Si Rome ne fait pas encore partie de votre « to do list », voici notre programme pour visiter Rome en 4 jours. Découvrez avec nous les principaux monuments de la Rome antique au Vatican, en passant par la Villa Borghèse et le Trastevere.

Rome, la ville éternelle ! Ce fut notre première destination « city-trip » avec Easy Jet. Si depuis on a visité d’autres villes d’Italie comme Venise, Rome reste à nos yeux le symbole de la Dolce Vita : une ville musée, mais aussi une ville vivante. Ca grouille, ça fourmille, ça circule. 4 jours, c’est bien peu pour profiter de cette ville merveilleuse, mais grâce à notre programme, vous pourrez néanmoins voir les principaux monuments de Rome. Bonne visite !

Quand visiter Rome ?

Rome jouit d’un climat plutôt agréable. La ville est située à peu près à la même latitude que la Corse. Le climat méditerranéen est composé d’hiver assez doux et d’été chaud et secs. La période idéale pour visiter la ville se situe entre mai et juin et septembre-octobre. Mais Rome est une ville qui se visite bien toute l’année. Même en janvier, vous pouvez bénéficier d’un temps doux et ensoleillé. Nous avons visité Rome en mars. Si on supportait bien un pull et un coupe vent, le temps a été radieux toute la durée de notre séjour. A notre avis, les périodes à éviter sont les fêtes religieuses (sauf si vous venez pour ça). Nous avons visité Rome lors de la semaine des Rameaux, une semaine avant Pâques. Je crois qu’on aurait bien moins apprécié la visite de Rome une semaine plus tard, envahie de pèlerins !

Vol pour Rome pas cher – les transports à Rome

Easy Jet propose des vols vers Rome Fiumicino depuis Paris, Lyon, Marseille, Tououse, Mulhouse-Bâle, Nantes, Nice et Genève. Rome Fiumicino n’est pas l’aéroport principal de la ville, mais il accueille plutôt les vols low cost. Nous sommes partis depuis Lyon : le vol est très rapide, et dure environ 1 heure. Dès que vous avez passé les Alpes, l’avion amorce sa descente. Depuis Rome Fiumicino, une navette permet de rejoindre facilement la gare de Termini dans le centre de Rome (compter une bonne demie heure voire ¾ heure en fonction du trafic). A l’aéroport, au moment d’acheter votre carte de transport, on vous remet aussi un plan de Rome. De format A3, il est très bien fait, détaillé, avec les monuments inratables qui y sont illustrés.

Le centre ancien de Rome n’est pas immense, mais on vous prévient quand même, vous allez beaucoup marcher. Nous avons acheté une carte de transport pour la durée de notre séjour. Mais en fait, on a presque tout fait à pied. La carte nous a surtout servi pour les trajets vers l’aéroport. Attention quand vous traversez les rues, les romains sont nombreux à circuler en Vespa, et ils ne sont pas toujours très disciplinés (ah ! le tempérament latin !).

Visiter Rome moins cher grace à notre partenaire Ticketbar

Jour 1 : Centre historique de Rome

Fontaine Neptune Place Pavone a Rome
  • Facebook
  • Pinterest

Matin : Après un vol rapide depuis Lyon, nous arrivons à l’aéroport de Rome Fiumicino. Après notre transfert vers le centre de Rome, nous prenons possessions d’un appartement à deux pas du Campo De Fiori. Il est déjà l’heure de déjeuner : ce sera une bonne salade sur « Il Campo » où se tient tous les matins le fameux marché.

Après midi : Nous partons à la découverte des alentours immédiats de notre camp de base. Nous sommes en plein coeur du Centro Storico où la densité de monuments est impressionnante. Nous nous baladons sur la Place Navone, une des plus célèbres places de Rome, et dans les alentours du Panthéon. En soirée, nous passons un coup de fil à la Villa Borghèse pour réserver notre visite pour demain.

Jour 2 : Au Nord de Rome et la villa Borghèse

Rome- Fontaine de Trevi
  • Facebook
  • Pinterest

Matin : Nous empruntons le cours Victor Emmanuel jusqu’au monument qui lui est dédié (beurk !!). De là, nous remontons la Via del Corso pour nous diriger vers la fontaine de Trévi. Après y avoir jeté notre petite pièce, nous continuons en direction de la place du Quirinale, puis de la Place d’Espagne. Là, nous admirons la barque sculptée par le père du Bernin, et je me fais accoster par un journaliste et son caméraman. Je réponds à quelques questions complètement idiotes, convaincue qu’on ne me verra jamais à la télé (et c’est tant mieux). Grosse erreur… Puis, nous grimpons les marches de la Trinité des Monts, mais malheureusement la façade de l’église est recouverte d’échafaudages. Nous passons au pied de la Villa Medici, et longeons les jardins jusqu’à la Place du Peuple. En chemin, nous admirons les toits de Rome.

