Le jardin Majorelle à Marrakech

Le Jardin Majorelle de Marrakech

Le jardin Majorelle

Situé dans la ville nouvelle à Guéliz, vous pouvez vous y rendre facilement grâce aux bus rouges, en descendant à l’arrêt office de tourisme, puis en continuant à pied (15 min).

C’est un des lieux intournables de Marrakech. Le site porte le nom du peintre français Jacques Majorelle, né à Nancy, et qui vécu pendant 40 ans à Marrakech. Il fit édifier la villa et planter un fabuleux jardin. Le Jardin Majorelle fut racheté et sauvé par Yves Saint Laurent et Pierre Berger en 1980. Les cendres d’Yves Saint Laurent y ont été dispersées.

Le Jardin Majorelle de Marrakech

La visite du Jardin Majorelle

Arrivez à l’ouverture afin de profiter des belles lumières et d’éviter la foule. Plus la matinée avance, et plus la lumière devient dure. Le jardin Majorelle est très photogénique, mais il n’est pas toujours évident d’éviter les touristes sur les photos. Le jardin est très reposant : on n’a pas l’impression d’être au cœur de la ville ! Vous y verrez de nombreuses espèces de cactus, nénuphars, lotus, bambous… Partout les couleurs vives sautent aux yeux, et surtout le fameux Bleu Majorelle qui est aujourd’hui une couleur déposée.

Ne loupez pas le petit musée Berbère aménagé dans l’ancien atelier du peintre. Rapide à visiter le musée est néanmoins très intéressant : objets de la vie quotidienne berbère, parures, vêtements, armes… La muséographie est très belle et bien pensée. La Galerie Love mérite aussi une petite visite : vous y découvrirez des dessins de Yves Saint Laurent, tournant autour du mot LOVE et qui illustraient ses cartes de vœux envoyées à ses amis et ses clientes fidèles. Réservez ces visites pour la fin et profitez du jardin à l’ouverture.

Revenez vers la place Djemaa El Fna à pieds en longeant les remparts.

Le Jardin Majorelle de Marrakech

Le Jardin Majorelle de Marrakech

 

 Photographies du jardin Majorelle

 

, ,

No comments yet.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.