Santé : 10 conseils pour éviter les bobos en voyage

Les pépins de santé en voyage, c’est la plaie. Mais souvent, on peut les éviter en appliquant quelques précautions. Coup de chaleur, vaccination, voyager enceinte, assurance : nos 10 conseils santé en voyage.

1. Faire les vaccins nécessaires avant de partir en voyage

Vérifier ses vaccins avant de partir en voyageEn fonction des zones où vous vous rendez, certains vaccins peuvent être nécessaire, voire obligatoires.

  • Le site internet de l’Institut Pasteur permet de connaître les vaccinations recommandées par pays : hépatites A et B, typhoïde, rage, méningite, fièvre jaune, etc.
  • Les vaccins doivent être faits 1 à 2 mois avant le voyage.
  • Emportez avec vous les preuves des vaccins effectués.
  • Si vous vous rendez dans une zone où sévit le paludisme, vous devrez subir un traitement préventif antipaludéen.
  • Quoi qu’il en soit, faites un point santé avec votre médecin ou dans un centre de vaccination.

2. Eviter la phlébite en avion

En cas de longs trajets où l’on bouge peu, il y a un risque de phlébite. C’est un caillot de sang qui se forme dans une veine et qui peut provoquer une embolie pulmonaire. Les personnes qui souffrent d’une mauvaise circulation sanguine ou de varices peuvent y être plus facilement sujets. Pour éviter la phlébite voici quelques conseils :

  • Bouger toutes les 2 heures et faites des étirements pour rétablir la circulation sanguine
  • Toutes les heures, faire une quinzaine de mouvements extension-flexion des chevilles
  • Eviter de trop croiser les jambes
  • Porter des vêtements amples qui ne serrent pas trop
  • Bien s’hydrater et ne pas boire d’alcool
  • Porter des chaussettes de contention, que vous pouvez vous faire prescrire par votre médecin

3. Eviter la tourista

Trousse de secoursLa diarrhée aiguë est LE pépin de santé redouté des voyageurs ! Elle est due à une action bactérienne causée par des micro-organismes contenus dans l’eau.

  • Ne consommez que des boissons en bouteille décapsulée devant vous, pas de glaçons.
  • Evitez les crudités : préférez des légumes et fruits bien cuits ou pelés.
  • Si vous chopez la tourista, comportez vous comme si vous aviez une gastro : du Smecta, boire beaucoup, manger du riz et des bananes. En cas de besoin, un antibactérien intestinal comme le Diafuryl peut être utilisé. Avant de partir, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

Consultez un médecin si :

  • Vous passez votre journée aux toilettes
  • Il y a du sang dans les selles
  • Vous avez de la fièvre et vous êtes affaibli

4. Lutter contre la constipation en voyage

Très courante en voyage, elle peut vraiment gâcher le séjour. Avant d’en arriver à la solution du lavement, qui n’est pas des plus marrantes et peut dégénérer en diarrhée, voici quelques trucs assez efficaces :

  • Boire un verre d’eau ou de jus de fruit glacé à jeun le matin
  • Prendre de l’huile de paraffine liquide Lansoÿl (sans ordonnance en pharmacie)
  • Suppositoires à la glycérine

5. Se protéger du coup de chaleur en randonnée

J’ai vécu le coup de chaleur à Arches National Park, et si mon cas n’a pas été trop grave, c’est une expérience que je ne souhaite à personne.

Hydratation et alimentation

  • été comme hiver, pensez à bien vous hydrater !Boire et manger suffisamment et régulièrement dès le début de sa randonnée même si l’on n’a pas soif. La soif apparaît quand on est déjà déshydraté.
  • Adapter la quantité d’eau à la durée et la difficulté de la randonnée et aux conditions météo. En plein été pour une randonnée sportive d’une journée, et sans possibilité de ravitaillement, nous prévoyons 4 litres d’eau par personne. Afin de boire plus facilement, plus souvent et d’équilibrer le poids, nous utilisons des poches à eau, ou Camelbak de 2 litres, équipées d’un tuyau. Nous complétons avec des bouteilles ou des gourdes.
  • Boire des boissons énergétiques Powerade ou Gatorade (à ne pas confondre avec les boissons à base de caféine comme le Red Bull). Elles apportent des minéraux et du glucose, permettent de mieux se réhydrater et de mieux récupérer après l’effort.

