Visiter Venise en 5 jours : notre programme

Du Dorsoduro au Castello, en passant par le Ghetto ou l’Arsenale, suivez nous à la découverte des sites célèbres et moins célèbres de Venise.

Quand visiter Venise ?

visiter Venise en 5 jours

Vaste question. Venise est une des villes les plus visitées au monde. Il y a plusieurs facteurs à prendre en compte pour planifier votre visite de Venise :

  • le Carnaval de Venise : entre Janvier et Février (10 jours avant le mercredi des Cendres). Soit vous y allez exprès, soit vous évitez soigneusement les dates du carnaval.
  • la Mostra de Venise : en septembre. Soit vous êtes cinéphile, ou vous avez envie d’apercevoir quelques stars, soit vous évitez soigneusement les dates du festival.
  • les acque alte : les haute-eaux qui submergent une grande partie de la ville, suite à de fortes marées, ont lieu principalement en hiver. Mais les crues historiques sont rares, et l’acqua alta ne devrait a priori pas perturber votre séjour à Venise. Sinon, ça vous fera un truc en plus à raconter à votre retour !
  • la très haute saison : en juillet-aout, les prix explosent ainsi que la fréquentation de la ville.
  • en hiver : le climat de Venise est assez pluvieux et peut être très venteux. Toutefois, Venise étant une ville avant tout « minérale » (je veux dire qu’il y a peu de parcs et jardins), vos photos de Venise ne devraient pas être moins belles en hiver.

Pour résumer, il faut visiter Venise en moyenne saison, genre mai-juin et septembre-octobre. Nous y étions en octobre. Dans la journée les températures étaient agréables, mais le soir, ça fraichissait. On a notamment eu un peu froid à l’hôtel. Mais même à ces périodes, attendez vous à trouver du monde. C’est Venise !

Pourquoi faire un programme pour visiter Venise ?

La SaluteA priori, on se dit que pour une destination aussi célèbre et touristique que Venise, c’est fastoche de prévoir un programme. Et ben, la difficulté vient justement de là. On est tellement submergés d’infos, de photos, de guides, et de sites à voir que la question c’est : que faire dans le temps dont je dispose ?

Bien sûr, vous pouvez faire le choix de vous laisser porter par vos pas (ne jamais négliger cet aspect des choses, c’est souvent comme ça qu’on découvre des endroits inoubliables). Mais pour une ville comme Venise, avoir un semblant de programme est préférable, ne serait-ce que pour ne pas passer à côté de votre séjour et de ne pas gaspiller votre temps. Le programme idéal est un mix entre planification et imprévu. Tout dépend de vos envies. Pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête, voila notre programme, qui peut à votre envie être allégé.

Visiter Venise moins cher grace à notre partenaire Ticketbar

Jour 1 à Venise : Le Dorsoduro, San Marco, Murano et Burano

visiter Venise en 5 jours : Burano

Burano

Nous sommes arrivés la veille, assez tard dans la soirée. Après avoir atteint la place Piazzale Roma, nous avons trouvé sans trop de mal notre hôtel à 5 minutes de la gare routière. Pour le dîner, nous n’avons pas été chercher bien loin, c’est en bas de l’hôtel que nous dînons d’un plat de pâtes. La vraie visite commence demain !

Matin : La journée commence bien car notre hôte, pendant notre petit déj, nous remet 2 pass vaporetto qu’un client lui a laissé. Ils sont encore valables 24h ! Nous partons ensuite à la découverte de « notre » quartier à Venise : le Dorsoduro. Nous visitons l’église San Pantalon et découvrons le Campo Santa Margherita, qui sera un peu notre « terrasse ». Nous longeons ensuite le Rio Dei Tolentini, un des canaux principaux du Dorsoduro en nous dirigeant vers les facs. Le secteur est très calme, tranquille et peu touristique. Puis, nous revenons vers des secteurs plus animés. Au niveau du pont de l’Accademia nous traversons le Grand Canal pour rejoindre le quartier de San Marco. Après un passage obligé par la place Saint Marc, nous embarquons sur le vaporetto à destination de Murano.

Après-midi : Nous nous baladons en quête d’un resto le long des canaux de Murano. Pourtant, c’est sur le Campo San Bernardo que nous trouvons notre bonheur, à l’Osteria La Perla ai Bisatei. Puis nous visitons le Musée du Verre de Murano (bof). Puis, nous reprenons le vaporetto pour Burano. Changement de décor avec des maisons de pêcheurs très colorées. Après une bonne heure passée à nous balader dans les ruelles, nous reprenons le vaporetto pour revenir vers Venise. Burano étant bien plus éloignée que Murano, il faut compter environ 1 heure de vaporetto pour le retour vers Venise.

