Musées d’Amsterdam : Le Rijksmuseum

Rijksmuseum, le plus célèbre musée d'Amsterdam

Le Rijksmuseum, c’est le Louvre des Pays Bas. Le plus grand musée du pays a été en partie fermé pendant 10 ans pour restauration. Découvrez-y les chefs d’œuvres de la peinture hollandaise !

Le bâtiment fut construit à la fin du XIXe siècle, dans un mélange de style gothique et renaissance. D’un côté le Rijksmuseum fait face au canal de Singelgracht, et de l’autre côté, il donne sur Museumplein, la grande esplanade autour de laquelle on trouve aussi le Musée Van Gogh, le Stedelijk Museum, et le Musée du Diamant. Côté Museumplein, on trouve les fameuse lettres I Amsterdam, où des centaines de personnes se font photographier chaque jour. Et nous ne faisons pas exception à la règle !

Avant d’entrer dans le musée, nous prenons le temps de visiter les jardins, d’accès libre. Ils ne sont pas immenses, mais reposants, avec une pièce d’eau moderne, et un arbre très impressionnant.

Une fois dans le musée, nous ne ferons pas la queue. Nous sommes arrivés peu après l’ouverture, et nous ne sommes qu’au mois de mars. Après un petit tour à la consigne, nous voilà prêts à commencer notre visite de cet imposant musée. Nous décidons d’aller à l’essentiel, car dans l’après midi, nous devons visiter un autre musée.

 Les passages obligés du Rijksmuseum : Rembrandt, Vermeer, et Hals

Nous nous concentrons donc sur les chefs d’œuvres conservés au 2e étage du Musée.

La Galerie d’Honneur

La Ronde de Nuit de RembrandtLa Ronde de Nuit – Rembrandt

A peine arrivés, nous voilà devant la Ronde de Nuit, le tableau le plus célèbre de Rembrandt. C’est facile de le reconnaître : c’est le tableau où il y a un garde de chaque côté, une corde devant, et 5 rangs de visiteurs qui essayent de l’étudier ou de se faire photographier devant.

La Ronde de Nuit représente une scène de groupe, où l’on peut voir une milice bourgeoise d’arquebusiers menés par le futur maire d’Amsterdam. Le nom « Ronde de Nuit » ne rend pas vraiment compte de la réalité, car la scène est diurne. C’est la saleté et le vieillissement du vernis qui la rendirent si sombre qu’elle fut appelée « Nachtwacht ».

D’autres œuvres de Rembrandt sont exposées dans la galerie d’honneur, comme la Fiancée Juive. De dimensions bien plus modeste que la Ronde de Nuit, cette peinture révèle le talent de coloriste de Rembrandt, dans une scène de tendresse conjugale.

La Fiancée Juive de RembrandtLa Fiancée Juive – Rembrandt

Les chambres suivantes de la galerie d’honneur présentent quelques œuvres de Johannes Vermeer : La Laitière (ouiiii, celle que vous connaissez tous, et qui figure sur les pots de yaourts), La femme en bleu lisant une lettre, ou encore la Ruelle, qui représente la maison de Vermeer à Delft. Si Rembrandt a peint des tableaux en format d’Histoire, Vermeer était plutôt le peintre de la vie domestique, ainsi qu’un portraitiste. Il n’a peint que peu de paysages extérieurs. Les formats utilisés sont tout petits. Vous remarquez le bleu si particulier de Vermeer, issu du lapis-lazuli, un pigment hors de prix mais qui donne une couleur sublime.

La Laitière - VermeerLa Laitière – Vermeer

Un peu plus loin, Frans Hals, un autre grand peintre du Siècle d’Or hollandais est représenté, notamment avec le Joyeux Buveur, une peinture singulière, dont le sujet regarde dans les yeux le spectateur, caractéristique du style vif et enlevé de l’artiste.

Le Jeune Rembrandt

Dans cette galerie, il y a beaucoup moins de monde que devant les chez d’œuvres majeurs du musée. Et pourtant, quelques très jolies œuvres sont données à voir, notamment des peintures exécutées dans la jeunesse de Rembrandt, dont un autoportrait. Rembrandt a peint près d’une centaine d’autoportraits au cours de sa carrière. Il pratique ici la technique du clair-obscur, un procédé qui permet de mettre en avant une scène par le contraste créé, et d’apporter une dimension  dramatique.

Faïence de Delft

Faïence de DelftFaïence de Delft

Pour terminer notre visite du musée, nous allons voir la galerie réservée aux faïences de Delft. Au XVIIe siècle, ce fut la copie hollandaise de la porcelaine de Chine. Des carreaux de faïence sont ornés de charmants décors peints dans un camaïeu de bleu : scènes de la vie pastorale et paysanne, paysages, marines, etc. D’autres pièces, comme des vases, et des plats sont exposées, mais n’ont pas le charme désuet des carreaux tout simples, ou en quelques coups de pinceau, un personnage est croqué, comme pris sur le vif.

Pour info, si vous souhaitez ramener un authentique carreau de faïence de Delft, il faut compter un budget autour de 100 euros, mais ce ne sera pas à la boutique du musée qu’il faudra vous rendre, mais plutôt chez un antiquaire.

Nous n’avons vu au final que bien peu de choses dans cet immense musée, mais c’est un choix. Ce que nous avons vu nous a beaucoup plu et nous gardons un excellent souvenir de notre passage au Rijksmuseum.

Le Rijksmuseum : infos pratiques

Grille du Rijksmuseum

Rijksmuseum
Stadhouderskade 42
www.rijksmuseum.nl/en

A LIRE  et /ou A VOIR : La Jeune Fille à la Perle.

Le livre est de Tracy Chevalier. C’est une plongée dans le monde de l’artiste, mais aussi dans son quotidien, vu par les yeux d’une jeune servante qu’il finira par peindre, paré d’un turban et d’une perle. Le film est assez fidèle au livre, avec une photographie magnifique. Cela vous permettra de vous familiariser un peu avec Vermeer avant votre visite (Scarlett Johansson y est inhabituellement modeste en servante aux grands yeux !)
Rendez-vous sur Hellocoton !

, ,

5 Responses to Musées d’Amsterdam : Le Rijksmuseum

  1. Carlota 8 avril 2014 at 17 h 43 min #

    Je l’ai visité il y a quelques jours et c’est vrai que ce musée est impressionnant ! Un peu déçue par La Laitière cependant …

  2. Carnets Voyage Photos 9 avril 2014 at 8 h 02 min #

    Bonjour Carlota,

    Merci pour ton commentaire !
    Pourquoi as-tu été déçue par la Laitière ?

  3. LadyMilonguera 9 avril 2014 at 16 h 13 min #

    Il abrite de véritables chef d’œuvre apparemment…

  4. Carnets Voyage Photos 9 avril 2014 at 17 h 52 min #

    Oui, c’est vrai, il abrite de nombreux chef d’oeuvres connus …. et moins connus. Il aurait mérité qu’on y passe plus de temps, c’est sûr, mais l’après midi, nous visitions la Maison de Rembrandt. Et moi, je sature vite dans les musées 😉

  5. Géraldine 18 avril 2014 at 17 h 38 min #

    Je conseille de lire le livre, qui pour ma part m’avait enchanté !

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.