Après midi : Nous passons un grand moment à nous balader dans le parc de la villa Borghèse. En attendant l’heure de la visite, nous prenons un petit capuccino à une terrasse ensoleillée. Puis, nous visitons la fameuse Villa Borghèse qui abrite une formidable collection de peinture et de sculpture.

Jour 3 : La Rome Antique et le Trastevere

Extérieur du Colisée à Rome
  • Facebook
  • Pinterest

Matin : Gros morceau aujourd’hui, avec la visite de la Rome Antique ! Nous commençons par longer le Circo Massimo, puis nous visitons le Palatin et les forums romains avant de nous diriger vers le Colisée. C’est un bon plan de faire la visite dans ce sens : la billetterie du Palatin permet de patienter bien moins longtemps que celle du Colisée, et donne accès à tous les monuments de la Rome antique. Une fois arrivé au Colisée, il suffit de prendre la file dédiée aux personnes ayant déjà leurs billets !

Après cette matinée intense, nous prenons la direction du quartier du Trastevere. Nous déjeunons à la Pizzeria Ivo. Si la déco est très axée sur le foot, les pizzas y sont un vrai délice !

Après midi : nous passons l’après midi à nous balader dans le Trastevere, où nous visitons notamment l’église Santa Maria in Trastevere, une des plus jolies églises (et une des plus anciennes) que nous ayons vues à Rome.

Soirée : évènement majeur ! Nous recevons un appel de France : je viens de passer à la télé dans le journal de 20h de Claire Chazal dans un reportage sur… le Pape (cherchez l’erreur). Et aussi sur les touristes à Rome. J’espérais passer inaperçue, mais c’était sans compter sur certains de mes collègues qui ont vendu la mèche.

Jour 4 : Le Vatican : un petit coucou au Pape

Basilique Saint Pierre de Rome - Vatican
  • Facebook
  • Pinterest

Matin : Encore une fois, nous avons réservé le gros du programme pour la matinée. Nous traversons le Pont Saint-Ange au pied du Castel Sant Angelo, avant de nous diriger vers la place et la basilique Saint Pierre. La place Saint Pierre est envahie de chaises en prévision de l’apparition du Pape pour les fêtes de Pâques, le dimanche suivant. Nous commençons par visiter Saint Pierre de Rome, très impressionnante de par sa taille. Puis en essayant de monter dans la coupole, nous nous trompons de file, et atterrissons… dans la crypte, devant la tombe de Jean Paul II. C’est clair qu’ici, il y a beaucoup moins de monde, mais pas questions de refaire la queue pour la coupole, car nous voulons visiter les Musées du Vatican. Là commence une très longue file pour entrer : pas loin de 2 heures d’attente.

Fresque du Vatican a Rome
  • Facebook
  • Pinterest

Passé le guichet, nous choisissons un itinéraire pas trop long (quelques heures) qui nous permet de voir la Pinacothèque, les chambres de Raphaël et la fameuse Chapelle Sixtine. On sera un peu déçus par celle-ci : les fameux plafonds sont très hauts (donc les peintures de Michel Ange sont plus difficile à observer), c’est bondé, et les gardes passent leurs temps à faire « chuuuut » pour réclamer le silence.

A notre sortie du musée, vers 14h, la file d’attente est réduite à une dizaine de personnes !

Après midi : la fin d’après midi est réservée au shopping. Mais nous ne ferons pas non plus des folies : nous ne rapporterons qu’une cafetière à cappuccino.

Nos coups de cœur à Rome

Magasin de soutanes proche du Panthéon
  • Facebook
  • Pinterest

Le Centro Storico : nous avons adoré les rues tortueuses du centre ancien de Rome et ses chef d’oeuvres à tous les coins de rues.

Le Trastevere, pour l’ambiance vivante et jeune qui y règne, et pour les façades décrépites mais au charme fou.

La villa Borghèse : nous avons beaucoup aimé le musée mais aussi le parc, très reposant

La Pizzeria Ivo dans le Trastevere

Le magasin de soutanes pour prêtres branchés dans le quartier du Panthéon. On a bien ri en découvrant que les prêtres aussi pouvaient se montrer coquets !

les églises : on ne les a pas citées dans le programme, mais nous avons visité quantité d’églises à Rome. Des plus modestes, nichées entre deux immeubles, aux plus prestigieuses elles dégagent toutes un charme particulier. Notre préférence va à Santa Maria in Trastevere et à l’église du Gesù, la première église baroque de l’Histoire.

Ce qu’on aimerait visiter lors de notre prochaine visite à Rome

  • La colline du Janicule
  • Les thermes de Caracalla
  • La basilique de Saint Jean de Latran
  • La coupole de la basilique Saint Pierre de Rome
  • La villa Farnèse pour les fresques de Raphaël
  • Le quartier étudiant de San Lorenzo

Carte des principaux monuments de Rome

EnregistrerEnregistrer