Soirée : Nous poursuivons notre balade en vaporetto en remontant le Grand Canal à la tombée de la nuit. Ce soir, nous dînons à l’Osteria Ai Do Farei.

Jour 2 à Venise : Le musée de l’Accademia, San Marco et la Castello

visiter Venise en 5 jours: les zattereMatin : Nous visitons la Gallerie de l’Accademia, très beau musée de peinture. Nous nous baladons ensuite en direction de la pointe de la Douane, en longeant les Zattere qui font face à l’île de la Giudecca. Après avoir visité l’église de la Salute, nous revenons vers le pont de l’Accademia.

Après midi : Après avoir déjeuné dans une gargote pas bien terrible entre la Place Saint Marc et le pont du Rialto, nous nous baladons entre le quartier de San Marco et du Castello. Nous visitons le Palais Grimani une ancienne demeure du doge du même nom (billet inclus avec celui de l’Accademia). Nous sommes absolument seuls pour admirer l’architecture splendide et une belle expo d’estampes japonaises. Après une glace à la Mela Verde (bof : pas terrible), nous prenons notre courage à deux mains pour retraverser le quartier de San Marco, surpeuplé et envahi de marchands à la sauvette, et rejoindre notre hôtel.

Soirée : Nous dinons au Vecio Marangon, à deux pas de la Gallerie de l’Accademia.

Jour 3 à Venise : le Cannaregio, San Paolo, des églises et encore des églises

visiter Venise en 5 joursMatin : Cap au nord de Venise ! Depuis la Piazzale Roma, nous longeons la gare et empruntons le commerçant Rio Terra Lista di Spagna, jusqu’au Canale di Cannaregio que nous longeons un bon moment. Puis nous traversons pour visiter le Ghetto de Venise. Nous traversons les canaux parallèles jusqu’à trouver l’église de Sant’Alvise. Dans ces secteurs, il y a peu de touristes. Nous apprécions particulièrement le charme du Cannaregio, d’autant plus qu’après cette parenthèse de calme, nous rejoignons le secteur de la Ca d’Oro sur la très touristique Strada Nuova. Nous traversons le pont du Rialto pour rejoindre le marché aux poissons. Après une visite avec « option odeurs », nous avons du mal à trouver un resto acceptable dans ce secteur très touristique.

Après midi : Nous déjeunons à la Trattoria al Ponte del Megio. Notre balade dans le quartier de San Paolo nous conduit sur le Campo San Polo où nous visitons l’église du même nom (et où nous mangeons une glace). Puis nous rejoignons l’église Santa Maria dei Frari, une des plus imposantes églises que nous ayons visité à Venise et qui abrite notamment l’Assomption et la tombe du Titien.

Soirée : Nous revenons dans le Ghetto, en passant par le quartier de Santa Croce pour profiter des belles lumières sur le Canal du Cannaregio qui nous avait tant plu ce matin.

Jour 4 à Venise : le Castello autour de l’Arsenal

visiter Venise en 5 jours : autour de l'arsenalMatin : Ce matin, nous avons pas mal de marche à faire : il faut traverser tout Venise (et le très touristique quartier de San Marco) car nous voulons visiter le secteur du Castello. Nous empruntons des ruelles pittoresques jusqu’à la gigantesque église San Francesco della Vigna. En chemin, nous ferons une rencontre étonnante (mais aussi logique à Venise) : nous tombons sur le bateau-corbillard. Puis, nous déambulons au hasard le long des canaux à proximité de l’Arsenal.

Après midi : Nous déjeunons à la Trattoria Pizzeria Da Paolo, face à l’entrée de l’Arsenale. Puis nous longeons le Rio dell’Arsenale pour revenir vers la lagune. De là, nous abordons la Via Giuseppe Garibaldi et les ruelles aux alentours, dans le quartier du Castello. Nous poussons jusqu’à l’église San Pietro di Castello.

Soirée : Après un peu de repos à l’hôtel (plus de 15 km à pieds et pas un seul en gondole !) nous revenons dans le quartier du Dorsoduro et vers la Salute pour profiter d’une jolie lumière.

Jour 5 à Venise : Rendez-vous place Saint Marc

Place Saint Marc

Matin : On a attendu notre dernier jour à Venise pour vraiment visiter la Place Saint Marc. On commence par monter en haut du campanile pour une vue spectaculaire sur Venise et la lagune. Puis, retour en bas pour visiter le Palais des Doges : de bonne heure le matin il n’y a pas de queue (par contre, oubliez tout de suite le passage par les toilettes, c’est bondé !). Cafouillage pour visiter la basilique Saint Marc : après avoir galéré pour trouver où laisser nos sacs à la consigne, on n’a jamais réussi à comprendre quelle file il fallait prendre, si c’était payant ou gratuit… Et quand finalement nous voila à l’intérieur, il y a la messe. On se venge sur la visite du Musée Correr. Mais là aussi nous sommes déçus. Les collections immenses sont mises au boulbout sans aucun fil conducteur, ni muséographie moderne. Les oeuvres ne sont pas du tout mises en valeur. Pour un des plus grands musées de Venise, ça laisse vraiment à désirer.

