Honfleur

Honfleur, le bassin

Ce petit port situé dans l’estuaire de la Seine est notre coup de cœur de ce séjour en Normandie : un joli centre ancien aux maisons à pans de bois, le Vieux Bassin, super photogénique, et le musée Eugène Boudin qui mérite vraiment une visite.

Nous arrivons à Honfleur en tout début de matinée. Nous sommes partis à 8h du gîte pour essayer de profiter d’une jolie lumière. Nous nous garons sur le parking gratuit. En venant depuis le sud (Cours Albert Manuel), il faut tourner juste avant les pompes funèbres (un peu avant la station service). En 10 minutes à pieds nous rejoignons le centre en empruntant le cours, puis la Rue de la République qui aboutit sur le Vieux Bassin.

Quartier de l’Enclos et le Vieux Bassin

Nous voilà devant la carte postale d’Honfleur. Il faut dire que l’endroit, bien que très touristique, ne manque pas de charme. A 8h30, il n’y a pas foule. Les terrasses sont vides, mais c’est la bonne heure pour faire les photos du quai Sainte Catherine. Les maisons sont serrées le long du quai, et j’en compte environ une trentaine. Nous disposons de 2h30 pour flâner tranquillement en attendant l’heure de la visite guidée, réservée auprès de l’office de tourisme.

 Honfleur, reflets dans le Vieux Bassin

Honfleur : reflets dans le Vieux Bassin

A 11h, nous avons donc rendez-vous pour une balade d’1h30 dans la vieille ville. Le guide commence par nous faire découvrir le quartier de l’Enclos. Il porte ce nom en souvenir de l’ancienne ville fortifiée. En effet, Honfleur était particulièrement exposée aux attaques anglaises, pendant le Guerre de Cent Ans : c’était la porte d’entrée pour prendre la voie de la Seine et descendre vers Paris. La ville fut donc entourée de murailles à grand frais. Au XVIIe siècle, les murailles furent détruites par Colbert afin de permettre le développement de la ville, et notamment le commerce. La pierre des murailles fut remployée pour construire les greniers à sel. Les constructions en pierre à Honfleur sont assez rare, et sont signe de richesse car il fallait faire venir la pierre de loin. La balade se poursuit en passant vers l’ancienne prison, et nous débouchons sur le Vieux Bassin, du côté du quai Saint Etienne. On peut y voir une petite église en bois toute mimi. Elle est aujourd’hui déconsacrée et abrite le musée de la Marine. Nous sommes surpris de remarquer que la façade de l’église est recouverte de planchettes de bois. C’est un système de protection que nous connaissons bien en Franche-Comté, où il est appelé tavaillonage (les tavaillons étant les planchettes de bois). Ici, on appelle ça l’essentage. Le principe est exactement le même, à savoir, la protection du bâtiment contre l’humidité. Beaucoup de maisons sont aussi recouvertes de tuiles d’ardoise sur le même principe.

Honfleur : le quartier de l'Enclos

Honfleur : le quartier de l’Enclos (cliquez pour agrandir)

Quartier Sainte Catherine

La visite se poursuit en contournant le bassin. Nous passons à côté de la Lieutenance, qui fut le logement du Lieutenant du Roi (gouverneur), pour passer ensuite dans le quartier Sainte Catherine, qui était le quartier des gens de mer, et où logeaient les marins, les armateurs, les charpentiers de marine, etc… Les petites rues sont très touristiques et toutes plus mignonnes les unes que les autres avec leurs maisons à pan de bois bien restaurées. Dans ce quartier se trouve l’église Sainte Catherine, très particulière, car elle a été construite entièrement en bois. Au premier regard, elle fait plus penser à une halle marchande, car le clocher a été construit séparément de la nef.

Honfleur : l'église Sainte Catherine

L’église Sainte-Catherine de Honfleur : la nef et le clocher (cliquez pour agrandir)

La précédente église ayant été détruite, ce sont les habitants qui ont été mis à contribution pour la reconstruction de l’église. Les charpentiers de marine furent très utiles ! Le bois était un matériau immédiatement disponible et bon marché. On fit appel aux bonnes volontés, et cette église fut construite par des non professionnel du bâtiment de l’époque, ce qui fait qu’elle est imparfaite. C’est sans doute une des raisons pour lesquelles le clocher n’a pas été construit au dessus de la nef : on craignait certainement que les vibrations ne mettent en péril la solidité du bâtiment. De plus, si la foudre tombe sur le clocher, lui seul brûlera sans endommager le reste de l’église. L’intérieur de l’église est très particulier. L’omniprésence du bois donne une impression de chaleur. Il y a deux nefs, d’importance égale, avec chacune une voûte en forme de coque de navire renversé, et deux chœurs. La visite guidée s’achève ici. Bien que n’ayant pas parcouru beaucoup de distance, la visite est très riche. Nous vous la conseillons.