Protection contre la chaleur

  • Le chapeau est préférable à la casquette car il protège la nuque.
  • L’utilisation du parapluie fait baisser la température.
  • Une astuce de cow-boy est de porter autour du cou un bandana que l’on humidifie avec l’eau de son Camelbak. On peut ensuite se le passer sur le visage et le nouer autour du cou. L’effet est immédiat !

6. Eviter le coup de soleil / le cancer de la peau

Lucky-LukePlus on se rapproche de l’équateur et plus les rayons du soleil frappent la terre avec un angle se rapprochant de 90°. Ce qui les rend bien plus méchants que quand ils sont rasants. La protection solaire doit être importante et adaptée.

La crème solaire

  • Mettez de la crème tous les jours, même par temps couvert, et partout, y compris sur les orteils, la nuque, le cou, les mains, etc.. Ne vous laissez pas abuser par le terme « écran total ». Aucune crème solaire ne peut arrêter 100% des UV. Et ce n’est pas parce que vous portez une crème à fort indice que vous serez protégé plus longtemps.
  • Remettez de la crème régulièrement pour avoir une bonne protection.

Les vêtements

Ils seront toujours plus efficaces contre le soleil qu’une crème solaire.

  • Les vêtements sombres arrêtent mieux les UV mais sont moins confortables car ils augmentent la sensation de chaleur.
  • Les vêtements techniques anti-UV sont spécialement conçus pour être agréables à porter et protéger efficacement du rayonnement.
  • Si vous vous baignez dans des zones à fort rayonnement et que vous restez longtemps dans l’eau (snorkeling), baignez-vous avec un t-shirt. Méfiez-vous de la réverbération et protégez vos yeux avec une paire de lunettes de soleil adaptée (indice mer ou montagne).

7. Eviter les foulures et fractures en rando

  • Utiliser des bâtons de randonnéeLes bâtons de randonnée sont le meilleur ami du randonneur. Sur un terrain accidenté, caillouteux, ou glissant, ils vous permettront de mieux vous stabiliser. Ils nous ont évité un paquet de gamelles. Celles qu’on s’est payées avant d’en avoir, on s’en souvient encore, entrainés par le poids du sac, cela a même failli être dramatique.
  • De bonnes chaussures de marche protègent la cheville. Il faut qu’elles soient déjà faites à votre pied, sinon gare à la tendinite et aux ampoules.

 

8. Protection anti-moustiques

Dans de nombreuses régions tropicales et subtropicales, le moustique est un fléau qui transmet des maladies comme le paludisme, la fièvre jaune, la dengue, ou le chikungunya. La meilleure prévention contre ces maladies reste de ne pas de faire piquer.

  • Portez dès la tombée de la nuit des vêtements légers et couvrants, resserrés aux poignets et chevilles.
  • Sur les zones du corps restant exposées, utilisez un répulsif à base de DEET à 50% (gammes Mousticare ou Insect Ecran).
  • Dormez sous une moustiquaire à maille fine et imprégnée de répulsif.
  • Utilisez un répulsif adapté pour les vêtements.

9. Bien voyager enceinte

  • Conseils pour voyager enceinteNe planifiez rien trop longtemps à l’avance
  • Ne voyagez pas si vous attendez des jumeaux : c’est une grossesse considérée à risques
  • Eviter le 1er trimestre : risque de fausse couche, et nausées sont au programme. La meilleur période pour voyager enceinte est le 2e trimestre
  • Evitez l’altitude qui peut être dangereuse pour le fœtus, et la forte chaleur : les jambes gonflent et les orteils se transforment en knacki ball
  • Evitez les destinations où sévissent les maladies comme le paludisme ou la fièvre jaune
  • Si vous voyagez enceinte en avion, vérifiez les conditions auprès des compagnies (un certificat médical peut être nécessaire). Le train est le mode de transport le plus confortable pour les femmes enceintes, et la voiture, le plus dangereux (accidents).
  • Portez des chaussettes de contention
  • Emportez avec vous votre dossier médical
  • Renseignez vous sur le médecin ou l’hôpital le plus proche : on ne sait jamais !
  • Protégez-vous du soleil pour éviter le masque de grossesse
  • Vérifiez bien avec votre assurance voyage les conditions de prise en charge pour les femmes enceintes
  • Quoi qu’il en soit, ne faites rien sans l’avis de votre médecin ou de votre sage-femme.