Après midi : Nous flânons aux alentours de notre hôtel et prenons un dernier verre sur le Campo San Margherita avant de récupérer nos valises à l’hôtel et de reprendre le bus sur la Piazzale Roma pour l’aéroport.

visiter Venise en 5 jours Nos coups de cœur à Venise

 La vue en haut du campanile

 Murano

 Le Ghetto et le Cannaregio

 Les glaces de chez Grom

 Les pâtes à l’encre de seiche

Ce qu’on a pas eu le temps de visiter à Venise (mais qu’on aurait bien voulu faire)

  • L’île de la Giudecca
  • L’île de San Giorgio Maggiore
  • L’île de Torcello : Nico s’est éclaté à photographier les maisons de Burano, mais moi, j’aurais préféré aller à Torcello, plus confidentielle

8 Responses to Visiter Venise en 5 jours : notre programme

  1. Mathieu, BlogVoyages 20 mars 2016 at 11 h 18 min #

    J’adore Venise, c’est une ville magnifique. J’ai eu la chance de m’y rendre il y a plusieurs années mais j’ai bien envie d’y retourner passer quelques jours. Très jolies photos.

  2. Carnets de Voyage Photos 27 mars 2016 at 17 h 25 min #

    Salut Mathieu,

    Oui, Venise est une très jolie ville, mais ça devient un peu trop l’industrie à mon goût. Si je dois y retourner, je ferais le choix d’y aller en hiver, pour mieux goûter l’authenticité de cette ville. Même si c’est une période pluvieuse et venteuse à Venise.

  3. InèsV 11 août 2016 at 22 h 53 min #

    Très jolies photos ! J’adore votre site merci beaucoup pour toutes vos informations !

  4. Carnets de Voyage Photos 16 août 2016 at 11 h 00 min #

    Bonjour Ines,
    Merci pour votre gentil mot. N’hésitez pas si vus avez besoin d’infos et de conseils
    Bonne lecture 🙂

  5. Sandrine26 25 septembre 2016 at 10 h 49 min #

    Bonjour, mon chéri et moi-même avons réservé notre avion pour Venise 5 jours au mois de novembre, prendre l’avion et pour aller à Venise … une grande première !!! Et je pense que votre programme se recoupant énormément avec les visites prévues va bien nous servir !!! En revanche, je n’ai pas le souvenir d’avoir vu le nom de l’hôtel où vous avez séjourné, et j’avoue que sur ce point je sèche … les avis étant vraiment partagés à chaque hôtel qui me plait … comptant sur votre aide !
    Amicalement
    Sandrine

  6. Carnets de Voyage Photos 25 septembre 2016 at 13 h 25 min #

    Bonjour Sandrine,

    On a donné notre avis sur notre hôtel à Venise dans cet article : https://www.carnets-voyage-photos.fr/visiter-venise-pas-cher/
    Bon c’etait ni le plus confortable ni le plus classe, mais le rapporte qualité prix était bon, bien situé et l’accueil était très sympa. Après, c’est Venise …. c’est cher pour ce que c’est en général !

    Alors, bon voyage et surtout… bon vol ! 🙂

  7. Stéphane BON 8 août 2017 at 12 h 13 min #

    Venise est une ville à part, c’est clair. Sans voitures, juste des piétons et des canaux où circulent tout un tas de bateaux, des gondoles à touristes aux ambulances et bateaux de livraison.
    C’est une ville à voir, à visiter, en sachant se perdre dans ses ruelles.
    Dommage qu’il y ait autant de touristes qui passent leur temps à faire des selfies et surtout que l’on ait l’impression d’être un porte-monnaie sur pattes (se loger est cher). Et puis les restaurants sont franchement pas terribles (des exceptions existent, cependant).

  8. Carnets de Voyage Photos 8 août 2017 at 20 h 42 min #

    Bonjour Stéphane,

    Oui, je partage votre avis sur les perches à selfie. On peut être un touriste et respecter les endroits qu’on visite. A Venise, c’est par exemple, ne pas y aller en bateau de croisière qui font un mal terrible à la lagune. Assez vrai aussi pour les restos et hébergements. Pour bien se loger et manger correctement, cela demande un budget et de la recherche. Et on ne gagne pas non plus à tous les coups. Bon, on va quand même pas cracher dans la soupe, Venise c’est quand même une ville magnifique ! 😉

Laisser un commentaire

*