Sortie ciné : Robert Redford dans Randonneurs Amateurs

randonneurs amateurs le film avec Robert RedfordDeux randonneurs inexpérimentés sur l’Appalachian Trail, un des plus dur sentiers au monde, c’est le sujet de Randonneurs Amateurs. Issu du livre Promenons-nous dans les bois, que faut-il penser du film et du livre ?

Mercredi 13 Janvier 2016 sort au ciné « Randonneurs amateurs », le film tiré du bouquin de Bill Bryson Promenons-nous dans les bois. Si on est fans de Bill Bryson, et qu’on aime beaucoup le beau Robert, on est clairement moins fan de ce film, comme une erreur de parcours dans sa filmographie.

Randonné sur l’Appalachian Trail

Grâce au film « Wild », on connaît tous le Pacific Crest Trail. Maintenant, l’Appalachian Trail a lui aussi son film. Le film et le bouquin racontent l’aventure de l’écrivain américain Bill Bryson et de son pote de jeunesse sur l’un des plus difficiles sentier de randonnée au monde.

Un jour, Bill Bryson, qui vit dans le New Hampshire, découvre que pas loin de chez lui passe l’Appalachian Trail. Le sentier devient alors une obsession pour lui : il décide de le parcourir du sud au nord. Mais un peu refroidi par les histoires de disparitions et accidents sur le chemin, il essaye de se trouver un compagnon de route. Le seul à accepter est son vieux pote, Stephen Katz.

Ils prennent donc la route vers le sud des Etats Unis pour remonter l’AT vers le Mont Katahdin, l’arrivée officielle du sentier, à plus de 3500 km de son point de départ. Bien sûr, ni l’un ni l’autre ne sont préparés physiquement. Alors le parcours est un peu épique. Voilà pour l’histoire commune au film et au livre.

Promenons-nous dans les bois, de Bill Bryson : un bon récit de voyage

Promenons-nous dans les bois - Bill BrysonBill Bryson a écrit un certain nombre de récits de voyage, dont American Rigolo dont je parle dans cet article, et Down Under, à propos de l’Australie, que je suis en train de lire.

« Promenons nous dans les bois » raconte l’aventure de Bill Bryson sur le chemin, mais aussi l’histoire du sentier des Appalaches. Si les aventures épiques des deux randonneurs ne manquent pas de sel, le livre ne se résume pas qu’à ça. Il est aussi un plaidoyer en faveur de la préservation de l’environnement, des arbres, de la faune sauvage. L’humour de Bill Bryson se révèle aussi bien présent ( quoique cela reste un récit, ce n’est pas comme American Rigolo ou chaque chronique ou presque est à se fendre la poire).

Au fur et à mesure que les deux compères avancent, ils changent physiquement mais surtout mentalement. Bientôt Bryson découvre que l’endroit le plus inhospitalier n’est pas la forêt mais la ville. Ce livre est aussi une critique de la société de consommation américaine.

Pour résumer, j’ai beaucoup aimé ce récit de voyage, qui m’a fait mieux connaître le sentier des Appalaches, mythique mais méconnu. Bien sûr, le style de Bill Bryson reste un élément déterminant dans l’intérêt du livre.

Achetez Promenons-nous dans les bois sur Amazon

Randonneurs Amateurs : une mauvaise adaptation ciné

Bon, là, je vais être un peu moins enthousiaste. A première vue, un film qui parle de rando, qui montre de beaux paysages sauvages, et qui réunit Robert Redford, Nick Nolte et Emma Thompson, a priori, ça m’intéresse. Sauf qu’il y a comme un truc qui cloche. Déjà, il y a eu un sacré tri fait entre le bouquin et le scénario du film. Ensuite, on aurait pu s’attendre a un film avec un peu plus d’humour, étant donné que Robert Redford l’a dit lui même « jamais un bouquin ne m’a fait autant rire ». Bon perso, j’ai déjà lu un bouquin plus rigolo. Si Robert Redford s’est tordu de rire en lisant le livre, franchement, ça ne transparait pas dans le film. C’est sympathique, on sourit, mais non, ce n’est pas un film « dôle ». Pour coller à l’humour de Bill Bryson, il aurait fallu 1°) un autre acteur que Robert Redford pour jouer le rôle de Bill Bryson. Je verrais plutôt Bill Nighy. 2°) un autre réalisateur, qui se serait inspiré de l’humour de 4 mariages 1 enterrement.

Enfin, des situations très plausibles dans le bouquin ne sont pas présentées de façon crédible dans le film. Si dans le livre, le sentier reflète le questionnement des personnages, dans le film, t’as juste l’impression qu ‘ils marchent et c’est tout. C’est un peu léger pour bâtit un scénario, comme action. En fait, la bande annonce regroupe presque toute l’action du film. Vraiment dommage…

Pour résumer, ce film est une déception, mais c’est sympathique quand même. Ca se laisse regarder un soir où vous êtes crevés et qu’il n’y a rien à voir à la télé.

Et vous quel est votre avis sur ce le film Randonneurs Amateurs ?

No comments yet.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.