10. Souscrire une assurance voyage

Que vous partiez pour un grand voyage ou pour un petit city trip, ne négligez pas l’assurance voyage santé. On vous entend déjà nous dire « mais on a l’assurance avec la carte bleue». Oui, mais elle ne dure que 3 mois et les plafonds pour les frais de santé sont vite atteints, comme aux Etats-Unis où les frais de santé sont exorbitants. Par contre, elle est utile en cas d’annulation de votre voyage. Quoi qu’il en soit, il faut compléter l’assurance de votre carte bancaire par une assurance voyage santé. Quelle que soit votre façon de vous assurer, prenez soins de faire des copies de vos documents de santé pour les transmettre à votre assureur, et gardez précieusement vos factures et e-billets.

Bénéficiez de 5% de réduction sur votre assurance voyage Routard d’AVI International

AVI Assurances voyageAVI International est depuis 30 ans le spécialiste de l’assurance voyage. C’est également le partenaire du Guide du Routard, qui propose une large gamme d’assurances : assurance voyage tour du monde, assurance working holidays, assurance voyages longue durée, assurance études à l’étranger, pour les familles, les seniors, les city-trip… Bref, normalement, vous devriez trouver la formule qui vous convient.

Par exemple, l’assurance voyage santé Routard propose :

AVI assurance Routard– Une couverture frais médicaux sans franchise jusqu’à 300 000 € en dehors de l’Europe et 100 000 € en Europe. Dans la plupart des cas, l’établissement se met directement en lien avec l’assureur, grâce au numéro d’assistance qui est sur la carte d’assuré

– Une assurance bagage

– Une assurance responsabilité civile vie privée

– Une assurance rapatriement en cas de problème de santé.

– Une garantie retour anticipé, si un gros problème familial vous oblige à rentrer prématurément.

– La prise en charge de la venue d’un proche en cas d’hospitalisation de plus de 5 jours

– La plupart des sports « classiques » sont inclus: rando, vélo, ski, foot. Les sports extrêmes sont couverts avec l’option Sports & Loisirs.

Les prix d’AVI sont déjà assez avantageux, mais grâce à nous, vous allez pouvoir profiter d’une réduction de 5% supplémentaire sur votre assurance voyage. Voilà comment il faut faire : Souscrivez à l’assurance que vous souhaitez sur le site d’AVI. Au moment du paiement, entrez le code suivant : CAVOPH5. Vous bénéficierez alors de la réduction.

Et vous, quelles sont vos astuces santé pour bien voyager ?

One Response to Santé : 10 conseils pour éviter les bobos en voyage

  1. Lauren 9 mars 2016 at 13 h 08 min #

    Personnellement, j’ai une astuce qui fonctionne vraiment très bien pour éviter la turista au début de son séjour : les probiotiques. J’essaie de me soigner au maximum avec des produits naturels en voyage, et les probiotiques sont simplement des bactéries présentes naturellement dans la flore intestinale. Faire une cure de probiotiques les 15 premiers jours permet de faire le plein pour aider notre organisme à passer cette phase de transition. Je recommande ceux de la marque PILEJE qui sont de très bonne qualité, il y en a ‘spécial voyage’ (simple conseil mais je ne suis pas absolument pas pistonnée par la marque !). A l’inverse, prendre des antibiotiques va fatiguer et diminuer les capacités de défense de notre corps, puisqu’ils s’attaquent aussi aux bonnes bactéries du corps, donc à éviter ! Voilà 🙂

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.