Les iles Fidji

Les Iles Fidji sont un archipel situé dans l’Océan Pacifique, au nord est de la Nouvelle Calédonie. C’est la parfaite carte postale : sable blanc, cocotiers, et eaux turquoises.

fiji-island

Ilot corallien aux îles Fidji

L’île de Veti Levu

Nous avons passé 1 semaine dans l’archipel des Iles Fidji, pendant nos « vacances australes ». 3 jours après notre atterrissage à Sydney, nous reprenions l’avion pour un saut de puce de 4h de vol, à destination de Nadi sur l’île de Veti Levu, avec la compagnie Air Pacific. Notez que depuis juin 2013, Air Pacific est devenu Fiji Airways. Ce changement de nom s’accompagne d’un renouvellement de la flotte, de la mise en place de nouvelles prestations à bord, et de l’augmentation des rotations vers le Pacifique Sud, la Nouvelle-Zélande, l’Australie, Hong-Kong et les USA.

L’archipel des Fidji est constitué de 322 îles dont seulement un tiers sont habitées. Veti Levu, l’île la plus grande accueille les ¾ de la population Fidjienne. L’aéroport international est situé à Nadi, la ville où nous résidions. Il y a beaucoup d’Australiens qui viennent passer des vacances aux îles Fidji. C’est une destination balnéaire pas cher pour les Australiens et les Néozélandais.

 Nous avons séjourné à l’hôtel Novotel de Nadi, le 1er hôtel créé sur l’île. Grand confort, chambres climatisées donnant sur un golf et au loin les montagnes du Sleeping Giant. L’hôtel était situé à proximité de la ville, mais le plus simple et le plus avantageux est de se déplacer en taxi.

fiji01

Air Pacific est devenu Fiji Airways

Climat à Veti Levu

Ce qui frappe en priorité en sortant de l’aéroport, c’est la moiteur de l’air tropical. Le taux d’humidité est bien supérieur aux Iles Fidji qu’à Sydney. Toutefois, nous arrivons en soirée quand la température est supportable. Dans la journée, sous le soleil écrasant, on n’est pas capable de marcher très vite. D’ailleurs, les conseils donnés à propos du soleil dans l’article Quelques recommandations pour votre séjour en Australie sont encore plus valable ici. Protégez-vous du soleil ! D’ailleurs les Fidjiens qui ont eux-mêmes la peau très sombre se baignent tout habillés pour se protéger. Les seuls idiots (désolé il n’y a pas d’autre mot) à se faire brûler la peau sur les plages étaient bien sûr des Français, des Allemands ou des Hollandais. Ne jouez pas avec votre santé, un cancer de la peau est si vite arrivé.

fiji island

 Aux îles Fidji, n’oubliez pas la crème solaire !

Nadi : la deuxième ville du pays

Nadi est la deuxième ville de Veti Levu et de l’archipel des Fidji. Et pourtant, ce n’est pas plus qu’un village-rue (si on excepte les gigantesques parcs hôteliers pour occidentaux). La population est très pauvre, beaucoup de gens vivent dans la rue. Le seul monument digne de ce nom est le temple hindou. Très coloré, toutes les surfaces sont peintes. On marche pieds nu, et il y a un revêtement spécial au sol qui permet de ne pas se brûler la voûte plantaire. Photos interdites.

En ville, les taxis vous déposeront devant les magasins pour touristes. Ne rêvez pas, ce ne sont que des produits fabriqués en Chine. J’ai toutefois ramené de l’huile de coco pour le corps. Hummmm, rien que de sentir ce parfum, je retourne aux Fidji !

 Ville de Nadi aux îles Fidji

Centre ville de Nadi

Je tiens tout de même à signaler une déception dans les magasins de Fidji. Dès que vous passez la porte du magasin, un vendeur vous prend en filature. Il se tient 5 pas derrière vous, et calque ses gestes sur les vôtres. Vous avancez de 3 pas, lui aussi. D’autre part, les prix, comme pour les bijoux par exemple, ne sont souvent pas affichés. Ces deux facteurs ont fait que je n’ai presque pas acheté de souvenir à Nadi. J’ai trouvé l’attitude des vendeurs à Nadi bien plus fatigante que les rabatteurs de la Place Djemaa El Fna à Marrakech.

La gastronomie aux Fidji

La plupart du temps, nous avons mangé soit à l’hôtel, soit dans les restos du centre de Nadi à côté des grands magasins pour touristes. C’était bon, mais rien d’exceptionnel. Toutefois, il nous faut signaler une très bonne et une très mauvaise expérience culinaire à Nadi.

Conseillés par un chauffeur de taxi, nous avons déjeuné dans un boui-boui local, avec quelques tables sous une pergola mangée aux mites, en bordure de la route. On se doute bien qu’il ne va pas falloir être trop regardant par rapport à l’hygiène et on attend nos plats un peu dans l’expectative. Surprise : c’est vraiment délicieux ! Par contre, c’est très très pimenté. Moi qui d’habitude adore ça, j’ai un peu de mal à finir mon assiette. C’est peut être lié à la chaleur. Bref, c’était très bon, et personne (nous étions 4) n’a été malade.

Et maintenant, la mauvaise expérience : le Pizza Hut de Nadi. A quelques minutes de marche se notre hôtel se trouvait une sorte de zone commerciale avec quelques « restos ». Nous avons testé un soir le Pizza Hut et mal nous en a pris. Une pizza dégoutante, et 3 personnes malades sur 4. Comme quoi, il vaut toujours mieux manger local. Nous avons été surpris de voir que Mac Donald’s avait réussi à s’implanter aux îles Fidji. Je trouve que c’est un peu triste. Mais pour nous il est hors de questions de mettre les pieds là dedans.

Une autre expérience locale : la bière Fiji Bitter. C’est la bière locale, mais elle est en fait brassée en Australie.

Fiji restaurant

Boui-boui local à Nadi

, , , ,

2 Responses to Les iles Fidji

  1. Lilith 28 septembre 2014 at 17 h 26 min #

    Ce que j’aimerais aller aux Fidji ! Traîner sur les blogs voyages des autres c’est réaliser qu’on a encore tellement d’endroits à découvrir ! Le monde est vaste, au final ! 🙂

  2. Carnets de Voyage Photos 5 octobre 2014 at 19 h 06 min #

    Bonjour Lilith !
    C’est ce que je me dis à chaque retour de voyage. Plus on en voit, plus on se rend compte qu’on ne connait pas grand chose. Moi aussi il y a tellement d’endroits que je voudrais visiter ! De quoi voyager pendant une vie 😉

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.