Centre de Lyon et Presqu’île : le cœur de Lyon

Opéra de Lyon

Opéra de Lyon

La Presqu’île est comprise entre la colline de la Croix Rousse au nord, Perrache au Sud, le Rhône à l’Est et la Saône à l’Ouest. Vous êtes ici, en plein cœur de la ville de Lyon !

Dans cet article, nous vous présentons les principaux sites et centre d’intérêt de la Presqu’île, nommée ainsi, car comprise entre le Rhône et la Saône. Il faut prévoir entre une demi-journée et une journée pour découvrir la Presqu’île, en fonction de votre temps et de vos envies de shopping.

Commencez votre balade en vous rendant à la station de métro Hôtel de Ville – Louis Pradel. Elle se trouve juste au début de la Rue de la République, devant l’Opéra.

L’Opéra de Lyon

Fondé au XVIIIe siècle, l’opéra de Lyon fut reconstruit au XIXe siècle par Paul Chenavard et Pollet. Des travaux titanesques eurent lieu entre 1989 et 1993 sous la direction de Jean Nouvel. Seules les façades furent conservées, et tout l’intérieur fut reconstruit. Je me rappelle encore l’énorme fosse creusée pour les sous-sols de l’opéra. 5 niveaux en sous-sol et 6 niveaux sous le dôme de verre ont permit de tripler la surface de l’opéra. Admirez le mélange de l’architecture ancienne et moderne, surtout à la tombée de la nuit, quand les lanternes rouges s’allument. Et quand une représentation est en cours, le dôme s’illumine de rouge au rythme de pulsations, comme un cœur qui bat. Sur la façade principale, les 8 muses sont représentées. L’opéra dispose d’un resto (un ancien candidat de Top Chef y était d’ailleurs second) et d’un café.

La Place des Terreaux

Lyon Place des Terreaux

Fontaine de Bartholdi sur la Place des Terreaux

En face de l’Opéra se trouve l’Hôtel de Ville. Empruntez sur la gauche la rue Joseph Serlin pour rejoindre la Place des Terreaux, une des plus célèbres places de Lyon. Celle-ci est décorée de noir et blanc par les colonnes de Buren.

La Fontaine de Bartholdi fut à l’origine commandée par la ville de Bordeaux et représente le Char triomphant de la Garonne. Mais Bordeaux trouva la fontaine trop chère. Du coup c’est la ville de Lyon qui en fit l’acquisition. Elle fut installée en 1891 puis déplacée lors du réaménagement de la Place des Terreaux par Buren. Elle pèse 360 tonnes et doit être de nouveau déplacée lors de la restauration de la place en 2015.

L’Hôtel de Ville et sa façade d’honneur donnent sur la place des Terreaux. Il fut remaniée au XVIIe siècle par Jules Hardouin-Mansart et son élève Robert de Cotte, qui conçut aussi les plans de la Place Bellecour. La statue équestre représente Henri IV. La cour intérieure est ouverte en de rares occasions : lors de la Fête de la Musique, une partie de l’orchestre de l’opéra de Lyon y donne un concert en plein air. Lors de la Fête des Lumières, la cour fait souvent l’objet d’installations lumineuses

Le Palais Saint Pierre ferme la place sur tout un côté (voir notre article sur les musées de Lyon). C’est un ancien couvent de Bénédictines et le cloître, transformé en jardin est accessible gratuitement. Le jardin est très agréable, et on y trouve une sculpture de Rodin.

Revenez sur vos pas vers l’Opéra et tournez dans la 1ere à droite, dans la Rue de la République.

La Rue de la République

Lyon rue de la République

Rue de la République

Vous voilà dans la Rue de la République, ou « Rue de la Ré » comme disent les Lyonnais. Entre l’Opéra et la Bourse, la rue est ouverte à la circulation. Dans cette portion, vous trouverez la Brasserie l’Entrecôte, où j’aime bien venir manger de temps en temps. Un seul plat : la viande de bœuf dans une sauce dont la recette est tenue secrète.

Jetez un petit coup d’œil à la Place de la Bourse dont le bâtiment accueille de temps en temps des expos. Juste au coin, avant le carrefour où la rue devient piétonne, une dalle rouge au sol matérialise l’endroit où le Président Sadi Carnot fut assassiné.

Au niveau des Cordeliers, la rue devient piétonne jusqu’à la Place Bellecour. Sur cette partie, c’est shopping ! Vous trouverez toutes les grandes enseignes : H&M, Naf Naf, Eram, Camaïeu, Zara, Desigual, Mango, Etam, la Fnac, etc. C’est une bonne alternative au centre commercial de la Part Dieu, si vous n’aimez pas être enfermés. Vous trouverez aussi Voisin, le chocolatier Lyonnais, qui fabrique les fameux coussins et cocons de Lyon.