Le musée Eugène Boudin

Si vous passez une journée complète à Honfleur, prenez le temps de visiter le Musée Eugène Boudin. Natif d’Honfleur, il fut un des pères de l’Impressionnisme. Le musée est situé dans le quartier Sainte Catherine. Depuis, la lieutenance, nous empruntons la rue qui monte (Rue de l’Homme de Bois.). Attention, le musée est fermé le mardi, et bien sûr, lors de notre 1er passage, on se casse le nez à la porte. Mais comme notre programme de la semaine nous laissait pas mal de temps, nous sommes revenus exprès pour visiter le musée.

honfleur-musee-boudin

En route pour le musée Eugène Boudin

Situé dans un bâtiment important en brique, le musée est assez vaste. Au 1er étage se trouve une collection ethnographique, centrée sur le costume normand au XIXe siècle. Intéressant mais pas transcendant. Au 2e étage, nous abordons la peinture du XIXe siècle. A gauche, la chapelle est un lieu d’expositions temporaires. Lors de notre visite, nous étions dans les derniers jours de l’expo « La Femme et la Mer » dans le cadre du festival Normandie Impressionniste. L’expo est bien présentée, mais je suis bien obligée de dire que toutes les œuvres exposées ne sont pas de même qualité (bon, il y avait quand même une très jolie toile de Boudin et un Raoul Duffy, donc c’est pas complètement nunuche). Nous passons assez vite pour rejoindre la galerie réservée à Boudin et à ses amis. Aaaahh, c’est tout de suite mieux ! De très nombreuses œuvres de Boudin sont exposées : peintures à l’huile, mais aussi des croquis à la mine de plomb ou encore des aquarelles (très belles aquarelles, d’une grande maitrise, et aussi de magnifiques études de ciels au pastel !) J’aime particulièrement ces petits crobars, que je trouve bien plus révélateurs du talent de l’artiste, et aussi plus émouvants. On l’imagine bien sur la plage, en train de saisir sur le vif quelques élégantes, ou encore ces marins de retour de la pêche… Boudin fut un des maîtres de Claude Monet. Il l’emmena avec lui peindre « sur le motif ». D’ailleurs, une des toiles de Monet et une autre de Courbet sont aussi exposées. Pour moi, cette seule galerie justifie de payer l’entrée du musée. Nous terminons la visite pas des peintures du XXe siècle (bof, bof). Je ne suis pas fan du tout de la peinture du XXe siècle, mais bon, signalons tout de même la présence d’œuvres de Raoul Duffy et Vallotton. A voir aussi : le cabinet des dessins. C’est une petite pièce, où sont conservés et exposés dans des albums verticaux des dessins et gravures.

vue panoramique du Vieux Bassin de Honfleur

Vue panoramique du Vieux Bassin (cliquez pour agrandir)

Nous terminons la journée autour du Vieux Bassin : nous grignotons une crêpe au caramel avec un pichet de cidre (pas loin de 20 € pour 2 tout de même !), puis nous allons dîner à la Maison du Gouverneur dans la Rue Haute. La carte est alléchante mais les plats ne sont pas à a hauteur : correct, sans plus, couverts échappés de la cantine la plus proche, pas ou très peu de « fait maison ». Mais bon, on ne peut pas gagner à tous les coups. Histoire de se consoler on termine la journée par quelques prises de vues du Vieux Bassin de nuit.

Infos pratiques

Office de Tourisme
Quai Lepaulmier – 14600 Honfleur
Tél : 02 31 89 23 30
www.ot-honfleur.fr

Visite guidée « traditionnelle » le mardi et le vendredi à 11h. Il vaut mieux réserver en été. D’autres visites (théâtralisées) existent, mais on n’a pas testé.
5 € par personne

Musée Eugène Boudin
Place Erik Satie – 14600 Honfleur
Tél : 02 31 89 54 00
musee.eugeneboudin@wanadoo.fr
www.musees-honfleur.fr
7 € l’entrée (5,50 € en hors saison)

Ouvert :
– De mi-mars à septembre : tous les jours sauf mardi de 10h à 12h et 14h à 18h
– Du 1er Octobre au 14 Mars : en semaine (sauf mardi) de 14h30 à 17h30, le week end de 10h à 12h et de 14h30 à 17h30

,

2 Responses to Honfleur

  1. pochard 20 octobre 2013 at 20 h 30 min #

    mAgnifiques photos….et charlotte, avec ton âme de peintre …j’imagine que tu as dû aussi avoir envie de révéler tes talents!!!!! les reflets superbes, les couleurs, la lumière…

  2. Charlotte 23 octobre 2013 at 16 h 27 min #

    Salut Florine,
    Contente que l’article et les photos te plaisent. 🙂 Maintenant, c’est Nico l’artiste. Et c’est vrai que la photo « reflets » me fait penser à une peinture.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.