son la lumière et l’image, et s’est endormi en quelques instants. N’empêche que les koalas font parti avec les loriquets des animaux les plus mignons que nous ayons vus en Australie!

Les kangourous

nmonnot-Sydney-Australia-48.JPG

Kangourou

Le kangourou est l’animal le plus clairement associé à l’Australie. Il figure même sur son blason, avec l’émeu. C’est un marsupial nocturne. La plupart des accidents dans le bush la nuit, résultent d’ailleurs de collisions avec les kangourous. La queue du kangourou lui sert de trépied et de balancier. Il se déplace par bond et peut atteindre une vitesse de 40km/h. En cas de danger et selon les espèces, le kangourou peut même se déplacer jusqu’à 70km/h ! Les mères ont sur le ventre une poche, dans laquelle le petit grimpe dès sa naissance pour se développer bien au chaud. Les mâles peuvent mesurer jusqu’à 1,8 mètres et peser jusqu’à 85 kg ! Il existe 53 espèces de kangourous.

Le kangourou est bien plus populaire dans les villes que dans les campagnes (ça peut se comprendre). Il est bien équipé pour résister aux conditions extrêmes du bush. Il est chassé pour sa viande. Nous n’en avons pas goûté, mais il parait que c’est assez bon.

 

, ,

No comments yet.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.