Centre médiéval et Quartier Rouge d’Amsterdam

Vélo rose dans la quartier rouge d'Amsterdam

Ceinturé par les canaux, le centre médiéval d’Amsterdam possède une architecture remarquable. Il est aussi connu pour le sulfureux Red Light District ou Quartier Rouge.

Amsterdam a un centre ancien relativement petit. On peut facilement le parcourir à pieds, même s’il vous faudra plusieurs jours pour en faire le tour et vous empreigner de son atmosphère.

Le Dam

Sur cette grande place, qui manque un peu de charme, vous pourrez voir le Palais Royal, bâtiment imposant. Symbole de la royauté aux Pays Bas, c’est là que se déroulent les cérémonies officielles. Le bâtiment est soutenu par des pilotis enfoncés dans le sol qui est très meuble à cet endroit. Nous ne nous sommes pas attardés sur le Dam, et n’avons pas visité le palais (7,50 euros), ce qui est sans doute un tort, mais sur un court séjour, il faut faire des choix. Il y a trop de monde et de circulation à notre goût sur le Dam, mais c’est un bon point de repère dans la ville. Pour les amateurs (ce qui n’est pas notre cas) : notez aussi que le musée de Mme Tussauds se trouve sur le Dam.

Oude Kerk

église Oude Kerk à Amsterdam

Oude Kerke est la plus vieille église d’Amsterdam

C’est l’église la plus ancienne d’Amsterdam, construite au tout début du XIVe siècle, en style gothique. Elle se situe en plein cœur du centre ancien, dans le Quartier Rouge. Elle était particulièrement appréciée des matelots qui venaient y prier avant un voyage en mer. Son nom signifie « vieille église ». Les proportions de Oude Kerk sont impressionnantes, surtout qu’aujourd’hui, elle est presque vide, n’étant plus utilisée comme lieu de culte, mais comme salle d’expo. Lors de notre passage, il faisait un froid mordant à l’intérieur, et il y avait une expo d’art contemporain (et si vous avez déjà lu certains de nos articles vous savez que ce n’est pas trop notre tasse de thé). Après avoir fait le tour des stalles sculptées, nous nous retrouvons vite dehors. Nous avons été un peu déçu de cette visite. Mais peut être que si nous y avions vu la fameuse expo World Press Photo qui s’y tient tout les ans entre avril et juin, nous aurions été plus emballés…

Red Light District : le quartier rouge d’Amsterdam

Red Light District : le quartier rouge d'Amsterdam

Red Light District : le quartier rouge d’Amsterdam

Nous poursuivons notre balade dans le Quartier rouge d’Amsterdam, qui est aussi le centre médiéval de la ville. Depuis le XIVe siècle, c’est un quartier où les maisons closes se sont implantées. L’architecture du quartier est très belle, et la balade le long des canaux, au soleil, est vraiment agréable, et nous flânons dans ce quartier à la réputation sulfureuse. Pourtant, nous ne verrons pas beaucoup de filles en vitrine. C’est aussi bien, car les 2 ou 3 spécimens que nous verrons nous font plutôt l’effet d’un étalage de vulgarité. On est loin de la pin-up sexy des années 50…

Nous poursuivons notre balade jusqu’à St Nicolaaskerk, l’église Saint Nicolas, dont nous ne verrons que la coupole de l’extérieur. Bien que le quartier rouge soit réputé « chaud » c’est un très bel endroit, à l’architecture très photogénique. Par contre, même si les péripatéticiennes ont tendance à être de moins en moins visible dans le quartier rouge, c’est quand même un endroit à éviter avec les enfants.

Le Spui et le Beguinage

Le Spui se situe au sud du Dam et y est relié par la rue piétonne au nom imprononçable Nieuwezijds Voorburgwal. Vous y trouverez pleins de magasins de chaine où des bandes d’ados se pressent dans les boutiques. Le Spui a une ambiance un peu plus calme, bien que ce soit une grande place, et un lieu de passage important.

Tout près ce se trouve le Béguinage ou Beginjnhof. C’est un lieu qui resta longtemps secret, et qui fut construit entre le XIVe et le XVIe siècle. Il faut trouver la bonne porte pour y accéder (j’ai d’ailleurs un peu crisé pour la trouver… nan, je suis pas très patiente). Après une recherche intensive, nous découvrons une cour intérieure qui abrite un jardin, des maisons et une église catholique.

Le Béguinage

Le Béguinage : un lieu longtemps resté secret

C’était là qu’habitaient les béguines, des femmes célibataires ou veuves qui vivaient de façon pieuse, selon une règle monastique, mais sans avoir prononcé de vœux.  Cette forme de vie religieuse étant plutôt mal vue par l’Eglise, les béguines furent persécutées. C’est peut être pourquoi les béguinages sont des lieux cachés aux yeux des passants, tournés vers l’intérieur, indépendants.

Le béguinage d’Amsterdam est aujourd’hui un lieu de résidence, la dernière béguine ayant disparu dans les années 70. C’est toutefois toujours un lieu de quiétude inhabituel, en plein cœur de la ville. On peut y voir la maison la plus ancienne d’Amsterdam, tout en bois.

La visite du béguinage est vite faite, mais c’est quand même un très bel endroit à découvrir, déjà par la sérénité qui s’en dégage. Visitez aussi la petite église. Lors de notre passage, un organiste s’en donnait cœur joie ! Et puis, l’ensemble architectural du Béguinage est très bien conservé.

Centre d’Amsterdam : infos pratiques

Autour de Oude Kerk à Amsterdam

Oude Kerk : Oudekerksplein 23
7,50 euros ou un billet tulipe avec le Holland Pass
Du lundi au samedi de 10h à 18h – Dimanche de 13h à 17h30

Béguinage : depuis le Spui en remontant vers le Dam, l’entrée principale est une grosse porte en bois clair sur la gauche. Gratuit.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Responses to Centre médiéval et Quartier Rouge d’Amsterdam

  1. EnvieVoyages 10 mai 2014 at 9 h 57 min #

    Très bel article, merci pour les informations pour trouvé le béguinage (faut savoir que moi non plus, je ne suis pas très patiente). Le quartier rouge est réputé chaud mais pour tout le monde il s’agit du plus typique et du plus beau de la ville. C’est votre avis aussi?

  2. Carnets Voyage Photos 10 mai 2014 at 11 h 34 min #

    Oui, c’est vrai que le quartier rouge est réputé comme le « quartier chaud ». Nous, on s’y est rendu en journée. Il y avait pas mal de monde, de touristes en goguette, et même une classe d’ados avec leurs profs. ca reste assez bon enfant pour ce que nous en avons vu.

    Après, nous sommes surtout restés sur les grands axes, et n’avons pas explorés les ruelles plus « intimistes ». J’imagine que le soir et la nuit venue, l’ambiance doit être toute autre.

    Mais ce serait très dommage de zapper ce quartier à cause de sa réputation, car c’est le secteur le plus ancien de la ville, et les maisons y sont très belles. On y trouve aussi de très beaux et très anciens cafés bruns.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.