Rue du Président Edouard Herriot

Place des Jacobins à Lyon

Place des Jacobins

Passez de la Rue de la République à la Rue du Président Herriot par le Passage de l’Argue, situé au niveau du grand magasin le Printemps. Ce passage couvert est aussi agrémenté de boutiques dont certaines se font rares de nos jours : chapelier, tout le nécessaire pour le rasage à l’ancienne, mais aussi galeries d’art. Le passage se poursuit vers la Rue de Brest et la Rue Mercière. La Rue du Président Herriot est aussi pavée de boutique, mais ici, on fait plutôt dans le haut de gamme.

Tournez à gauche et descendez vers la Place des Jacobins qui a été récemment restaurée. En continuant tout droit, vous rejoignez la place Bellecour.

La Place Bellecour

C’est la plus célèbre place de Lyon. C’est là que tous les hivers se dresse une grande roue qui s’illumine tous les soirs. Louis XIV y fit dresser une statue … de lui même ! Mais à la fin du XVIIIe siècle, c’est la guillotine qui y jouait le 1er rôle. Elle fut reconstruite par Bonaparte. Sur la Place Bellecour, vous pouvez trouver l’office de tourisme de Lyon. Régulièrement des animations (concerts, expos) se déroulent ici, mais c’est aussi bien souvent le point de départ et d’arrivée des manifs ! Donc, si une manifestation est prévue lors de votre passage à Lyon, dérouillez-vous pour éviter Bellecour au moment du rassemblement

Place et théâtre des Célestins

Théâtre des Céléstins à Lyon

Théâtre des Céléstins

Le théâtre des Célestins a été construit au XIXe siècle, par le même architecte que la fontaine des Jacobins, toute proche. C’est un magnifique théâtre à l’italienne avec ses galeries en fer à cheval, toutes d’or et de rouge décorées. J’aime beaucoup la petite place des Célestins qui se trouve devant. Elle est très reposante, et pourtant toute proche de la Rue de la République, très commerçante. Je passe souvent par là, quand je reviens du marché sur le Quai Saint Antoine. Bordé de magnolias, l’endroit est magnifique au printemps.

Rue Mercière

Rue Mercière

Rue Mercière

La Rue Mercière est parallèle aux quais de Saône. C’est une des rues les plus anciennes de Lyon et les superbes façades Renaissance témoignent de son importance. Malheureusement dans les années 50, toute la partie nord de la rue fut rasée dans le but de construire un quartier moderne.

La Rue Mercière est piétonne et rassemble un grand nombre de restaurants. A l’approche des fêtes de Noël les restaurants sont magnifiquement décorés et c’est aussi un endroit à visiter lors du lancement du Beaujolais Nouveau (Lyon est au cœur d’une région viticole, rappelons-le).

Ici, vous pourrez goûter aux spécialités Lyonnaises : saucisson truffé et pistaché, grattons, tablier de sapeur, cervelle des canuts, quenelles de Lyon, etc… Nombreux sont ceux qui pensent que la Rue Mercière et le Vieux Lyon ne concentrent que des restos « attrapes-touristes ». Sans en avoir testé la totalité, loin de là, je trouve dommage de mettre tous les restos dans le même panier. On peut tout à fait trouver son bonheur dans la Rue Mercière même s’il est vrai que les bouchons authentiques sont plutôt concentrés dans le quartier de l’Opéra.

6 Responses to Centre de Lyon et Presqu’île : le cœur de Lyon

  1. Laurence - Bonjour Lyon 28 juillet 2014 at 21 h 21 min #

    Il faut s’éloigner un peu de la rue Mercière pour améliorer la qualité des restos, aller dans les rues adjacentes 🙂

  2. Carnets de Voyage Photos 29 juillet 2014 at 8 h 01 min #

    Bonjour Laure,
    Merci pour le conseil 😉
    Même s’il est vrai que je vais rarement dîner du côté de la Rue Mercière, j’aime beaucoup passer par là, pour l’ambiance. On y trouve aussi quelques très jolies cours et traboules.

  3. Living Valencia 30 juillet 2014 at 16 h 10 min #

    Paris est si belle et célèbre que nous oublions parfois combien sont beaux Nantes Toulouse et LYON. Grand article

  4. Carnets de Voyage Photos 31 juillet 2014 at 10 h 42 min #

    C’est vrai que les villes de France abritent de vrais trésors !

  5. Manu @ VoyageAvecNous 11 août 2014 at 15 h 22 min #

    Une belle ville, il faudrait qu’on y fasse un tour un de ces jours 🙂

    C’est vraiment connu et c’est une destination en France sympa à découvrir !

    La ville se visite à pieds ? ou bien transports en communs obligatoire ?

  6. Carnets Voyage Photos 11 août 2014 at 18 h 04 min #

    Salut Manu,

    le centre de Lyon se visite très bien à pieds, mais parfois se reposer un peu ça fait pas de mal ! Le réseau de transports en commun est très développé : métro, bus, tram, vélo’v, funiculaire, et même vaporetto pour rejoindre le centre commercial de Confluence sur la Saône. Par contre, les transports ne sont pas donnés. Le ticket de base coûte quand même 1,70 € ! Sur le site des TCL, tu peux planifier ton parcours : http://www.tcl.fr

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.